Essayez Gratuitement
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Iota (MIOTA)

IOTA (MIOTA) est un type différent de crypto-monnaie. Contrairement à ses concurrents, elle n’utilise pas la technologie blockchain pour accomplir ses tâches.

Sommaire

IOTA

Caractéristiques de IOTA

Au lieu de cela, la plateforme s’appuie sur diverses applications de l’Internet des objets (IoT). En tant que telle, cette plateforme a une évolutivité inégalée et des cas d’utilisation infinis sur le marché.

L’internet des objets est un terme utilisé pour décrire les milliards d’appareils intelligents qui existent aujourd’hui dans le monde. Tout appareil peut être rendu « intelligent » par l’ajout de capteurs intégrés et la possibilité de communiquer avec l’internet.

Il est intéressant de noter que le concept de l’IoT a vu le jour en 1982. C’est à ce moment-là qu’un groupe de développeurs avisés de l’université Carnegie Mellon a décidé d’ajouter des capteurs au distributeur automatique du campus.

L’IoT tel qu’il est connu aujourd’hui a pris son envol en 2008. C’est à cette époque que la connectivité Internet à haut débit et les appareils « intelligents » sont devenus abordables, stables et rapides.

Aujourd’hui, les capteurs IoT permettent aux entreprises d’économiser des millions de dollars en frais de surveillance et de transmission de données. Ces réseaux sont plus populaires que jamais, car ils rationalisent et automatisent les systèmes d’entreprise essentiels d’une manière inimaginable auparavant.

Quelle est l’histoire du IOTA ?

L’histoire du projet commence en fait avec le projet Jinn. Jinn est entré sur le marché en tant que développeur de processeurs polyvalents IoT. En septembre 2014, Jinn a organisé un événement de crowdsale. Il a assuré au projet 250 000 USD pour le développement futur.

Cependant, à l’époque, il y avait peu de surveillance et aucun cadre réglementaire à suivre en ce qui concerne l’ICO de l’entreprise. Cette situation a conduit Jinn à recevoir une certaine réticence réglementaire pour l’événement.

En octobre 2015, Jinn a pris la décision de changer de nom pour devenir IOTA. La plateforme est officiellement entrée sur le marché par le biais d’une vente de jetons. Cette dernière a rapporté 500 000 USD au réseau. Cette fois-ci, les développeurs ont tenu à promouvoir les aspects du projet liés aux jetons d’utilité afin d’éviter les problèmes futurs des régulateurs.

Deux ans plus tard, la Fondation IOTA a été créée. L’objectif de la fondation est de favoriser la pénétration du marché dans tous les secteurs. Notamment, la création de la fondation n’a été possible que parce que les investisseurs de jetons ont donné 5 % de l’offre totale de jetons. Aujourd’hui, la fondation joue un rôle essentiel sur le marché.

En janvier 2018, le projet a été victime d’un important piratage. Lors de cet incident, des jetons d’une valeur de 10 millions de dollars américains ont été volés. Les pirates ont réussi à infiltrer un générateur de graines pour s’enfuir avec les gains mal acquis.

Cependant, le pirate a été rattrapé par les autorités. Ce piratage, ayant inquiété fortement les développeurs du réseau, n’a été possible que par le vol d’informations de connexion des utilisateurs par hameçonnage sans mettre en cause le code du réseau.

Depuis, le réseau s’est développé pour devenir une référence de l’IoT transposé au modèle des crypto-monnaies.

Le modèle tokenomics du MIOTA

IOTA (MIOTA) a été lancé pour la première fois dans le cadre d’une ICO, au cours de laquelle il a recueilli 1 300 BTC auprès d’investisseurs. Traduit en dollars américains, ce montant de bitcoins correspondait à environ 500 000 $ à l’époque.

Le jeton natif de IOTA, MIOTA, a été créé avec une offre maximale de 2 779 530 283. L’offre maximale complète a été distribuée aux investisseurs. 5 % de l’offre totale ont été alloués à la poursuite du développement de IOTA et à la création de la Fondation IOTA. Toutefois, cela a été convenu par les participants au réseau (les investisseurs).

MIOTA occupe, à l’heure où nous écrivons ces lignes, la 56e place dans la liste des crypto-monnaies ayant la plus grande capitalisation boursière. Elle affiche une valorisation actuelle de 1,68 milliards de dollars.

À lire aussi :

Quelle technologie utilise IOTA ?

En théorie, IOTA est très simple. La plateforme fonctionne comme un pont entre les appareils IoT. Plus précisément, le réseau peut gérer la transmission de données vers et depuis les appareils connectés de l’écosystème IoT.

IOTA - Evolution du marché de l'internet des objets en milliards selon Statista
Evolution du marché de l'internet des objets en milliards selon Statista.

Le réseau est également capable d’exécuter directement des contrats intelligents complexes et multi-appareils. Pour accomplir cette tâche, le réseau s’appuie sur une nouvelle technologie appelée Tangle.

Tangle est le mécanisme de consensus de IOTA. Ce protocole fonctionne comme un graphe acyclique dirigé (DAG) qui confère au réseau une incroyable résilience. Dans un réseau Tangle, les mineurs sont remplacés par un coordinateur central.

Ce coordinateur rassemble ainsi les données du système de nœuds et les utilise ensuite pour confirmer la validité des transactions. Ce code est ce qui fait de IOTA l’une des blockchains les plus rapides et les plus étendues jamais développées.

IOTA (MIOTA) tente de rectifier certains problèmes flagrants auxquels sont confrontés les secteurs de l’IoT et de la blockchain. Tout d’abord, il offre aux développeurs une alternative aux réseaux blockchain pour la programmation de Dapps. Cette diversification permet une meilleure distribution de l’information.

Dans son état actuel, les données de l’IoT sont très compartimentées. Il y a très peu d’échanges en matière de partage de données.

Cependant, IOTA introduit des normes et fournit un moyen fiable et abordable pour tous ces appareils de tirer parti des autres capteurs du réseau de manière efficace. Cette stratégie ouvre donc la porte à des fonctionnalités assez étonnantes et novatrices.

Le projet IOTA : l’évolutivité

L’évolutivité est un autre problème majeur que l’IOATA élimine. La structure unique de la plateforme signifie que plus les utilisateurs rejoignent le réseau, plus la plateforme devient rapide et stable.

En comparaison, les blockchains actuelles connaissent des temps de transaction lents et des frais plus élevés chaque fois qu’il y a un afflux important d’utilisateurs.

En 2017, le réseau de Bitcoin a été contraint de se mettre au ralenti en raison de problèmes de congestion. La technologie de IOTA élimine ces préoccupations car elle a la capacité de répondre aux exigences d’une économie mondiale.

Les membres de l’équipe

Les cofondateurs du projet, Sergey Ivancheglo, Serguei Popov, David Sønstebø et Dominik Schiener, n’avaient pas prévu à l’origine d’héberger une crypto-monnaie ni même un réseau décentralisé.

Au contraire, IOTA a commencé comme un fabricant de puces matérielles IoT. Ces systèmes pouvaient ainsi enregistrer et exécuter des transactions entre des machines et des appareils dans l’écosystème de l’Internet des objets (IoT).

Après avoir reconnu le potentiel d’un réseau IoT, l’entreprise a changé d’orientation pour développer les aspects de réseau décentralisé de cette technologie. IOTA permet aux développeurs d’explorer davantage les scénarios de cas d’utilisation et les différentes fonctionnalités de l’IoT et de leurs interfaces.

Par conséquent, IOTA joue un rôle central dans l’adoption de cette technologie révolutionnaire.

Avatar autheur

Rédacteur financier
Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Articles récents