Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...
Attendez !profitez de maformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Swing trading (technique de trading)

Souvent, le premier réflexe du trader débutant est de choisir une petite unité de temps et de se consacrer au day trading.
Il veut vite faire des profits, ouvrant ainsi des positions le matin, pour les fermer le soir. Cette technique lui semble parfois le meilleur moyen de protéger son capital et d’éviter certains frais.
EnBourse revient sur ce qu’est la technique du swing trading et explique pourquoi elle peut-être avantageuse, quelque soit votre niveau de trading.

Qu’est-ce que le swing trading ?

Le swing trading est en quelque sorte « l’opposé » du day trading.

Au lieu de garder une position ouverte quelques minutes ou quelques heures, ,le trader la conserve plusieurs jours, voire plusieurs semaines.
Cela implique qu’il faut utiliser une unité de temps suffisamment grande : du H1 au minimum, à l’UT idéale si vous pensez effectivement garder votre trade plusieurs semaines : l’UT daily.

Sur les TU H1, H4, daily, le prix sur le graphique est plus clair, les mouvements sont mieux définis et les aléas « parasites » sont éliminés.
Il y a donc moins de faux signaux.
À partir cette UT, on peut observer plus facilement la tendance de fond, souvent, sans même se servir d’un indicateur.

Graphique boursier

Les avantages du swing trading pour le trader particulier

En éliminant la plupart des mouvements « parasites », vous pourrez vous concentrer uniquement sur les signaux majeurs.
Une fois votre trade ouvert, vous n’aurez plus qu’à vous éloigner de l’écran et à vérifier de temps en temps s’il évolue correctement dans votre sens, ou non.

On dit souvent que le swing trading est une pratique « plus facile » que le day trading par exemple ou le scalping.
Rien n’est plus faux !
La méthode pour détecter les signaux en day trading nécessite d’être formé tout autant que pour les autres styles de trading.
Mais le « tempo » est plus lent, ce qui induit moins de stress. Et comme vous étés moins stressé, vous prenez de meilleures décisions.
De plus, les profits sont logiquement plus importants. Vous profitez du mouvement du prix sur une plus longue période, sans fermer votre position en fin de journée, ce qui peut vous faire gagner de précieux pips.

Á lire aussi : Pour ou contre le day trading ?

Le principal inconvénient du swing trading

Le swing trading peut malgré tout malmener votre patience :

  • Pour trouver les meilleurs signaux, parfois attendre leur confirmation, il faut du temps ! Et patienter n’est pas toujours facile quand on débute le trading.
  • Autre souci : les gaps. Si vous tradez en H1 et que vous oubliez de fermer vos positions le vendredi soir, vous risquez d’avoir une surprise désagréable le lundi matin.

Les frais du swing trading sur CFD

Il faut noter également que garder une position ouverte sur un long laps de temps peut occasionner des frais.

C’est le cas notamment des CFD. Chaque jour à minuit, vous reportez votre position au jour suivant. Des frais de financement sont alors calculés à partir du taux d’intérêt de l’actif, c’est le rollover.

Le sens de votre trade définit ensuite si vous devez payer ou percevoir ces coûts :

  • Si vous achetez l’actif, vous cumulez des intérêts, puisque votre broker vous « prête » de l’argent plus longtemps pour profiter de l’effet de levier. Chaque jour à minuit, vous serez donc débité de ces frais.

  • Si vous vendez l’actif, c’est l’acheteur qui cumule les intérêts : comme vous êtes les vendeur, c’est à vous que ces frais seront payés. Il y a cependant une exception en cas de taux d’intérêt négatif. Dans ce cas, là encore, vous serez aussi débité des montants calculés.

Évidemment, plus votre position est grosse et le levier élevé, plus les frais seront importants.

Pour éviter de perdre trop d’argent, le mieux et de ne pas conserver les CFD trop longtemps (on considère souvent qu’un mois est un maximum).

Pour conclure

En dehors de ces frais qui peuvent parfois être gênants, le swing trading reste très intéressant pour l’investisseur particulier.
Moins de stress, un graphique plus lisible, de meilleurs profits, moins de petites pertes accumulées ; pour un risque toujours égal.
La patience reste le seul obstacle qui pourrait vous détourner de cette stratégie.

Si vous voulez pratiquer le swing trading, vous devez vous discipliner à être (encore) plus patient…

Pratiquez-vous le swing trading ?
Donnez votre avis dans les commentaires en-dessous de l’article !

Pour aller plus loin : Choisissez bien votre style de trading en fonction de vos besoins

Avatar autheur
Clemence - Coach EnBourse
Rédactrice financière
boursopedia Trading Techniques de trading Swing trading (technique de trading)

Devenez contributeur

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Articles récents

Logiciel de trading MetaTrader

TradingLogiciels et outils

MetaTrader figure parmi les plateformes de trading les plus populaires, permettant principalement de trader sur…

Trading Haute Fréquence

TradingTechniques de trading

Le trading à haute fréquence consiste à acheter et à vendre des titres tels que…

Logiciel de trading NinjaTrader

TradingLogiciels et outils

NinjaTrader LLC est une société de développement de logiciels, surtout connue pour sa plateforme de…