Essayez Gratuitement
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui
DEVENEZ MEMBRE GRATUITEMENT

Accédez en illimité à tout l'écosystème EnBourse :

En plus de votre inscription,
Recevez gratuitement :
Formation d'initiation au trading
(d'une valeur de 450€)
Le journal de trading pour gérer vos portefeuilles
Graphiques de cotation en temps réel Crypto & Actions

Pourquoi Near protocol va dominer le web 3.0?

logo du near protocol qui valide le web3.0
Mis à jour le 19 Avr. 2022 à 18h02

Le projet Near protocol est prête à attaquer le futur ! Avez-vous déjà entendu parler de cette blockchain ? Si vous êtes un investisseur de cryptomonnaies ou que le monde des devises numériques vous intéresse, vous avez surement déjà entendu parler de ce projet. On a pu retrouver le Near lors d’un rassemblement à Denver où il a pu obtenir des avis plus que méritants de la part de personnes reconnus dans le milieu de la blockchain.

Qu’est ce que Near protocol ?

NEAR Protocol est une blockchain de troisième génération. C’est une plateforme qui est spécialisée dans le développement des applications décentralisées. Dans son idée générale, elle ressemble fortement au réseau Ethereum, Solana, Cardano, Fantom. Elle met l’accent sur la sympathie pour les développeurs et les utilisateurs. Il se présente donc comme l’un des concurrents de la blockchain Ethereum (ETH) dont les fonctionnalités sont presque identiques.

Near Protocol est également capable de réaliser des contrats intelligents. La blockchain utilise le protocole de consensus de la DPoS (Delegated Proof-Of-Stake) et atteint la neutralité carbone.

Near Protocol dispose d’un token : le NEAR. Celui-ci permet de payer les transactions qui sont effectuées.

Enfin, tous les détenteurs de tokens NEAR peuvent s’en servir dans le but de faire des opérations de jalonnement. Tout cela concourt à faire de Near Protocol un concurrent direct de Ethereum (ETH).

Lors de l’Ethereum Denver, le projet Near a été salué par beaucoup de personnes issues du milieu de la blockchain et notamment Ben Kurrek, de Pagoda, une plateforme, qui aide les développeurs et les entrepreneurs à construire, lancer et exploiter leurs projets Web3 et qui s’appuie sur le projet Near Protocol.
NEAR Protocol a annoncé en octobre 2021 avoir créé un fonds de 800 millions de dollars pour financer le développement de projets. NEAR Protocol va également planifier prochainement NEAR Bootcamp. Les inscriptions sur Twitter étaient ouvertes jusqu’au 9 janvier 2022.

Le Near protocol avantagé par le sharding

Pour son fonctionnement, la plateforme s’appuie sur la technologie de sharding. Elle évolue et d’intègre de nouvelles options à son projet.

Le Nightshade Sharding est la principale caractéristique concernant le Near Protocol. Le Sharding est une « technique » également en cours de développement du côté de l’Ethereum 2.0 notamment.

​Mais le Sharding, c’est quoi ? Le principe du sharding nous vient des bases de données.

Pour faire simple, le sharding consiste à sous-diviser une blockchain en plusieurs blockchains et dans le but de rendre les « sous-blockchains » indépendantes, car elles possèdent chacune leur propre nœud et validateur.

On peut dire que l’avantage de cette méthode est la diminution de la charge du réseau pour contribuer à une forte augmentation du débit des transactions qui peuvent ainsi devenir plus rapides et être moins coûteuses pour les personnes qui les réalisent.

Le sharding permet donc d’améliorer les trois critères clés d’une blockchain : la sécurité, la scalabilité et la décentralisation.

La Sécurité : même si à première vue, on pourrait penser que le shading n’est pas très sûr puisqu’il suffit qu’un hacker corrompe simplement certains nœuds pour prendre possession de tout le shard. La solution pour éviter une faille de sécurité vient de Vitalik Buterin sur Ethereum 2.0. Pour chaque validation, il suffit d’attribuer aléatoirement les nœuds sur un shard puis de les réassigner ailleurs une fois le travail terminé.


La scalabilité est que chaque nœud ne possède que la « sous-blockchain » à laquelle il appartient. I y a donc moins d’information à gérer et pour la décentralisation, toutes les informations contenues dans un « shard » peuvent également être partagées à tous les nœuds de la blockchain.

Avec le sharding, NEAR Protocol envisage à terme une scalabilité de 100 000 transactions par seconde. L’implémentation complète du sharding sur la blockchain NEAR Protocol est prévue d’ici la fin 2022. Si ce projet vous intéresse, continuez la discussion dans la première salle de marché en ligne :

Logo Elite Photo service Elite
1ÈRE SALLE DE MARCHÉS DIGITALE
POUR TRADERS INDÉPENDANTS
Je veux rejoindre l'Élite
Romain S
- Rédacteur financier
Passionné de Trading depuis 2015, j'ai découvert l'univers captivant des marchés financiers avec Sylvain. Depuis 2017, je m'intéresse au secteur des cryptomonnaies. Ce domaine offre des possibilités d'investissements très intéressants.
Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Commentaires
1 COMMENTAIRES
Trier par :
Trier par :
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
Fox64510
22 février 2022 13:51

Merci @Romain S pour cet article fort intéressant