Essayez Gratuitement
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui
DEVENEZ MEMBRE GRATUITEMENT

Accédez en illimité à tout l'écosystème EnBourse :

En plus de votre inscription,
Recevez gratuitement :
Formation d'initiation au trading
(d'une valeur de 450€)
Le journal de trading pour gérer vos portefeuilles
Graphiques de cotation en temps réel Crypto & Actions

Stop loss Binance : comment le placer ?

Stop
Mis à jour le 14 Juin. 2022 à 15h05

Binance, comme d’autres exchanges, proposent plusieurs types de stop loss. Comme pour tout autre actif que l’on trade il est primordial d’utiliser ces outils pour espérer être un trader rentable. Voyons ensemble comment les placer et comment bien les utiliser sur un exchange.

Stop loss Binance : comment le placer ?

Bien que les cryptos aient une volatilité folle, elles répondent aux mêmes lois que les autres actifs traditionnels. En d’autres termes, elles sont tout aussi sensibles à l’analyse technique que leurs homologues.

Evidemment, les cryptos ont certaines caractéristiques qui leur sont propres avec des fausses cassures plus fréquentes et des mouvements violents de grande ampleur.

Malgré cela, il est tout à fait possible d’y appliquer l’analyse technique et EnBourse™ est justement là pour vous aider à mieux lire les graphiques afin de profiter de cette volatilité accrue.

On ne doit donc pas changer de méthode pour placer son stop loss. De la même manière qu’avec n’importe quel actif il convient de calculer sa taille de position en fonction du placement de son stop loss et de son niveau d’entrée.

Le stop loss doit être défini au préalable par un niveau technique et la taille de position être ajustée en fonction de celui-ci. De manière classique il peut s’agir d’un creux/sommet, d’un support/résistance ou de tout autre élément technique qui fait partie de votre plan de trading.

Exemple de stop loss sur support horizontal
Un bel exemple de stop loss placé sous un support
Exemple de stop loss placés sous une trendline
Un autre exemple de stop loss, placés sous les creux d’une trendline cette fois

Ordre stop limite ou stop loss market ?

Maintenant que l’on sait où placer son stop loss crypto, il va falloir savoir comment faire concrètement. Comme vous l’avez sûrement déjà remarqué, sur les différents exchanges crypto il existe plusieurs ordres stop.

Mais lequel choisir ?

Le plus souvent utilisé par une majorité de traders reste le « stop loss market« . C’est un ordre qui défini un niveau de déclenchement au-dessus/en-dessous duquel le trader va être exécuté au marché.

A titre d’exemple : je suis en position à l’achat sur le BTC et je place mon stop loss market au niveau des 8475$. Je vais pour cela choisir « stop loss market ». Sur Binance l’ordre stop loss market en lui-même n’existe pas comme nous allons le voir plus loin. Cependant sur beaucoup d’autres exchanges comme FTX par exemple il est bien présent.

Placer un stop loss market sur FTX
Voici un exemple de stop loss market sur FTX avec un ordre stop à la vente placé pour solder une éventuelle position acheteuse perdante

A partir du moment où le prix franchit à la baisse ce seuil, l’algorithme qui gère le carnet d'ordre va chercher à vendre ma position au 1er acheteur qu’il trouve.

Dans le cas où le carnet d'ordre se vide trop vite (c’est le cas dans les phases de paniques ou sur de capitalisations faibles), votre ordre stop peut être exécuté bien en-dessous de votre ordre initial.

graphique d'un stop loss du BTC
Dans cet exemple, malgré que l’ordre soit déclenché à 8475$, avec le gap il ne va être potentiellement exécuté qu’à 8285$

C’est un type de stop loss pratique lorsque l’on veut être sûr de sortir rapidement de position. En règle générale cela ne pose pas de problème de l’utiliser mais il faut faire attention à la volatilité du marché et surtout à la liquidité de l’actif traité.

Sur des actifs des liquides avec beaucoup de volumes d’échanges il n’y a pas de soucis, mais sur de faibles capitalisations il faut faire attention de ne pas se faire exécuter trop loin de son seuil de déclenchement.

Pour pallier à ce défaut, les exchanges proposent un autre type de stop loss : l‘ordre stop limite.

A l’image de son homologue il est tout d’abord défini par un niveau de déclenchement. Il s’agit de la case « Stop » qui vient préciser le niveau à partir duquel notre plan est invalidé.

En dessous il va y avoir une case « Limite« . Cette case définit la limite jusqu’à laquelle vous êtes prêt à vendre votre actif. Si le carnet d'ordre ne trouve pas d’acheteur au-dessus de ce niveau alors votre ordre ne sera pas exécuté.

Ordre stop limite sur Binance
Pour reprendre l’exemple précédent, ici je définis le même seuil de déclenchement à 8475$, mais je ne veux pas être exécuté sous les 8400$

Ce type d’ordre présente l’avantage de mieux contrôler sa sortie et d’être sûr de ne pas subir un décalage momentané du prix. Toutefois c’est un outil à double tranchant : si le prix décale trop vite et que vous avez été trop restrictif sur votre limite vous pouvez vous retrouvez en belle perte sans être sorti de position.

Pour en revenir au cas de Binance qui ne présente pas de « stop loss market », il suffit en fait d’utiliser un ordre stop limite avec une limite très très éloignée du seuil de déclenchement. Cela revient à passer un ordre au marché.

Comment placer son take profit ?

De la même manière que le stop loss, l’utilisation du take profit est très importante en trading. Surtout dans un marché crypto où les mouvement peuvent être très violents dans les deux sens. Il faut savoir prendre ses profits à temps.

Ici il va s’agir d’utiliser l’ordre « limit » présents chez tous les exchanges. Il suffit de rentrer le niveau auquel vous souhaitez sortir dans la case « limite » avec un ordre en sens inverse de votre position initiale.

Petite particularité intéressante chez Binance qui propose un ordre un peu hybride : l’ordre OCO (One Cancels the Other). C’est en fait un ordre qui va mixer take profit ET stop loss.

Il se décompose en deux ordres distincts. D’une part il y a l’ordre limite qui va représenter le niveau de take profit.

Ordre OCO Binance
Voici où se place le take profit

En-dessous on retrouve notre ordre stop limite avec le seuil de déclenchement et le niveau d’exécution comme nous l’avons vu plus haut.

Ordre OCO sur Binance
Et voilà où se place l’ordre stop comme nous l’avons vu plus haut

Comme son nom l’indique, ce type d’ordre permet de supprimer l’ordre restant à partir du moment où l’un des deux a été exécuté. Cela peut notamment permettre aux étourdis de ne pas laisse traîner ordre sur le marché alors que le take profit ou le stop loss ont déjà été touché.

stan53
- Rédacteur financier
Après avoir découvert la Bourse grâce à Sylvain en 2019, je suis tombé dans le terrier du lapin blanc des cryptos par suite logique. La révolution Bitcoin et l'univers des cryptos me passionnent pour le pouvoir qu'ils redonnent au peuple et la décentralisation qui supprime la mainmise monétaire des Etats.
Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Commentaires
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous