BCE

Définition de la BCE

La Banque Centrale Européenne (BCE) a été créée en 1998 dans le but de faciliter la gestion d’une politique monétaire commune à tous les états d’Europe (27 au total).

Elle est établie à Francfort et fait partie à la fois de l’Eurosystème, constitué de toutes les banques nationales appartenant aux pays de la zone Euro, et du Système Européen des Banques Centrales (SEBC) qui regroupe les banques des pays n’ayant pas encore adopté la monnaie unique.

Les décisions prises par la BCE dépendent d’un directoire, du conseil des gouverneurs et d’un conseil général totalement indépendants des autres organismes européen.

Missions de la BCE.

L’une des principales missions de la BCE est de veiller à la stabilité des prix sur le sol européen. Elle doit donc assurer la circulation de la monnaie au travers des systèmes de paiements présents sur les différents marchés financiers.

C’est elle qui met en place la politique du taux de change pour la zone Euro, les autres pays membres disposant d’une dérogation spéciale leur permettant de mener leur propre politique monétaire.

Elle fixe les taux directeurs qui comprennent :

• Le taux de refinancement qui permet, en autre, de fournir des liquidités aux banques

• Le taux de rémunération des dépôts, fixé à 1,5 % par la BCE depuis 2011

• Le taux du prêt marginal appliqué sur les prêts à très court terme accordés aux institutions bancaires

De ceux – ci dépendent directement le maintient à moyen terme de l’inflation annuelle.

C’est également la BCE qui donne l’autorisation aux banques centrales des pays de la zone Euro pour fabriquer des billets de la monnaie unique européenne.
Enfin, elle est aussi responsable de la bonne communication entre les banques nationales européennes et les autres organismes financiers internationaux.