90 % des traders finissent-ils vraiment ruinés ?

90 % des traders finissent-ils vraiment ruinés ? En 2014, une étude menée par l’AMF démontrait que 90 % des traders étaient perdants.
Le sujet est si sérieux que c’est devenu récemment le point de départ des dernières discussions sur la loi Sapin II.
Regardons tout ça d’un peu plus près pour comprendre ce qui se passe vraiment…

L’origine de l’inquiétude : l’étude de l’AMF

Suite aux milliers de plaintes reçues chaque année, l’AMF décide en 2014 de mener une étude pour mesurer l’ampleur des dégâts.

Cette étude prend en compte les transactions sur le forex et les CFD (et éventuellement les options binaires) faites par les investisseurs particuliers en France.
Pour que les résultats soient représentatifs, l’étude a été faite sur 14.799 clients actifs au total.

Le résultat :

Résultats AMF

Sur 4 ans, 89,4% des clients ont perdu de l’argent.

En guise d’introduction, l’AMF indique donc que : « Cette étude confirme donc le niveau de risque extrêmement élevé de ces modes de trading, peu adaptés à la grande majorité des investisseurs particuliers. »

Ce qu’il faut absolument comprendre de cette étude :

Il ne s’agit en aucun cas de remettre en cause le sérieux de l’étude de l’AMF. Mais attention à ne pas interpréter les données sans réfléchir.

Tout d’abord, il ne faut pas confondre perdre de l’argent et finir ruiné. Ce n’est pas du tout pareil. Et à moins d’avoir tout mis toutes vos économies chez le même courtier, il y a peu de chance que ça arrive.
Dès lors, le pourcentage de personnes qui finissent vraiment ruinées est beaucoup plus faible.

Deuxièmement, il faut comprendre que cette étude met tous les investisseurs particuliers dans le même panier : les amateurs, comme les professionnels.

Il serait intéressant de connaître le pourcentage de perdants des pros face aux amateurs. Il y a fort à parier qu’il sera beaucoup moins élevé et pourtant, ils sont aussi investisseurs particuliers !

De même, on doit aussi faire attention à ne pas confondre les spéculateurs et les investisseurs.
J’en parlais l’autre jour sur le forum. D’après ce que j’ai pu observer au fil de toutes mes années d’expérience, je dirais que :

Entre 70 et 80 % des particuliers amateurs ET spéculateurs perdent de l’argent (ce sont les personnes qui viennent gonfler négativement les statistiques)

Je le vois moi aussi chez mes élèves : le manque de connaissance allié à l’overtrading est très mauvais. Je vous ai d’ailleurs prévenu du danger plusieurs fois.
Aujourd’hui, vous avez même un graphique de l’étude de l’AMF qui vous le prouve :

Nombre de transactions(Cliquez pour agrandir)
Plus le nombre de transaction est élevé, plus le montant moyen perdu est aussi élevé.

50 % des spéculateurs pro perdent aussi de l’argent. Mais l’autre moitié (dont je fais partie) en gagne. Mais il ne sont pas assez nombreux pour remonter la moyenne.

De l’autre côté, on a les investisseurs. (ceux que l’étude ne prend pas en compte). Et là, plus l’horizon de temps est long, plus vous avez de chance de gagner de l’argent.
Sur le long terme, les cours montent. De plus, les dividendes sont eux, versés.
Donc même un amateur peut gagner de l’argent s’il attend assez longtemps.
Et je dirais même que entre 70 et 80 % des investisseurs, même amateurs, gagnent vraiment de l’argent.

Enfin, viennent les investisseurs pro. Et là, 95% d’entre eux gagnent de l’argent.

Soyez du bon côté des statistiques :

Ce qu’il y a d’amusant, c’est que ces observations concordent très bien avec les conclusions de l’étude de l’AMF qui disent que :

« – Plus un client réalise de transactions, plus sa perte est élevée ;
– Plus la taille moyenne de ses transactions est élevée, plus la perte est importante ;
– Plus le client s’expose (taille cumulée de toutes ses transactions), plus sa perte est élevée.
»

Jusque là, rien de nouveau. Si vous me suivez depuis un certain temps, vous savez que ce sont des mises en garde que je fais régulièrement au travers des articles, ou des formations.

Finalement, que faut-il déduire de cette étude ?

Que 90 % des traders finissent ruinés ? Non. C’est faux. 90 % perd de l’argent, mais ne sont pas ruinés pour autant.
Que ceux qui perdent de l’argent manquent de formation ? Oui. Ça semble évident si l’on regarde le comportement de la majorité d’entre eux.

Donc, si vous voulez être du bon côté des statistiques, formez-vous le mieux possible avant de vous lancer !

Pensiez-vous vous aussi que 90 % des traders finissent ruinés ?
N’hésitez pas à donner vos avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant et Formateur pour mieux investir en bourse.