Êtes-vous sur la bonne piste ? Voici une erreur à ne surtout pas faire !

Bourse : Etes vous sur la bonne piste ? Voici une erreur à ne pas faire.

Quand on cherche à s’améliorer en trading, il est important de suivre les bons conseils, mais tout autant d’éviter les pièges ! Et parfois, si l’on se laisse aller dans une mauvaise voie cela peut finir par ressembler à ceci. Voyez donc par vous même pour éviter de faire cette erreur !

( ps : pour ceux qui ont suivi mon article précédent sur Apple, j’ai édité l’article pour ajouter les évolutions. Cliquez ici puis allez en bas de l’article pour lire la suite du trade 🙂 )

Voici donc la fameuse erreur que même certain traders « expérimentés » commettent :

Erreur analyse graphique
(Je n’ai pas créé ce graphique pour l’occasion, je l’ai pris tel quel sur le blog d’un trader…)

Voyez-vous ce qui ne va pas du tout ? Si oui, félicitations ! Sinon, je vais vous l’expliquer maintenant :
Le cumul démentiel d’indicateurs et de notes en tout genre.

Lorsque l’on débute en analyse technique, à chaque fois qu’on découvre un indicateur, on a parfois l’impression d’avoir découvert la « solution » à la bourse. Cet effet euphorique se dissipant après quelque temps et quelques déconvenues, on en cherche de nouveaux, tel un junkie cherchant sa dose.
Avec le temps, les indicateurs s’accumulent sur le graphique, donnant la sensation rassurante que rien ne pourra nous échapper…
De plus, on a l’impression d’être devenu un « pro », car nos graphiques sont très difficiles à lire.

Je le sais bien, car j’ai moi-même commis cette erreur lorsque je débutais. Est-ce que j’ai gagné de l’argent en travaillant de cette manière ? La réponse est non 🙂

Au final on peut finir soit complètement confus, soit complètement paralysé, car des indicateurs différents donnent très souvent des informations contradictoires.

Comme je le dis dans mon livre, « n’ayez de cesse de revenir à la simplicité ». Retirez tous les parasites, que ce soit dans votre vie ou dans vos graphiques.

Et vous, où en êtes-vous sur le chemin de la simplicité ?

À très bientôt,
Sylvain March.