Prenez RDV
Lancez-vous
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui
DEVENEZ MEMBRE GRATUITEMENT

Accédez en illimité à tout l'écosystème EnBourse :

En plus de votre inscription,
Recevez gratuitement :
Formation d'initiation au trading
(d'une valeur de 450€)
Le journal de trading pour gérer vos portefeuilles
Graphiques de cotation en temps réel Crypto & Actions

Starkware nouveau concurrent pour Optimism

Starknet
Mis à jour le 18 Oct. 2022 à 14h01

L’utilité d’un layer 2 est essentiel au réseau Ethereum. Assurément, il intervient dans le but de désengorger le réseau d’une chaine principale en traitant le plus possible de données hors chaîne. Après l’émergence des layers 2 Ethereum : Optimism & Arbitrum, Starknet entre en scène. Bien entendu, en apportant sa pierre à l’édifice.

En quoi consiste Starknet ?

Starknet est un Layer 2 sur le réseau Ethereum. Il permet de prendre en charge les mêmes calculs et opérations que le réseau principal, avec le même degré de sécurité, mais a plus grande échelle (scalabilité). Il fait partie des roll-up avec la particularité de preuve à divulgation nulle de connaissance : Les Zero Knowledges Proof.

Une preuve à divulgation nulle de connaissance (ZKP) est un protocole qui permet de prouver la véracité d’une donnée, sans avoir à transférer ou révéler la source de cette information.

Prenons un exemple concret, comme l’achat d’un bien immobilier. Vous souhaitez prouver que vous disposez bien d’un apport sans divulguer le reste de votre capital. Il serait alors possible de le démontrer grâce à cette technologie :

Schéma d’un protocole de preuve à divulgation nulle de connaissance : Zero Knowledges Proof

StarkWare est spécialisé dans les preuves à divulgation nulle de connaissance (Zero Knowledges Proof), en développant des solutions de scalabilité et de confidentialité pour les blockchains.

Fondée en 2018 par Eli Ben-Sasson, ancien co-fondateur de Zcash, et Uri Kolodny. Ils sont tous issus d’une première expérience dans le domaine de la crypto-monnaie.

Nous retrouvons à leur capital, des pointures de l’investissement qui ont pour habitude d’investir dans le WEB 3.0 tels que Paradigm, Pantera, Coinbase Ventures et Intel Capital :

Fonds d’investissement présents au capital de StarkNet

Actuellement le réseau est toujours version Alpha, et uniquement compatible avec le réseau de test Ethereum.

Le projet se veut décentralisé, notamment via l’émission d’un jeton, ainsi que “permissionless”, c’est-à-dire que le protocole est en libre-service.

La distribution du token StarkNet


La StarkWare annonce son jeton de gouvernance StarkNet, avec potentiellement un largage de jetons (Airdrop) prévu en 2023.

Leur jeton permettra à sa communauté ayant contribué au succès de l’écosystème de jouer un rôle dans sa gouvernance.

Il pourra également être employé pour contribuer à la performance et à la sécurité du réseau. Au cours de l’année 2023, il remplacera à termes l’Ether (ETH) afin d’être adopté comme paiement des frais de transaction.

L’offre totale de jetons en circulation est actuellement de 10 milliards. Par contre, la quantité totale n’est pas fixée et augmentera au fil du temps avec l’émission de nouveaux jetons par le protocole. Conformément à un calendrier qui sera déterminé par la gouvernance.

Au sujet de l’allocation, 9% des jetons seront réservés aux communautés qui ont contribué à l’avancée du projet. En résumé, il s’agit des protocoles qui ont utilisé la technologie Starkex, le service payant de Starkware.

Cet écosystème regroupe entre autres les entités dYdX, Immutable :

La répartition de l’offre de jetons Starknet

Starkex la pièce maitresse

Les applications Sorare, dYdX, Immutable X fonctionnent grâce à Starkex.  

Il s’agit d’un roll-up partiellement centralisé. Ce service payant est destiné à des clients décentralisés avec des besoins très spécifiques : NFT, trading spot, et création de produits financiers dérivés.

Prenons l’exemple de l’échange dYdX qui l’utilise pour le déploiement de son carnet d’ordre.

Autrement dit, c’est un réseau de test perpétuel qui permet à Starknet, de créer de nouvelles fonctionnalités sur mesure.

Grâce à ce service payant, Starkware utilise les bénéfices à bon escient, à la fois pour rémunérer ces équipes et améliorer sa chaine principale :

Schéma explicatif de l’architecture SharkEx

Un langage de programmation propre à Starknet

Cairo est un langage de programmation conçu exprès par l’équipe de Starkware. Ce langage permet aux développeurs d’utiliser la puissance des preuves STARK pour créer des applications scalables à la fois sur StarkEx et Starknet.

En résumé, chaque codeur sur Starknet devra apprendre en amont ce langage de programmation, avant de pouvoir de développer une application sur le réseau.

Son avantage principal est d’accéder à des fonctionnalités plus poussées par rapport à Solidity, son équivalent sur Ethereum.

Starknet a réellement innové dans son registre, en créant son propre langage de programmation. Nous pouvons souligner cette prise de risques. En effet, il leur faut désormais attirer et séduire les développeurs afin qu’ils puissent apprendre ce langage pour construire sur le réseau Starknet.

Le défi est de taille : accroître leur écosystème à la même vitesse que ses concurrents, pour ne pas se retrouver dépassé.

Vous souhaitez apprendre les stratégies et les bases de l’investissement et du trading de crypto-monnaies ? N’hésitez pas à suivre la formation complète Crypto Rider pour connaître toutes les clés pour réussir dans votre trading de cryptos :

Florent E. - Rédacteur Financier
- Rédacteur Financier
Fervent des marchés financiers depuis de longues années, j’ai saisi le tournant de l’essor des blockchains, cryptomonnaies et du Web 3.0 début 2017. La technologie novatrice apportée par les deux piliers de l’écosystème : Bitcoin & Ethereum a captivé toute mon attention . Le symbole et le message véhiculés de ces entités prend une tournure utopique, celle de rendre une partie du pouvoir au peuple.
Commentaires
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous