Essayez Gratuitement
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui
DEVENEZ MEMBRE GRATUITEMENT

Accédez en illimité à tout l'écosystème EnBourse :

En plus de votre inscription,
Recevez gratuitement :
Formation d'initiation au trading
(d'une valeur de 450€)
Le journal de trading pour gérer vos portefeuilles
Graphiques de cotation en temps réel Crypto & Actions

Utiliser telegram pour échanger des cryptos : bon plan ou arnaque ?

Utiliser Telegram avec Toncoin
Mis à jour le 14 Sep. 2022 à 10h40

Telegram est l’une des messageries les plus utilisées dans le monde. L’application comptait plus de 500 millions d’utilisateurs actifs en 2021. Elle présente l’avantage d’être cryptée et donc d’être résistante à toute censure. La plateforme vient d’annoncer le lancement d’un service qui pourrait plaire à sa communauté : les échanges de cryptomonnaies. Via son non-officiel token, le TON, et le BTC, ces échanges représentent un moyen d’adoption massif de son jeton. Pour autant, cela est-il sans risque ?

Telegram : attention aux arnaques

Les arnaques aux cryptomonnaies sont monnaies courantes sur Telegram. Malgré le fait que les autorités en fassent la chasses, les arnaqueurs ne cessent de redoubler d’ingéniosité pour tromper les utilisateurs.

Les ICO frauduleuses sont les opérations les plus aboutis et trompent des personnes aux profils différents. Il s’agit pour les escrocs de surfer sur les problèmes techniques que peuvent présenter de vraies ICO populaires.

Site internet surchargé ou panne en tout genre, les arnaqueurs profitent de ces incidents pour rediriger les particuliers vers de faux liens Telegram. Dans ces faux canaux, des adresses ETH sont indiquées pour participer à l’ICO. En réalité, ces adresses sont possédées par les escrocs qui repartent avec les cryptomonnaies des participants.

Les groupes de Pump and Dump sévissent également sur la plateforme de messagerie Telegram.

Le « pump and dump » est une pratique qui regroupe des centaines voire des milliers de personnes en quête de gains faciles sur Telegram. Le principe est simple et repose sur la loi de l'offre et de la demande. Ainsi, un groupe décide d’acheter en même temps et massivement une cryptomonnaie afin de faire monter son cours de façon artificielle.

Une fois l’objectif de prix atteint, ils revendent leurs jetons et engrangent une plus-value plutôt confortable (pour certains). Cette pratique est bien entendu illégale. Des agents de la Australian Securities and Investments Commission (ASIC), l’agence de régulation australienne, ont infiltré et démantelé un de ces groupes Telegram fin 2021.

Notons que ces groupes de Pump and Dump frauduleux reposent la plupart du temps sur un système pyramidale. En effet, les recruteurs perçoivent des commissions.

Utiliser Telegram pout échanger des cryptos
Annonce sur Twitter de la possibilité d’utiliser Telegram pour échanger des TON

Utiliser Telegram pour échanger des cryptos en sécurité

Malgré ces dérives propres à l’application Telegram, la société de la messagerie a annoncé ce week end le lancement des échanges de cryptomonnaies sur sa plateforme.

Les cryptomonnaies en question ne sont autres que BTC et TON.

Le TONcoin, dont le nom complet est The Open Network, est un jeton tenant son origine de l’application Telegram.

Initialement imaginé par la société Telegram en 2018, le projet a dû être abandonné suite à des irrégularités administratives relevées par la SEC (Securities and Exchange Commission). Le TONcoin a été repris de façon indépendante par une équipe toutefois proche de Telegram.

Construite sur les bases du projet initial, la blockchain TON possède une architecture sharded et utilise le consensus de Preuve d'Enjeu. De plus, elle affiche des records en terme de rapidité et est surnommée « super-serveur » capable d’effectuer des milliers de transaction par seconde.

Le Toncoin possède son propre wallet baptisé Wallet Bot.

Depuis son lancement, il y a tout juste un an, Telegram n’a cessé d’inciter ses utilisateurs à s’intéresser à ce projet. A raison, puisque le TONcoin est encensé. Certains parle de blockchain 5ème génération pour ce jeune réseau.

Cependant, aucune mesure de sécurité n’a été développée par l’application pour protéger ses utilisateurs en cas d’arnaque détaillée plus haut. Cela peut représenter un frein à l’expansion de TON. D’autant que, si les échanges se multiplient sur l’application Telegram, les fraudeurs seront d’autant plus nombreux.

Malgré tout, la forte communauté de l’application Telegram présente un réel potentiel pour le projet TONcoin.

TON, DIEM…les cryptos des réseaux sociaux

Telegram a tenté de développé son jeton mais a chuté. Cependant, il est toujours vivant et désormais plus proche de l’application Telegram que jamais.

Cela n’est pas sans rappeler la mésaventure de Facebook (Meta) avec son LIBRA devenu DIEM. Toutefos, les destins ont certes des points communs mais les résultats sont différents. Pour Telegram, le jeton a finalement vu le jour. Quant à lui, Facebook a vendu l’intégralité de son projet pour se tourner vers le Metaverse.

Du côté de Twitter, désormais au main d’Elon Musk, n’a pas développé sa propre cryptomonnaie. Néanmoins, c’est le DOGE qui risque d’être en vue sur l’application à l’oiseau bleu.

La course à la cryptomonnaie semble être un passage obligatoire pour les applications sociales. Seul Youtube n’a pas officiellement envisagé cette possibilité mais a plutôt choisi la voie des NFT.

L’histoire entre les cryptomonnaies et les réseaux sociaux semble trouble. Pour autant, leur objectif reste le même : l’adoption massive. Facebook compte près de 3 milliards d’utilisateurs actifs dans le monde, Telegram 500 millions. Ces communautés d’utilisateurs créent un potentiel évident sur le développement des devises numériques.

Les réseaux sociaux ont bien compris l’importance que les cryptomonnaies auront à l’avenir. Vous pouvez vous aussi bénéficier de ces opportunités. La formation CryptoRider propose toutes les clés pour comprendre et exploiter de façon optimale ce marché à fort potentiel.

Amandine B.
- Rédactrice financière
Il y a quelques années, j'ai découvert le trading et l'univers des investissements boursiers grâce à Sylvain. Mes actifs préférés ? Les cryptomonnaies. Je suis persuadée qu'elles vont apporter de grands changements dans nos sociétés. J'ai hâte de voir tout cela et de le partager avec vous ! Grande adepte du gaming, je m'intéresse aussi énormément aux évolutions du Play to Earn.
Commentaires
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous