OAT (Obligation Assimilable du Trésor)

Définition de OAT (Obligation Assimilable du Trésor)

Les Obligations Assimilables du Trésor, ou « OAT » sont des emprunts d’Etat spécifiques à la France.

Ils se présentent sous la forme de titres de créances négociables sur les marchés financiers (obligations) et sont émis par l’Agence France Trésor (AFT) pour une durée de sept à cinquante ans maximum.

Chaque nouveau titre émis représente une part plus petite d’un ancien emprunt, mais ayant les mêmes caractéristiques concernant ses conditions de remboursement : date d’échéance, taux d’intérêt… c’est le principe de « l’assimilation ».

Bien que ces actifs soient principalement destinés aux investisseurs institutionnels sur le marché primaire, les particuliers peuvent également les échanger sur le marché secondaire en passant par un intermédiaire financier.

Ces obligations permettent à l’Etat de trouver des fonds pour ses besoins financiers. De nombreux pays ont d’ailleurs repris ce système : Bund en Allemagne, TNote au Etats-Unis…

Taux d’intérêts des OAT.

Les taux d’intérêts (ou rendement) des OAT peuvent être de différentes natures et sont présentés sous forme de pourcentages appelés « coupons » :

• Taux fixes : les intérêts obtenus et les conditions de remboursement restent toujours les mêmes de l’achat du titre, à sa date d’échéance (sauf en cas de remboursement anticipé).

• Taux variables : le taux de rendement se base sur un indice boursier appelé TEC 10 (Taux d’Echéance Constante) ou taux OAT 10 ans. Cet indice représente le taux de rendement réel d’une obligation du Trésor lorsqu’elle est conservée jusqu’à sa date d’échéance. L’obligation en question est fictive et sa date d’échéance est toujours de dix ans.

• Taux indexé sur l’inflation : dans ce cas, le taux d’intérêt se « calque » sur l’évolution des prix (en France ou dans l’Eurozone) au travers de deux indices appelés OATi et OAT€i.