Pas encore membre ?

Rejoignez le site

en bourse

  • Formation d'initation offerte
  • Une communauté de trader pour vous aider
  • Accès complet à tous les articles du site
  • Vidéos d'analyse hebdomadaires
  • Et beaucoup d'autres surprises...

Inscrivez-vous sur le site en bourse

Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...

Attendez !profitez de maformation offerte

50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :

3 idées reçues sur la Bourse (et comment vous pouvez y répondre) : 26 novembre 2014 / Sylvain March

Quand on discute avec des gens, on est toujours un peu surpris de constater le nombre d’idées reçues qui peuvent circuler sur la Bourse.
Voici 3 de ces idées reçues auxquelles vous pourrez désormais répondre…

3 clichés très répandus sur la Bourse :

– La bourse, c’est comme au casino : « la maison » gagne toujours :

Ceux qui comparent le marché boursier et les jeux de casino n’y connaissent pas grand-chose en Bourse (ou même en jeux, d’ailleurs).
Prenons l’exemple de la roulette :
Les joueurs misent leur argent sur un numéro, une couleur…et attendent ensuite de voir ou s’arrêtera la bille.
Peuvent-ils faire une analyse pour essayer d’anticiper le numéro qui sortira ? Non.
La santé du casino a-t-elle une influence sur les numéros qui sortiront ? Non.
Le joueur ne peut espérer gagner que grâce au hasard et à la chance.

En Bourse, on ne parie pas, on investit. Le but est de faire fructifier son capital en se basant sur des analyses précises de données à la fois graphiques et financières.
On ne choisit pas les valeurs au hasard, mais des entreprises qui nous semblent prometteuses. Et si l’on s’y prend correctement, les chances de générer des profits sont largement au-dessus de celles d’un jeu de hasard, sauf peut-être concernant les options binaires

– L’investisseur individuel n’a aucune chance de gagner face aux gros investisseurs institutionnels :

Évidemment, si avec un capital de 1.000 euros, vous comptez gagner en un mois les mêmes sommes que les grands investisseurs institutionnels, c’est loupé.
Le point positif, c’est que même si vous vous trompez, vous ne perdrez pas autant non plus.

Cela dit, il y a bien assez de place pour tout le monde sur le marché boursier et tout investisseur peut générer des profits s’il investit intelligemment.

-Les marchés sont à la merci des spéculateurs :

Oui, sur le marché, il y a des spéculateurs, c’est-à-dire des gens qui ne prennent que des positions court terme. Et alors ?

Sans leurs mouvements, le marché serait bien trop calme pour les investisseurs. Les spéculateurs augmentent à la fois le nombre d’offres et de demandes et comme investisseur individuel, cela vous permet de profiter d’une certaine liquidité et de pouvoir acheter ou vendre (presque) à n’importe quel prix.

Non, les spéculateurs ne contrôlent pas la bourse, mais ces derniers sont néanmoins nécessaires pour donner un peu de mouvements aux marchés.

Que peut-on y faire ?

Il vous suffira de parler de Bourse autour de vous pour constater à quel point ces idées reçues sont tenaces.
C’est ce qui se passe lorsque vous vous confrontez à des personnes qui n’ont aucune éducation financière.

Que vous vouliez vivre de la Bourse, simplement obtenir une rente annuelle, ou même un complément de salaire, vous entendrez sans arrêt ce genre de discours dès que vous prononcerez le mot « Bourse » dans une conversation.
La seule façon de leur prouver qu’ils ont tort est de réussir à atteindre vos objectifs.

Mais le plus efficace reste de les ignorer et de continuer votre chemin, car comme on dit souvent : « il n’y a pire sourd que celui qui ne veut entendre ».

Pourquoi dans ce cas perdre votre temps et votre énergie à le leur expliquer ?

Quelles sont les idées reçues sur la Bourse, que vous avez entendu le plus souvent ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.

QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE

DERNIÈRE FORMATION