Théorie de Dow : repérez les 3 tendances d’une même valeur

Théorie de Dow : repérez les 3 tendances d'une même valeur La théorie de Dow a été inventée au tout début du XX ème siècle et reste pourtant tout à fait d’actualité pour l’analyse technique.
Simple à comprendre, vous pouvez vous aussi vous en servir dans votre trading, et voici comment…



La théorie de Dow est les 3 types de tendances :

Je vous dis souvent de relativiser les nouvelles économiques que vous entendez à la radio, ou à la télé et de vous concentrer sur le graphique parce que « tout est dans le prix. »

C’est l’un des éléments de base de la théorie de Dow. Et ce n’est pas le seul.

Toujours selon la théorie, un prix se décompose en plusieurs tendances. Il y en a 3 exactement, toutes repérable sur une même valeur.
On les appelle les tendances primaire, secondaire et tertiaire.

Le principe est simple : il y a d’abord une grande tendance qui constitue la tendance primaire. Vient ensuite la tendance secondaire, plus petite, que l’on observe pendant les phases de correction.

Enfin se trouve la tendance tertiaire encore plus courte et que l’on retrouve dans la tendance secondaire.
En fait, les différentes tendances s’emboîtent un peu comme des poupées russes.

Exemple sur un graphique Orange en Daily :

Les 3 tendances selon la théorie de Dow (Cliquer pour agrandir)

Comment utiliser la théorie de Dow dans votre trading ?

En réalité, vous êtes probablement déjà familiarisé avec ce principe. Il ne vous reste plus qu’à l’appliquer à votre trading.

Quand vous regardez un graphique, la première chose à faire est de regarder dans quel sens évolue la tendance primaire.
Cette tendance, vous la connaissez. On l’appelle aussi « tendance de fond », ou tendance long terme.

Vous vous en servez pour avoir une idée globale de l’évolution du prix, que ce soit à la hausse, comme à la baisse.
Si cette tendance est haussière, vous allez dans un premier temps, rechercher des opportunités de trades à la hausse.
C’est une façon pour vous de mettre les probabilités de votre côté si vous voulez trader sur le long terme.

Mais le prix n’avance jamais en ligne droite. Et dans cette grande tendance, vous y trouverez forcément des corrections. Chaque correction est une tendance secondaire dont vous pouvez éventuellement profiter.
Par contre, vous devez rester très attentif : par définition, une correction ne dure pas éternellement. Et le prix est toujours susceptible de repartir dans le sens de la tendance primaire.

Cette dernière reste valide tant que vous n’avez pas d’indices suffisants qui vous informent d’un retournement de tendance.
Donc ne considérez pas trop vite une correction comme un retournement et collectez bien tous les indices avant t’en tirer des conclusions.

Et surtout, tenez-vous prêt à respecter à nouveau la tendance primaire.

Enfin, les tendances tertiaires.

Plus l’horizon d’investissement que vous avez choisi est long, et moins vous tiendrez compte des tendances tertiaires qui vous obligeraient à faire trop de transactions.

En revanche, vous pouvez y travaillez dessus pour des stratégies plus court terme par exemple, si vous travaillez sur les rebonds à la manière de Dark Trader.
C’est un peu plus technique, et cela vous demande de ne trader que sur les meilleures opportunités, mais c’est tout à fait possible.

Servez-vous de la tendance comme d’un indice en plus :

Si vous savez reconnaître les différentes tendances, vous pourrez vous en servir comme d’un indice supplémentaire pour confirmer ou infirmer un signal.

Exemple :

Ajouter des indices avec les tendances

Le prix franchit la ligne de tendance à la hausse.
Indice intéressant, en franchissant la ligne, il se retrouve en plus au-dessus des deux moyennes mobiles (la MM50 et la MM200).
C’est déjà bon signe.

Si on y regarde de plus près, vous verrez que la tendance primaire est haussière. C’est un autre indice.
Et de plus, le franchissement se fait à la fin de ce qui semble être une tendance secondaire (c’est-à-dire, une correction).

Finalement vous avez : le franchissement + prix au-dessus des MM + respect de la tendance primaire + fin de la tendance secondaire

Vous avez en tout 4 indices : c’est plus qu’il n’en faut pour mettre toutes les chances de votre côté.

Et voilà comment la théorie de Dow peut vous aider à mieux trier vos opportunités.
Il ne reste plus qu’à vous entraîner !

Vous servez-vous de la théorie de Dow pour trouver de nouveaux indices ?
N’hésitez pas à donner vos avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.