9 outils indispensables à tout trader :

9 outils indispensables à tout trader :

On pourrait facilement comparer le trader à une sorte « d’ouvrier des marchés » : il construit (des stratégies), il mesure (les risques), il trace des lignes (de tendance) et des repères pour ne pas se tromper, etc.
Il est donc normal qu’il ait en permanence avec lui, sa boîte à outils. Et c’est le contenu de celle-ci qui fera la différence entre un bon ouvrier/trader, et un moins bon.

Mais que contient exactement cette boîte ? Une piqûre de rappel ne fait jamais de mal…

Les 9 outils indispensables à tout trader :

1) Une bonne plateforme de trading, pour réaliser ses analyses techniques : Metatrader, Prorealtime, ou autre, du moment que vous pouvez modifier le graphique facilement, et trouver toutes les valeurs dont vous avez besoin c’est parfait. Certains courtier proposent d’ailleurs des plateformes très fonctionnelles.

2) Un bon calendrier économique grâce auquel vous pourrez surveiller les news et éviter de trader au plus mauvais moment. Vous pouvez, dès le matin, vous renseigner sur les événements de la journée qui peuvent avoir un impact plus ou moins important sur les cours.
Exemple : FXstreet.com

3) Quelques indicateurs de base : moyennes mobiles, RSI, Bollinger, pas la peine de vous encombrer, lors d’une séance de trade, utilisez seulement ceux que vous maîtrisez déjà.Si vous voulez changer d’indicateur pour en utiliser un que vous ne connaissez pas (ou presque pas), pas de problème, mais ne le faite jamais sans vous entraîner d’abord.

4) Au moins deux stratégies, testées et approuvées par…vous-même, au cours des séances d’entraînement : vous utiliserez la première sur un marché avec une tendance marquée, et vous gardez la seconde pour les moments où la tendance du marché est plus neutre. À vous de vous adapter le mieux possible grâce à vos outils.

5) Un portefeuille avec money management intégré : vous n’en trouverez pas de « tout prêt ». Il va donc falloir vous fabriquer le vôtre. Pour cela, suivez les conseils des traders les plus expérimentés, et tout devrait bien se passer. Si ce n’est pas le cas, c’est que votre money management est défectueux : réparez-le.

6) Un régulateur d’émotions : il vous aidera principalement à baisser vos niveaux de stress, d’impatience ou de colère, afin de les faire redescendre à un niveau acceptable de concentration. Cet outil est particulièrement utile dans les moments de doute, ne vous en séparez jamais.

7) Un stop de protections : si vous ne deviez garder qu’un outil, ce serait celui-là. Voyez-le comme un air bag, un parachute, ou un filet de sécurité, mais quoi qu’il en soit, ne vous en passez jamais.

8) Un plan de trading : pour bien travailler, tout ouvrier a besoin d’un plan. En trading c’est la même chose : les règles d’entrée et de sortie doivent être clairement définies dès le départ, il y a donc peu de place pour l’improvisation.

9) Un bon courtier : sans courtier, pas de trading. C’est aussi simple que ça. Ceci n’est pas un outil indispensable, mais un outil obligatoire sans lequel vous ne pouvez rien faire du tout.

Enfin, pensez à dégager votre zone de travail avant de commencer une séance de trade. Vous pourrez ainsi créer un environnement propice à la concentration.

Exemples :

bureau rangé bureau dérangé Vous voyez ce que je veux dire ?

Et vous ? Quels autres outils utilisez-vous ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.