3 façons de ne plus clôturer vos trades trop tard :

3 façons de ne plus clôturer vos trades trop tard : Dans un précédent article, je vous expliquais que clôturer trop tôt un trade vous privait d’une partie de vos gains.
Mais vous pouvez aussi avoir la mauvaise habitude de le fermer toujours trop tard.
Voici 3 façons d’éviter ce problème…





Clôturer trop tard = perdre tous vos gains (ou presque) :

Imaginez : vous venez d’ouvrir une position à l’achat (ou à la vente) en respectant toutes les règles de votre stratégie de trading.
Le prix évolue rapidement en votre faveur et vous pouvez très vite remonter votre stop à breakeven. C’est bon, votre trade est protégé.

Puis il se met à stagner, et commence à redescendre.

Au début, vous ne vous inquiétez pas plus que ça : il s’agit probablement d’une simple correction.
Un peu plus tard, vous constatez que ça continue. Vous commencez alors à vous demander si vous devez ou non rester en position, si vous devez ou non laisser une chance au trade et si vous devez ou non attendre de voir si votre stop est touché.

Résultat : vous avez trop attendu et vous n’avez rien gagné (soyons quand même positifs : vous n’avez rien perdu non plus) :

Perdre ses gains

Ça vous arrive trop souvent ? Voici comment ne plus vous laisser piéger…

3 façons de ne plus clôturer vos trades trop tard :

1) Fermer par paliers

Les paliers sont des niveaux graphiques particuliers qui vous permettent de déplacer votre stop à chaque fois, de manière à protéger vos profits au fur et à mesure.
On pourrait les comparer à des marches d’escalier : à chaque fois que mon montez (ou descendez) une nouvelle marche, vous placez votre stop en dessous (ou au-dessus) de la marche précédente.
En cas de retournement du prix, votre stop sera touché, et votre trade sera clôturé en gain.

Exemple :

Fermeture par paliers(Cliquez pour agrandir)

Vous aurez profité de tout le mouvement et ne risquez plus de fermer trop tard.
Pour en savoir plus, vous pouvez regarder la vidéo que j’avais faite sur le sujet.

2) Fermer sur un signal inverse :

Comme dans notre exemple précédent, vous ouvrez un trade à l’achat.
Tout se déroule très bien et vous continuez vos tracés au fur et à mesure que le prix avance (attention : dans l’exemple, toutes les droites ne sont pas tracées afin de mieux illustrer la notion enseignée).

Au bout d’un moment, le prix franchit l’une de vos droites, en sens inverse : vous décidez de fermer.

Exemple :

Signal inverse(Cliquez pour agrandir)

C’est d’ailleurs l’une des règles de clôture que je vous enseigne dans Analyste Technique Pro.

Par contre, faites très, très attention : clôturer votre trade sur un signal inverse, ne veut pas forcément dire que vous devez immédiatement ouvrir une autre position dans l’autres sens !

3) Utiliser les Bandes de Bollinger :

Les bandes de Bollinger font partie de la grande famille des indicateurs qui se placent directement sur le prix, comme le font par exemple les moyennes mobiles :

Les bandes de Bollinger(Cliquez pour agrandir)

Je vous en parlais déjà dans la formation Dark Trader. Mais l’Atelier Bandes de Bollinger vous enseigne comment aller plus loin pour tirer le maximum de cet indicateur :

– Comment les paramétrer correctement
– Quand vous en servir
– Quand sortir de position avant que votre stop soit touché et même, d’avoir un signal inverse

Cette méthode est particulièrement efficace si vous voulez exploiter les pics de volatilité. Ça vous évite d’attendre de perdre une grande partie de vos gains par exemple, après une forte poussée du prix.

Si ça vous intéresse, surveillez bien la prochaine ouverture de la boutique pour vous procurer l’Atelier !

Quelle méthode utilisez-vous pour sortir de position au bon moment ?
N’hésitez pas à donner vos astuces dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant et Formateur pour mieux investir en bourse.