Apprenez à tracer des lignes de tendance

Apprenez à tracer des lignes de tendance

Il existe de nombreuses façons de réaliser une analyse technique. L’une d’entre elles consiste à tracer des lignes de tendance, afin de tenter d’anticiper plus rapidement les mouvements du prix.
Comment positionner ces lignes pour obtenir un résultat satisfaisant ?

Reconnaître les sommets et les creux :

Pour tracer vos lignes, vous aurez besoin de savoir où se trouvent les sommets et les creux de votre courbe de prix, en d’autres termes, les plus hauts et les plus bas.
Les uns, comme les autres, créent un « pic », c’est-à-dire : un sommet suit une montée et précède une descente, un creux suit donc une descente et précède une montée.
Ce qui n’est pas clairement identifiable comme tel, ce sont tous les petits soubresauts de la courbe de prix entre les creux et les sommets, c’est ce qu’on appelle, « le bruit ».

Exemple :

sommets creux

Comme vous pouvez le voir, je n’ai entouré que les plus évidents. Je vous conseille de faire de même au début,pour éviter les faux signaux quand vous chercherez un point d’entrée.

Tracer les lignes de tendance :

L’objectif lors de votre tracé, va être de relier les sommets entre eux et les creux entre eux.
Pour tracer une droite, il vous faut donc au minimum 2 sommets ou 2 creux.
Sachez cependant que n’est pas suffisant pour que la droite soit considérée comme « valide » et qu’elle puisse vous servir dans votre analyse technique à repérer les points d’entrée en position.

Pour cela, vous devrez attendre patiemment (et j’insiste sur le « patiemment »), que le prix vienne tranquillement rebondir plus de deux fois sur la droite, avant de repartir dans l’autre sens. À partir du moment où vous avez plus de 2 points, vous aurez une droite de tendance tout à fait valide.

Si jamais le prix traverse la ligne lorsque celle-ci ne rejoint encore que 2 sommets (ou 2 creux) entre eux, alors la droite est généralement considérée comme « non valide » et vous devrez réaliser un nouveau tracé.
Mais attention ! Une fois que le prix à traversé une ligne, celle-ci devient en quelque sorte « obsolète ». Vous devrez tracer une nouvelle ligne pour trouver d’autres points d’entrée. Vous ne pouvez en aucun cas relier 2 sommets ou 2 creux si le prix passe en plein milieu.
Astuce : vous pouvez utiliser 2 couleurs différentes sur votre graphique pour repérer d’un seul coup d’œil les droites que vous avez validées, des autres.

Exemple :

lignes tendance

Ici, la ligne qui ne relie que 2 sommets est en orange, alors que la ligne qui relie 3 creux est en blanc, mais vous pouvez évidemment choisir les couleurs que vous voulez. Veillez simplement à ce qu’elles soient bien visibles.

Points d’entrées :

Une fois que vos lignes seront tracées, vous devrez attendre un signal qui vous indique que vous pouvez entrer en position.
Dans ce cas précis, il s’agira d’observer le moment où la courbe de prix traverse une ligne de tendance valide (qui relie déjà au moins 3 sommets ou 3 creux).

Exemple :

signal vente

Attendre le bon moment est essentiel à la réussite de votre stratégie, autant que le traçage des lignes de tendance.
Entraînez-vous d’abord en démo, pour éviter d’être troublé par la peur de perdre de l’argent.

Un bon traçage vous permettra de réaliser une analyse technique plus efficace.
Vous pourrez ainsi commencer à comprendre de quelle manière évolue le prix, et vous pourrez également mieux définir vos points d’entrée en position.
C’est d’ailleurs un point que j’aborde dans ma formation Analyste Technique Pro.

Et vous ? Comment tracez-vous vos lignes de tendance ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.