Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez !profitez de notreformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Comment et quand acheter l’action AirBnb

14 décembre 2020 / Clemence - Coach EnBourse / Dernière mise à jour : 22 janvier 2021 Logo de l'entreprise américiane AirBnb

Malgré le contexte de la crise sanitaire, l’année 2020 aura été celle des records pour les IPO – Initial Public Offering en anglais. Dans des domaines très diversifiés, les actions de Warner en juillet, Snowflake et Palantir en septembre et à présent Doordash et AirBnb, LA plateforme de location de logements de courte durée, ont particulièrement profité de leur arrivée sur les marchés boursiers.
EnBourse revient sur le parcours de la plateforme de location de logements, et décode les informations pour faciliter l’investissement sur cette valeur.

2020 : une année record pour les IPO

La crise sanitaire et ses conséquences économiques mondiales au printemps ont porté un sérieux coup d’arrêt aux velléités des entreprises souhaitant intégrer les marchés boursiers.

Consultez Boursopedia, le dictionnaire d’EnBourse : Introduction en bourse (IPO)

Mais le regain de l’appétit du risque s’est manifesté de plus belle, les investisseurs se montrant particulièrement intéressés par les « newcomers », les entreprises de croissance, notamment sur le Nasdaq, la Bourse américaine des valeurs à fort potentiel.

Pour en témoigner, l’indice Renaissance IPO ETF (IPO) est particulièrement éloquent. Le cours affiche près de 110 % de croissance depuis le début de l’année. Une progression sans précédent, résultant de pépites ayant atteint leur maturité cette année, mais aussi consécutif aux taux négatifs, et aux incertitudes liées à la crise sanitaire.

Graphique de l'ETF renaissance IPO en UT daily

Cotation de l’ETF Renaissance depuis janvier 2020, en UT daily.
Le cours observe une tendance ascendante très marquée depuis ses plus bas de mi-mars, au plus fort de la crise sanitaire. Le prix affiche une hausse de près 200% depuis cette période, grâce au regain de l’appétit du risque et des introductions réussies des entreprises telles que Warner, Snowflake, Palantir, et maintenant Doordash et AirBnb.

Entrer en bourse en pleine crise du coronavirus : un pari pour AirBnb

Qui n’a jamais entendu parler d’AirBnb ?
Native de San Francisco, l’entreprise a bouleversé l’industrie des voyages professionnels et du tourisme. Alors que se propage la crise financière des subprimes dans le monde en 2008, l’idée de dénicher « sans intermédiaires » (en ligne donc) des logements temporaires moins chers chez l’habitant, ou d’être rémunéré en tant que particulier en louant une chambre, séduit rapidement le public.

Depuis sa création il y a 13 ans, la plateforme de locations en ligne a concentré critiques et levées de bouclier.
En effet, son système économique concurrence directement l’économie hôtelière traditionnelle et favorise la spéculation immobilière en raison de la transformation de logements particuliers en « chambres d’hôtel ».

Alors que le groupe compte près de 4 millions d’hôtes et plus de 825 millions de clients :

  • quel intérêt pour la société d’entrer en bourse en pleine crise sanitaire et période de confinement ?
  • Alors que l’industrie du tourisme et de la restauration est au plus mal et que l’activité d’AirBnb a diminué de 70% à l’occasion du 1er confinement ?
  • Que sur les trois 1ers trimestres de 2020, la société affiche 700 millions de $ de pertes, pour 2,5 milliards de $ de chiffre d’affaires (en baisse de 32% sur un an).

Pour traverser la chute exponentielle de l’activité liée au tourisme, l’entreprise a été contrainte de réduire ses dépenses publicitaires et de marketing de près de 50%, et ses effectifs de 25%.

Mais en raison des mesures de déconfinement mises en place, la période estivale permet de limiter la baisse du chiffre d’affaires à 18 % ; enregistrant même au 3ème trimestre 2020 la meilleure marge de son histoire : 500 millions de $ de profits bruts, contre 400 millions de pertes le trimestre précédent.

Désormais il est possible d’acheter des actions AirBnb sous le symbole ABNB

C’est cette performance qui permet à l’entreprise de relancer son projet d’IPO annoncé dès novembre 2019.
Après quatre mois de négociation et de préparation, son capital a finalement rejoint Wall Street.
Airbnb souhaitait initialement lever près de 3,5 milliards de dollars, via l’émission de plus de 50 millions de titres.

À l’ouverture, le marché s’est rué sur les actions de la plateforme de location de logements Airbnb, dont c’était la première cotation sur le Nasdaq.
Le titre ABNB, introduit à 68 dollars, a terminé à plus du double, à 144,71 dollars (+113%), flirtant même avec un point haut à 164 $.

Rentrer sur le titre ?

Le groupe profite ainsi de l’engouement marqué pour les « licornes », mais aussi de l’euphorie boursière généralisée depuis le plus bas de la crise atteint en mars dernier : plans de relances massifs des banques centrales, procédures d’homologation des vaccins, vaccination de masse…

Alors que la valorisation d’Airbnb n’était évaluée qu’à 18 milliards de $ en avril dernier, le groupe est désormais valorisé à environ 100 milliards de $ en Bourse selon Bloomberg, dépassant celles des hôtels Hilton, Marriott et Hyatt combinées.
Á titre de comparaison, le groupe français ACCOR est valorisé 10 fois moins qu’Airbnb aux alentours de 8 milliards de $.
De quoi inciter les investisseurs à la prudence, malgré l’engouement général.

L’euphorie des investisseurs traduit surtout une confiance dans l’avenir pour le modèle d’Airbnb.
Face à la concurrence des chaînes hôtelières des plateformes en ligne comme Booking.com ou expedia, Airbnb pourra se relever grâce à son modèle privilégiant les relations avec les hôtes particuliers plutôt que les professionnels plus durement touchés. La crise sanitaire a également secoué les habitudes liées au travail en entreprises, ouvrant la possibilité de télétravailler ailleurs que dans les bureaux traditionnels. Une nouvelle niche pour le géant en devenir américain…

Extrait d'une page du site d'Airbnb

Extrait d’une page du site de AirBnb témoignant de la communication (du type RSE – Responsabilité sociale des entreprises) d’Airbnb en raison de la crise sanitaire.

« En achetant des actions du site, les investisseurs ont l’impression de miser sur l’essor d’un nouveau géant dans son secteur », remarque Gregori Volokhine, gestionnaire de portefeuille pour Meeschaert Financial Services. « Le simple fait qu’Airbnb parvienne à dégager des bénéfices trimestriels en pleine crise représente en effet un atout à Wall Street, où nombre de sociétés relevant de l’économie du partage, comme Uber, sont entrées en Bourse sans avoir jamais réussi à être rentables ».

Pour conclure

Comme vous l’aurez saisi, après une introduction en Bourse, il convient de ne pas succomber à l’euphorie et à l’optimisme des marchés, afin de vérifier l’orientation du cours sur au moins le moyen terme.
En 2021, EnBourse Elite ouvrira les portes de sa troisième session de salle des marchés virtuelle. Bien entendu, l’essor des valeurs américaines tiendra une place de choix dans les échanges entre les membres et les encadrants en 2021, et ce sera l’occasion de refaire un point sur l’opportunité d’acquérir, des valeurs nouvellement cotées : warner, snowflake, Palantir, et bien entendu, AirBnb.

Logo Elite Photo service Elite
1ÈRE SALLE DE MARCHÉS DIGITALE
POUR TRADERS INDÉPENDANTS
Je veux rejoindre l'Élite

Á lire aussi : Résidence principale (marché de l’immobilier)

Pour aller plus loin : Warner Music Group : les introductions retrouvent la cote ?

Avatar autheur

Rédactrice financière

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE

Ouverture formation Day Trader