Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement

Attendez ! profitez de notre formation offerte

Box initiation
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Frais des principaux marchés boursiers

Quels que soient les produits que vous traitez, vous devrez faire face à un certain nombre de frais.
Le montant des frais peut varier d’un courtier à un autre et dépendre de plusieurs choses, mais leur nature, elle, reste toujours la même.
Quels sont donc ces frais auxquels vous serez confrontés ?

Sommaire :

Mains posées sur pièces de monnaies

Les frais forex

L’un des principaux avantages du forex, c’est que les frais sont réduits au strict minimum. Il faut seulement payer la commission au broker, qui est représentée par la différence de cotation entre le prix d’achat et le prix de vente d’une paire de devises.
Cette différence intervient sur la quatrième décimale de la cotation (sauf pour le yen), et se traduit en pips.
Selon le broker choisi, et la paire de devises traitée, le nombre de pips séparant les deux cotations (c’est ce que l’on appelle le spread) peut varier. Il se peut également que le spread soit fixe, ou variable.

Dans le premier cas, la commission payée sera toujours égale au même nombre de pips. Dans le deuxième cas, vous risquez de payer une commission plus élevée à certains moments de la journée. Cela peut être le cas, par exemple juste avant, pendant et juste après une annonce.
Pour réduire ces frais, il convient donc d’éviter de trader pendant ces moments-là.

Le coût définitif de la commission dépendra également du nombre d’unités traitées et de l’effet de levier.
Cette commission ne s’applique qu’à l’ouverture de votre position : c’est pour cela que vous commencerez toujours en négatif sur le forex.

Les frais sur les CFD

Pour les CFD sur indice, devises, et matières premières, les premiers frais que vous devrez payer correspondent, comme pour le forex, au spread. Le coût de cette commission dépendra donc également de la quantité d’unités achetées et de l’effet de levier utilisé.

Pour les CFD sur actions, il n’y a pas de spread, mais vous devrez payer des frais de transaction lors de l’achat ou de la vente du CFD qui correspond à un pourcentage de la valeur de votre position. Notez qu’il y a généralement un montant minimum et fixe, à payer.
À noter que ce pourcentage minimum peut varier en fonction du pays dans lequel vous tradez.

Si vous tradez en intraday, vous n’aurez pas à payer de frais supplémentaires.
En revanche, si vous gardez votre position ouverte plus de 24 h, le rollover entre en jeu chaque jour :

Pour les CFD indices, matières premières et actions : lorsque vous achetez, votre broker vous accorde en quelque sorte un prêt. Vous devrez donc payer les intérêts qui en découlent, plus la commission du courtier.
Si vous vendez, c’est vous qui « prêtez » à votre courtier, c’est donc à lui de vous verser les intérêts, mais il retirera tout de même le montant de sa commission.

– Pour les CFD futures, c’est le même principe, sauf que le rollover ne sera pas payé ou encaissé chaque jour, mais à la fin du contrat futures.

– Pour le CFD devises, le montant du rollover dépendra de la différence des taux de prêt entre les banques centrales reliées à chacune des devises qui composent la paire.Si la différence est positive, vous encaissez le rollover. Si elle est négative, vous payez le rollover.

Les frais pour les placements collectifs

Si vous décidez d’investir dans un placement collectif de type SICAV, FCPI, etc. vous devrez vous acquitter de certains frais, notamment :

Des frais d’entrée : à payer lorsque vous souscrivez au placement

Des frais de sortie : dont vous devrez vous acquitter en cas de rachat de vos parts

Des frais de gestion

Il se peut également que vous deviez payer une commission de surperformance, si la société de gestion dépasse les prévisions de rendement.
Faites bien attention aux frais avant d’investir dans un fonds : prenez en considération l’impact que ces frais peuvent avoir sur votre rendement final.

Les frais liés aux actions

Concernant les actions, le montant des frais dépendra avant tout du courtier que vous choisissez.
En principe, vous devrez dans un premier temps, payer des frais de transaction ou frais de courtage pour chaque achat ou chaque vente que vous réaliserez.

– Les frais de courtage :
À chacun de vos achats de titre, comme à chacune de vos ventes, vous devrez payer des frais de courtage (également appelés frais de transaction ).

Ces frais de transaction peuvent être fixes, c’est-à-dire que le même montant vous sera facturé sur chaque transaction pour un ordre à 100 € comme à 100.000 €. Cela peut être très pratique si le montant de vos ordres est très élevé.

Mais si les frais de courtage peuvent être fixes, ils peuvent aussi être variables.
Dans ce cas, les variations de coûts de transactions peuvent dépendre de différentes conditions, comme :

un nombre minimum de trades : les frais de courtage diminuent à partir d’un certain nombre de trades dans une période d’un mois

un montant minimum à investir sur chaque trade : plus vous investissez sur un trade, plus vos frais réduisent
Conseil : avant d’investir chez un courtier, pensez à bien vous renseigner sur le montant des frais de transaction que vous aurez à payer.

– Les frais de garde :
Les frais de garde correspondent à ce que vous devez payer pour conserver vos titres et vous sont généralement facturés en fin d’année.

Dans la plupart des cas, le coût des frais de garde peut aussi dépendre d’un certain nombre de choses, notamment : le nombre de lignes que vous détenez dans votre portefeuille, le nombre de positions que vous avez prises tout au long de l’année…
Les conditions et le montant des frais de garde peuvent être aussi très différents selon le courtier que vous aurez choisi. Une fois de plus, pensez à vous renseigner et n’hésitez pas à comparer les offres.

Exemple :

Vous achetez pour 10.000 € d’actions, qui constituent en fait 10 lignes à 1.000 € dans votre portefeuille.
D’après votre courtier, chaque ordre dont le montant est compris entre 500 € et 2.000 € vous coûtera 3,90 € si vous investissez à la bourse de Paris.
Vous devrez donc payer 39 € de frais (10 lignes à 3,90 € chacune) uniquement pour vos titres.

Attention : pour les places boursières étrangères (ex : hors zone euro) les prix sont habituellement plus élevés.
Ces frais peuvent aussi sensiblement varier d’un courtier à un autre, n’hésitez pas à comparer les offres.

Les frais relatifs aux comptes :

En plus des frais liés aux actifs que vous détenez, vous devrez très souvent payer des frais correspondant au type de compte que vous détenez.

Par exemple, pour un PEA ou un compte titre, on peut vous prélever des droits de garde et des frais de tenue de compte.

Concernant l’assurance vie, vous trouverez également différents types de frais, comme :

Des frais d’arbitrage : ils concernent les contrats multisupports

Des frais de gestion

Des frais de versement

Mais là encore, tout dépendra du courtier que vous choisissez. Veillez à bien lire toutes les conditions (y compris les petites lettres !), avant de vous décider.

Enfin, n’oubliez pas que selon le compte que vous possédez, vos gains peuvent être soumis à l’impôt sur le revenu en plus des cotisations sociales.

Les frais à payer sont donc déterminés en fonction du type de produits que vous tradez, mais aussi du broker que vous choisissez.
C’est pourquoi il faut toujours comparer les différentes offres avant d’arrêter son choix.

De plus, leur montant dépendra aussi du nombre d’unités achetées, et surtout, du levier utilisé. Comme la valeur d’un pip dépend de ces deux éléments, il est logique que le montant de la commission s’ajuste en conséquence.

Dans la première partie, nous nous sommes intéressés aux frais forex et CFD.
À présent nous allons entrer un peu plus en détail sur les frais que vous devrez généralement payer pour des produits tels que les fonds de placements, ou les actions…
À la vue de tous ces frais, on peut être rapidement découragé, surtout quand on sait que cette liste n’est pas exhaustive, mais ne vous inquiétez pas.

L’essentiel consiste à trouver le courtier qui vous offrira les conditions les plus attractives afin de réduire au minimum ces dépenses.
Opter pour une banque en ligne permet souvent d’éviter un très grand nombre de commissions et vous permettra ainsi de limiter leur effet sur le rendement de votre portefeuille.

Soyez vigilant : prenez le temps d’étudier les offres qui vous intéresse, comparez-les aux offres concurrentes et choisissez celle qui vous semble la plus adaptée.
Enfin, évitez si possible de faire un trop grand nombre de transactions pour réduire au maximum vos frais de courtage.

Avatar autheur

Fondateur
boursopedia Trading Money management Frais des principaux marchés boursiers

Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Articles récents

Trading long terme

TradingTechniques de trading

Chaque type de trading correspond à une situation et à des objectifs qui lui sont…

Biais psychologique de l'effet de disposition

TradingPsychologie du trading

Dans la vie quotidienne et encore plus en trading, accepter d’avoir tort peut être difficile…