Essayez Gratuitement
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Tezos (XTZ)

Le projet Tezos est une blockchain relativement ancienne créée en 2014 par un couple de français. C’est un réseau qui se veut évolutif, sécurisé et puissant.

Sommaire

Tezos

Caractéristiques du Tezos

Tezos est une blockchain permettant d’exécuter des smart contracts. Elle a pour but de se démarquer d’autres réseaux comme Bitcoin ou Ethereum. En effet, Tezos se veut sécurisé, puissant, moins énergivore et évolutif grâce à son système de gouvernance interne.

Cette plateforme permet de créer des application décentralisées auto-adaptables appelées DApps.

XTZ, ou tez, est le token natif de la blockchain.

Il a la particularité d’être polyvalent. Son utilisation va du simple moyen de paiement au fonctionnement de sa blockchainEn effet, il permet à ses détenteurs de payer les frais de transaction et à récompenser les validateurs.

La détention de jeton accorde également un droit de vote dans le protocole de gouvernance interne.

Quelle est l’histoire du Tezos?

Tezos a été imaginé et crée par le français Arthur Breitman et sa femme Kathleen Breitman.

Tout commence en Août 2014 avec la publication du « Position Paper » d’un certain LM Goodman, pseudonyme d’Arthur Breitman. Dans ce document, Breitman décrit le projet d’une blockchain différente : Tezos. En ciblant les problèmes fondamentaux de Bitcoin et Ethereum, il cherche à trouver des solutions pour créer un réseau efficient.

C’est ainsi qu’en septembre de la même année, il écrit le Livre Blanc de Tezos dans lequel il expose clairement les bases du projet.

En 2017, une ICO est lancée par la toute nouvelle Fondation Tezos et permet de récolter plus de 230 millions de dollars, un record pour l’époque. Cette collecte avait pour but de développer le projet Tezos.

Cependant, après plusieurs problèmes de « lutte de pouvoir« , le projet s’est vu contraint à une mise en pause d’un an.

En juin 2018, une fois les soucis réglés, la blockchain est officiellement lancée.

Le modèle tokenomics du Tezos

Breitman a défini un total de 10 milliards jetons.

A la génèse du projet, 732 millions de tokens ont été distribués.

Tezos dispose d’un protocole visant au contrôle des devises : le Seed Protocol. Ce « protocole de semence » a été initié par le fondateur Arthur Breitman lors de la première publication du « Position Paper ». Il régit les règles de fonctionnement et de gestion des jetons.

Notons que les XTZ inactifs sur un compte depuis plus d’un an sont automatiquement brûlés.

Tezos et sa cryptomonnaie XTZ se concentrent surtout sur le fonctionnement de la blockchain et le système de récompenses.

L’objectif de Tezos est d’offre une alternative simple, efficace et à moindre coûts. Les frais de commission sont définis par une formule :
frais> = m_fees + (m_nanotez_per_byte * size) + (m_nanotez_per_gas_unit * gas)

Quelle technologie utilise le Tezos ?

Tezos a l’avantage d’avoir été murie plusieurs années et de s’appuyer sur la résolution des problèmes rencontrés sur d’autres blockchain.

Pour commencer, Tezos est basée sur le consensus de Preuve d'Enjeu Liquide (LPoS). Elle en fait sa marque de fabrique pour se démarquer de son principal concurrent : Ethereum. En effet, ce consensus est connu pour être moins consommateur en énergie. D’après une estimation, le réseau Tezos consommerait 2000 fois moins d’énergie que Bitcoin.

Consommation énergétique - Tezos crypto
Consommation énergétique de Tezos comparé à Bitcoin et Ethereum avant The Merge Source : Agora Wiki de Tezos

Les détenteurs délèguent leurs jetons aux validateurs de leur choix, appelé aussi « boulangers » ou « bakers » en anglais. Ces derniers ont l’obligation de détenir un minimum de 8000 XTZ avant de pouvoir approuver un bloc. Ce droit d’entrée est mis sous séquestre durant la durée de validation.

Cette méthode a pour but d’éviter toute fraude. En effet, si un boulanger tente de tromper le réseau alors il perdra ses 8000 XTZ.

Après validation, les détenteurs de jetons touchent des récompenses et payent des frais à leurs boulangers.

Ce consensus est totalement décentralisé et démocratique.

Ensuite, comme nous l’avons dit plus haut, Tezos se veut être une blockchain évolutive. Son système de gouvernance interne rend la blockchain auto-modifiable.

En effet, elle utilise un processus permettant à ses acteurs de la faire évoluer et de l’améliorer au fil du temps. Ce processus d’auto-amendement se divise en 5 étapes appelées aussi « cycle de cuisson » :

  1. Proposition: Durant cette période, chaque boulanger (validateur) peut soumettre jusqu’à 20 propositions. Chaque proposition est votée. Pour passer à la seconde étape, une proposition doit obtenir un quorum de 5%. Si aucune n’atteint ce palier alors le processus recommence du début.
  2. Exploration : La proposition ayant obtenu le plus de voix est alors revotée par les boulangers. Si celle-ci atteint 80% de votes favorables alors elle passe au test. Cependant, si elle ne franchit pas le palier, le processus d’auto-amendement recommence.
  3. Période d’essai : Pendant cette étape, la proposition est évaluée sur un réseau test.
  4. Promotion : Lors de la phase de promotion, un nouveau vote est proposé. Là encore, le projet doit atteindre 80 % de votes favorables. Si tel est le cas, alors elle passe à la dernière étape.
  5. Adoption : C’est la dernière étape. Les acteurs du réseau dispose de quelques temps pour s’adapter afin d’accueillir la nouvelle évolution. Ensuite, le nouveau protocole est alors activé.

Ce processus peut duré jusqu’à plus de 2 mois.

Enfin, Tezos fonctionne grâce à un langage de programmation bas niveau qui lui est propre : le Michelson.

Ce langage permet de faciliter la validation formelle et de sécuriser les smart contracts. Ainsi, Tezos se protège des piratages et autre bogues.

Les avantages du Tezos

La sécurité

Tezos utilise le langage de programmation Michelson. Il offre une meilleure sécurité à la blockchain notamment grâce à une structure de données immuable.

L’évolutivité

Grâce à son architecture interne, Tezos a réussi à créer une entité auto-évolutive. Les acteurs de la blockchain font évoluer ensemble et démocratiquement le réseau. Elle a la faculté de s’adapter au fil du temps.

La décentralisation

En effet, l’essence même du réseau Tezos est d’être totalement décentralisé. En cela, aucune force ne dicte ou ne gère le fonctionnement de la blockchain. Son système est ouvert à tous et repose entièrement sur sa communauté.

La faible consommation d’énergie

Contrairement aux blockchains basées sur le consensus de PoW, Tezos peut se venter d’être beaucoup moins énergivore que ses concurrentes. Tezos multiplie les partenariats avec des entités soucieuses du développement économique et écologique durable.

Les membres de l’équipe

A ses débuts, la société Dynamic Ledger Solutions, représentée par Arthur et Kathleen Breitman, défendait le projet. La Fondation Tezos fut créée par la suite à des fins de relations publiques. C’est une fondation à but non lucratif.

Arthur Breitman

Fondateur initial de Tezos, Arthur Breitman est un mathématicien et ingénieur en informatique français. Il a longtemps travaillé dans le domaine de la finance. Breitman a également été ingénieur de recherche pour Google. Devant l’avancé des grandes cryptomonnaies comme Bitcoin, il a décidé en 2014 de se pencher sur le phénomène. Il a pensé Tezos en essayant de trouver des solutions aux problèmes que rencontraient les devises numériques.

Kathleen Breitman

Femme d’Arthur, elle a rejoint le projet de son mari. Issue du secteur financier, elle a été l’associée principale en stratégie pour R3. En outre, elle a foulé les bureaux du Wall Street Journal. Elle est actuellement la PDG de Dynamic Ledger Solutions.

Hubertus Thonhauser

Président de la Fondation Tezos, il est polyvalent. Il a fondé de nombreuses entreprises. Enabling Future, une entreprise de capital-risque, Babil Games, éditeur de jeux mobiles… Il a également des postes de directeur au sein du groupe Casino Austria.

Avatar autheur

Rédactrice financière
Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Articles récents