Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez !profitez de notreformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Hausse de l’action Tesla : une bulle sur le point d’exploser ?

17 mars 2021 / Arnaud - Rédacteur Financier / Dernière mise à jour : 18 mars 2021 Voiture et borne de recharge tesla

L’action Tesla vaut-elle son prix ou s’agit-il d’une nouvelle bulle prête à éclater ?
L’incroyable hausse du cours de l’action a donné à l’entreprise une capitalisation boursière de plus de 880 milliards de dollars et fait d’Elon Musk la personne la plus riche du monde. EnBourse revient sur cette incroyable hausse et sur l’avenir du titre.

Tesla est-elle une action surévaluée ?

En début d’année, le cours de l’action Tesla a dépassé 880 dollars, soit dix fois son niveau le plus bas de mars 2020 (85 dollars), ce qui a donné à l’entreprise une capitalisation boursière supérieure à 880 milliards de dollars, soit plus que Toyota, Volkswagen, Daimler, General Motors, BMW, Honda, Hyundai et Ford réunis.

Il s’agit d’un montant extraordinaire pour une entreprise qui, l’année dernière seulement, a réalisé son premier bénéfice annuel depuis sa création en 2003, et ce bénéfice était relativement modeste. Cela a donné à Tesla un ratio cours/bénéfice (PER) – une mesure standard de la valeur d’une action – proche de 1 700.

Comparez cela aux autres actions qui ont explosé depuis que les marchés boursiers mondiaux ont rebondi depuis les planchers de mars 2020 – des sociétés technologiques telles que Facebook, Apple, Amazon, Microsoft et Google. Le ratio PE d’Amazon est d’environ 97, celui d’Apple d’environ 44, et les autres dans la fourchette 30-40.

A lire aussi : Le prix du Dogecoin peut-il encore monter en 2021 ?

Le dernier bénéfice trimestriel de Telsa est tout aussi modeste, puisqu’il ne répond pas aux attentes des analystes avec un bénéfice par action de seulement 80 cents. Le cours de son action a baissé en conséquence, mais reste une évaluation très optimiste.

La valorisation de Tesla peut-elle être justifiée ou s’agit-il d’un exemple de plus d’une bulle prête à éclater ? Musk, le PDG fondateur de Tesla, est clairement un innovateur extraordinaire, mais il y a plusieurs raisons de penser que, même si une exubérance irrationnelle peut faire grimper sa valeur encore plus haut, tôt ou tard, elle pourrait redescendre sur terre.

Tesla : un modèle économique qui va subir une concurrence croissante

Tesla a bénéficié de la vision de son fondateur. Elle a établi une marque forte en tant que premier producteur de véhicules électriques et de systèmes d’énergie renouvelable – deux industries sur le point de connaître une croissance importante à mesure que le monde s’éloigne des combustibles fossiles.

Cotation de l'action Tesla en weekly
Cotation de l’action Tesla en weekly.

Elle a réussi à développer une gamme de voitures électriques là où d’autres constructeurs automobiles ont échoué. Elle y est parvenue en captant l’imagination des investisseurs et des passionnés de technologie grâce à des produits techniquement impressionnants.

Elle est d’ailleurs devenue un important fabricant de systèmes solaires photovoltaïques. Ses développements en matière de batteries pour alimenter les véhicules, les maisons et des communautés entières sont liés à ces deux marchés.

En Australie-Méridionale, elle a construit la plus grande batterie lithium-ion du monde, qui stocke l’énergie renouvelable produite par les éoliennes voisines lorsque la production dépasse la demande et qui équilibre le réseau lorsque la demande dépasse l’offre variable.

Au fil du temps, ces industries occuperont une part plus importante des marchés des véhicules et de l’énergie, et Tesla sera un acteur majeur dans les deux cas.

Cependant, Tesla doit faire face à de sérieux défis.

Les grands constructeurs automobiles, autrefois attachés à leurs vieilles technologies de combustion interne, se tournent vers l’électrique en réponse à ce qui constitue, pour eux, une menace existentielle. Les constructeurs automobiles, de la Corée au Japon en passant par l’Allemagne – et bien sûr la Chine – réagissent avec de nouveaux produits pour contester la position de Tesla.

En gestion stratégique, cette réponse est appelée « perturbation ».

Ce terme est surtout associé à l’universitaire américain Clayton Christensen. Dans son livre influent de 1997, The Innovator’s Dilemma : When New Technologies Cause Great Firms to Fail, il décrit le processus inexorable par lequel les « pionniers » sont confrontés à un nouveau groupe de nouveaux venus qui veulent s’assurer une part des marchés en expansion.

La réussite de Tesla est alléchante, et ses concurrents, qu’ils soient établis ou en démarrage, chercheront à l’imiter. Les retardataires peuvent commencer par des produits plus simples, moins chers et, à certains égards, inférieurs.

Mais avec le temps, ils peuvent apprendre ce que les consommateurs veulent et sont prêts à payer. Ils défient alors les leaders du secteur pour une part du marché, en commençant par le bas mais en progressant toujours vers le haut.

D’ailleurs, Tesla elle-même a bénéficié de ces processus.

En tant que pionnier, Tesla jette également les bases du succès des émulateurs. En créant l’élan pour l’infrastructure nécessaire au déploiement massif des véhicules électriques, les émulateurs ultérieurs rencontreront moins d’obstacles à l’entrée que Tesla et les autres émulateurs précoces.

Il s’agit notamment de créer des stations de recharge qui, une fois établies, entraîneront un cycle vertueux d’augmentation de la demande de véhicules électriques et de l’offre de stations.

Un titre spéculatif et des opportunités graphiques

Graphiquement, l’action Tesla a connu un pic à près de 900 dollars pour ensuite corriger ces dernières semaines. Plusieurs supports importants ont été franchis mais le cours semble reprendre sa tendance haussière. Toutefois, les jours à venir seront cruciaux quant à la suite de la tendance.

L’analyse graphique peut permettre de détecter des signaux d’entrée en position lors d’une correction (avant pour l’éviter ou en profiter mais aussi après pour se repositionner au meilleur moment) et de profiter des mouvements de court terme sur de nombreux types d’actifs financiers.

Etant donné la valorisation de Tesla, il est peut-être pour l’instant plus intéressant de profiter de mouvements de court terme, à l’aide de signaux graphiques fiables plutôt que d’investir sur le long terme.

Logo Autosignal Logo Autosignal
recevez automatiquement
les meilleurs trades
chaque jour, sur tous les marchés, détectés par
intelligence artificielle
Être informé de l'ouverture

Il reste donc primordial de rester attentif et d’utiliser des outils adaptés pour vous aider à détecter les meilleures opportunités dès qu’elles apparaissent.

De cette manière, il vous sera possible, grâce à l’aide de l’intelligence artificielle d’Autosignal, de rivaliser plus facilement avec les acteurs du marché utilisant eux aussi des outils très avancés. Cela vous permettra de trouver des signaux d’achat et de vente graphiques, indépendants des conseils parfois contradictoires des analystes.

A voir aussi : Autosignal, le logiciel de détection des opportunités graphiques exclusif de EnBourse.

Pour Tesla, les avantages du réseau sont plus difficiles à protéger. L’augmentation du nombre de véhicules électriques entraînera une augmentation de la demande de bornes de recharge, et l’augmentation du nombre de bornes de recharge favorisera les ventes de véhicules. Mais il sera plus difficile pour Tesla d’empêcher ses stations de profiter à ses concurrents.

Peut-être que pour le fondateur visionnaire de Tesla, c’est parfait. Ses projets vont bien au-delà de la recherche d’argent – et de la Terre.

Mais si vous êtes un investisseur, il faut faire attention à cela. Vous pouvez peut-être monter dans la fusée spéculative, à condition de savoir quand en descendre. Mais si vous considérez Tesla comme un investissement à long terme, il n’y a aucune garantie et le risque de forte correction voire de retournement de tendance est bien présent.

Pour aller plus loin :
Faut-il avoir peur d’une chute du marché des actions ?

Avatar autheur

Rédacteur financier

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE

Ouverture formation Day Trader