Essayez Gratuitement
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Near Protocol (NEAR)

Near Protocol est une blockchain de type layer 1 qui utilise la technologie du sharding pour améliorer sa scalabilité.

Sommaire

Near Protocol (NEAR)

Caractéristiques de Near Protocol

La blockchain Near est une blockchain de type layer 1, à l’image de Bitcoin ou d’Ethereum elle peut servir d’infrastructure à d’autres tokens que le NEAR qui est son token natif.

Le réseau en lui-même est pensé comme une plateforme de cloud computing gérée par l’ensemble de sa communauté. La blockchain et son écosystème mettent l’accent sur la simplicité d’accès pour ses développeurs et ses utilisateurs.

Le protocole intègre des nouveautés visant l’inclusion du grand public avec la possibilité d’utiliser des noms de compte utilisateur lisibles par l’homme, contrairement aux adresses cryptographiques d’Ethereum ou Bitcoin par exemple.

Near n’est pas seulement une blockchain mais aussi et surtout tout un écosystème avec :

Near University qui offre des cours pour aider les développeurs à apprendre le codage sur la blockchain Near.

Near Academy qui permet aux développeurs d’apprendre comment mettre en place des Dapps (applications décentralisées) sur blockchain.

-la blockchain NEAR en elle-même, qui permet les échanges, l’usage de la DeFi ou la collection de NFT.

Elle se démaque notamment par son utilisation spécifique du sharding à travers son « Nightshade Sharding » et son mécanisme de consensus exclusif : Doomslug.

Quelle est l’histoire de Near Protocol ?

L’idée de Near Protocol germe dans l’esprit d’Erik Trautman en 2017. Par la suite une première levée de fonds de 12,1 millions de $ a lieu à l’été 2017 avec la participation de MetaStable Capital et Accomplice comme acteurs principaux.

Le réseau principal de Near Protocol est lancé en 2020 avec un milliard de jetons NEAR qui sont créés à la genèse du projet.

En mai 2020 de nouveaux fonds (Pantera Capital, Fabric Ventures) entrent dans la danse et injectent 21,6 millions de $.

LICO qui donne accès au token pour le grand public a lieu en août 2020.

En octobre 2021 Near annonce une subvention de 800 millions de $ pour financer les initiatives autour de son écosystème DeFi :

-Cela inclut le programme de subvention de Proximity Labs s’élevant à 350 millions $.

-250 millions $ seront quant à eux utilisés pour rendre pérennes les projets existants et les aider à évoluer.

-100 millions $ sont prévus pour financer des programmes d’incitation en les allouant à des pools de subvention de démarrage.

-Enfin, 20 startups qui vont se voir verser 5 millions $ chacune pour aider à leur lancement.

Début 2022 un nouveau tour de table est organisé par Three-Arrows Capital, celui-ci réussit à réunir 150 millions de $.

Le modèle tokenomics du NEAR

Au total ce sont 1 milliard de NEAR qui seront disponibles. Sur cette supply max, ce sont 12% des tokens qui ont été distribués au public lors de l’ICO en 2020.

Les ventes privées qui ont permis l’amorçage du projet ont quant à elles offerts au investisseurs privés plus de 150 millions de tokens NEAR, soit environ 15% de l’offre totale.

À lire aussi :

Le jeton NEAR est utilisé comme jeton de gouvernance pour déterminer comment doivent être allouées les ressources du réseau. Il permet aussi de toucher de récompenses en participant aux validations du réseau par un consensus de Proof of Stake (PoS).

Le processus offre l’avantage d’un temps de déverrouillage très court : la période d’unstaking est de seulement 48h, contre parfois plusieurs dizaines de jours pour certains protocoles.

L’offre supplémentaire émise chaque année est calculée pour ne pas dépasser les 5% d’inflation annuelle. Le protocole brûle également 70% des frais de transactions pour s’assurer du respect de ce niveau d’inflation.

Par ailleurs, 90% des frais restants vont dans la poche des validateurs, alors que seulement 10% vont dans une réserve de trésorerie.

Quelle technologie utilise Near Protocol ?

Near Protocol implémente deux technologies exclusives à son fonctionnement. Il s’agit du protocole de consensus Doomslug et de son réseau Nightshade Sharding.

Doomslug est un mécanisme de consensus par preuve de participation (PoS). La différence avec d’autres systèmes classiques comme Tendermint de Cosmos réside dans le nombre de validations nécessaires pour la finalisation du bloc.

Dans un système classique il y a deux tours de vote par bloc. Ainsi, un bloc est considéré comme valide à partir du moment où au moins 2/3 des votants du tour 2 se sont mis d’accord.

A l’inverse, Doomslug opte pour une validation dès le 1er tour de vote. Cela augmente considérablement la vitesse à laquelle les blocs sont créés. Pour palier à un validateur malveillant, dès lors que celui-ci est repéré il est éliminé et le vote recommence.

La technologie Nightshade sharding est, comme son nom l’indique, une façon unique d’interpréter le sharding.

Pour rappel le sharding est le fait de fragmenter de manière horizontale les données de la blockchain : celle-ci est fractionnée en de multiples sous chaînes.

Contrairement au sharding classique, ici le système de traitement des données est modélisé comme une seule blockchain. Seulement, chaque bloc contient les transactions de tous les shards.

Ensuite, ce sont les nœuds qui ne téléchargent que les transactions dont ils ont besoin pour valider leurs transactions. Ils optimisent ainsi largement le temps de traitement en diminuant la charge que chaque nœud doit traiter.

Schéma simplifié du nightshade sharding de Near Protocol
Contrairement à d'autres sharding comme Ethereum 2.0 par exemple, le nightshade sharding différencie les données au sein même des blocs afin que les noeuds ne télécharge que les transactions dont ils ont besoin

Les points forts de Near Protocol

Grâce à son mécanisme de consensus Doomslug et à son Nightshade sharding, Near Protocol est l’une des blockchains qui se veut parmi les plus performantes du marché.

Le réseau permet déjà de traiter de 800 à 1000 transactions par seconde et ses défenseurs annoncent même pouvoir atteindre les 100 000 transactions par seconde. En prime les frais sur Near Protocol sont extrêmement faibles, en tout cas très proche de 0.

En outre, l’équipe a bien compris que dans l’univers des blockchains il fallait désormais favoriser l’interopérabilité pour communiquer avec les autres réseaux.

C’est ainsi que le protocole Aurora, qui est un layer 2 de Near, a vu le jour en 2021. Aurora permet de faire communiquer les réseaux Ethereum et Near en transposant le code d’Ethereum sur l’écosystème de Near.

En parallèle, le Rainbow Bridge a été mis en place par Aurora. Celui-ci offre la possibilité aux utilisateurs de s’échanger des tokens entre les blockchains Near, Aurora et Ethereum.

Les membres de l’équipe

Erik Trautman

Erik est un entrepreneur américain. Il a fait ses gammes du côté de Wall Street avec une expérience d’analyste chez Bank of America. Il est également le fondateur de Viking Education qui propose des programmes intensifs de formation technique et d’apprentissage en ligne.

Il est le fondateur initial du projet Near Protocol.

Illia Polosukhin

Doté d’un gros CV, il a notamment travaillé pendant trois ans chez Google, avec une place prépondérante sur le développement de Google traduction.

Il s’est également intéressé à l’intelligence artificielle et a participé activement au développement de Tensor Flow, un langage informatique également développé par Google.

Alexander Skidanov

Alexander est un informaticien de génie qui a travaillé chez Microsoft et a ensuite rejoint memSQL, où il est devenu directeur de l’ingénierie.

Il est doublement médaillé du prix ICPC, où s’affrontent des universités du monde entier dans des compétitions de programmation informatique.

À lire aussi :

Avatar autheur

Rédacteur financier
Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Articles récents