Des processeurs STmicroelectronics compatibles avec le standard IGRS chinois

Des processeurs STmicroelectronics compatibles avec le standard IGRS chinois

Aujourd’hui STmicroelectronics a annoncé que plusieurs de ses produits (notamment des processeurs), seraient compatibles avec le standard chinois IGRS pour une utilisation domestique dans les maisons dites « intelligentes ».
Décryptons ensemble ce que cela signifie :

C’est quoi le standard IGRS ?

Le standard IGRS (Intelligent Grouping ans Resource Sharing Standard), est un ensemble de protocoles informatiques qui ont pour objectif de permettre aux dispositifs électroniques de se reconnaître entre eux, d’échanger leurs données, ou de collaborer au sein d’un même réseau (c’est l’un des avantages principaux des maisons intelligentes : toutes les sources électroniques communiquent entre elles et facilitent le quotidien de ses habitants).

Pour la recherche et le développement de ce nouveau standard, un groupe de travail a été spécialement créé le 17 juillet 2003. Ce groupe se compose de 5 grandes entreprises d’informatique chinoises : Lenovo, Great Wall, Konka, Hisense, et TCL.

C’est pour les soutenir dans le développement de cette nouvelle technologie intelligente que ST a donc pris l’initiative d’adapter plusieurs de ses produits afin que ceux-ci puissent être utilisés selon la norme IGRS.

Quels sont ces produits ?

L’industriel a parlé des séries : Alicante, Monaco, Cannes et Orly.
Plus concrètement, on trouve donc :

Des câbles, puces, modems… : qui ont pour mission principale d’accélérer considérablement de débit du réseau pour une meilleure connectivité. Il s’agit d’atteindre 800 Mbits/s (à titre indicatif, la fibre optique nous offre déjà un débit d’environ 100 Mbits/s)
Cette rapidité permettra de connecter plusieurs dispositifs électroniques capables d’interagir entre eux sans fil, et sans ralentir la connexion.

Des processeurs : toujours plus puissants, ils seront capables d’offrir une résolution d’image Ultra HD de grande qualité

Des puces et des softwares : destinés à faciliter l’accès aux contenus en streaming (lire des vidéos en ligne, directement, et sans avoir à les télécharger)

Des centrales de traitement intégré hautes performances qui traiteront les informations de tous les composants à très grande vitesse

Pourquoi la société a-t-elle décider s’adapter certains de ses produits ?

Si STmicroelectronics a décidé de prendre une telle initiative, c’est aussi pour en tirer au moins un avantage supplémentaire.

À part d’aider à la recherche et au développement d’un système technologique très avancé, la firme s’assure également une part du marché chinois.
Déjà présente dans de nombreux pays (notamment au Japon, aux États-Unis ou à Singapour), c’est donc une manière très efficace d’agrandir sa zone géographique d’activité.
Et comme il y de fortes chances que ce système intelligent se développe très rapidement dans les années à venir, ST semble penser qu’il est préférable de se positionner correctement dès le départ.

Conclusion :

La Chine est plus que jamais décidée à entrer dans la compétition internationale concernant les nouvelles technologies. Mais elle n’y arrivera pas seule.
Des sociétés comme STmicroelectronics, peuvent l’y aider. Surtout que la société ne cherche évidemment pas (seulement), à obtenir des parts de marché.
Elle veut participer de façon active à la recherche et au développement de nouvelles technologies et jouer un rôle dans les projets chinois de commerce au niveau mondial, tout en s’assurant une place de choix dans l’avenir des systèmes électroniques intelligents de demain.