Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...
Attendez !profitez de maformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

SCPI de défiscalisation

Les SCPI ne se limitent pas à l’immobilier d’entreprise. Vous pouvez trouver sur le marché des SCPI investissant dans des logements et fonctionnant sur le même principe des SCPI de rendement.

Sommaire :

Immobilier

Présentation

Comme pour les SCPI d’entreprises, vous n’avez rien à faire, la gestion des biens étant déléguée à un gestionnaire.
Les avantages sont nombreux : ticket d’entrée faible, lissage du risque entre les investisseurs, de nombreuses possibilités de détention des titres (direct, assurance-vie, démembrement) et possibilité d’acquérir les parts à l’aide d’un prêt immobilier. Pour plus de détails, se reporter aux SCPI de rendement.

A lire aussi : SCPI de rendement

  • SCPI d’entreprise ou résidentielles ?

Le rendement des SCPI de logement est globalement plus faible qu’une SCPI d’entreprise. Ces SCPI sont souvent combinées avec un dispositif fiscal que nous détaillerons juste après.

L’intérêt d’une SCPI est de pouvoir se diversifier dans des biens inaccessibles en temps normal. Or, si vous possédez déjà des logements en location, ou même si vous êtes vous-même propriétaire de votre logement, prendre des SCPI de logement vous surexposera à cette classe d’actif.

SCPI et défiscalisation

L’investissement en SCPI résidentielles se réalise très souvent via un dispositif de défiscalisation. Ce placement est donc à privilégier si votre TMI est de moyen à important.

Le fait de pouvoir investir que quelques milliers d’euro permet d’ouvrir les possibilités de défiscalisation à un plus grand nombre de contribuables.
Les dispositifs les plus communs sont le Pinel, le Malraux et le déficit foncier. Pour plus de détail, voir la fiche sur la location nue et la fiscalité.

A lire aussi : Fiscalité de location nue

  • SCPI en Pinel : Pour investir dans des logements neufs. Réduction d’impôt de 12 %, 18 % ou 21 % de la somme investie, lissée respectivement sur 6, 9 ou 12 ans. Vous devez garder les parts sur toute cette durée.
  • SCPI en Malraux : Pour investir dans des biens classés à rénover. Vous bénéficierez alors d’une réduction d’impôt de 30 % (secteur sauvegardé) ou de 22 % (AMVAP) de la somme investie. Vous devez vous engager à détenir les parts 15 ans minimum.
  • SCPI en déficit foncier : Pour investir dans des biens à louer nécessitant des travaux importants. La partie de votre investissement servant pour les travaux vous permettra de réduire votre imposition. Intéressant pour les TMI très élevés et disposant déjà de revenus fonciers.
Avatar autheur
Mero
Coach EnBourse

Devenez contributeur

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Articles récents

Courtier CMC Markets

InvestissementCourtiers

CMC Markets est une société de négoce financier en ligne de premier plan, qui propose…

Placement immobilier collectif Tontine

InvestissementGestion de patrimoine

Placement ancien et peu connu, la tontine fait référence à une forme de placement collectif…