Notation financière

Définition de notation financière

Une notation financière sert à mesurer la capacité d’un Etat, ou d’une entreprise, à rembourser ses dettes (solvabilité).

La note finale est attribuée par une agence de notation après une analyse financière approfondie qui se base sur de multiples critères.
Cette analyse peut porter sur le court, moyen ou long terme (moins d’un an, plus d’un an, plus de dix ans).

Pour le long ou moyen terme, les notes varient de AAA pour les entreprises disposant de la meilleure qualité de crédit à D pour celles qui possèdent le plus de risques d’insolvabilité (le court terme s’évalue de F1+ à D).

Cette note est donc considérée comme essentielle par les investisseurs qui peuvent ainsi guider leur choix efficacement concernant le placement de leur capital.

Principaux critères de notation.

Les agences de notations s’appuieront sur différents aspects selon la nature de l’entité qu’elles doivent noter. Par exemple, s’il s’agit d’un Etat, l’analyse financière portera principalement sur la solidité de sa politique monétaire et sur sa situation économique globale.

La notation d’une entreprise se base plutôt sur sa comptabilité et sa politique de gestion dans plusieurs domaines (opérations financières, crédits éventuels…).

Les notes attribuées sont ensuite rendues publiques par l’intermédiaire d’internet grâce à de nombreux sites spécialisés ou programmes de type « Bloomberg ».

Limites de la notation financière.

La notation financière ne prend pas en compte la « résistance » de son client en cas de détérioration des marchés financiers (par exemple du secteur d’activité auquel appartient l’entreprise).

Elle s’appuie uniquement sur sa capacité de remboursement en supposant que la situation économique sera toujours la même.
Après la crise de 2008 nombreuses sont les entreprises ayant fait faillite alors qu’elles étaient très bien notées.