Pourquoi l’Australie intéresse tant les investisseurs ?

Pourquoi l’Australie intéresse tant les investisseurs ?

L’Australie est loin d’être aussi isolée pour les investisseurs que sa position géographique pourrait le laisser supposer.
C’est au contraire l’un des pays du monde qui attire le plus d’investissements directs étrangers en particulier venant de la Chine, des États-Unis et de l’Union européenne (surtout du Royaume-Uni).
Pourquoi ce pays si lointain provoque-t-il un tel intérêt ?

Une conjoncture économique qui rassure :

La conjoncture économique de l’Australie rassure les investisseurs de par sa stabilité.

Le pays, moins touché par la crise financière que les autres pays développés, a réussi à faire repartir rapidement sa croissance alors qu’encore aujourd’hui l’Europe et les États-Unis étaient encore très « englués » dans une situation économique difficile.

Il faut dire que l’Australie dispose d’atouts non négligeables, notamment :

une dette publique très basse

une croissance économique qui reste très stable depuis 2010 (malgré une légère baisse en 2013)

un secteur financier solide

un taux de chômage très bas

Il semble donc que ce pays offre toutes les preuves de solidités que recherchent les investisseurs. Il est donc normal que ces derniers s’y intéressent de très près.

Quels sont les secteurs économiques visés par les investisseurs ?

Le secteur minier est sans aucun doute celui qui attire le plus de capitaux étrangers.

Si l’Australie est le troisième pays producteur d’or du monde, c’est aussi le pays qui possède le plus de réserves d’uranium (40 % des réserves mondiales).
Mais ce ne sont pas là les seules ressources minières de ce pays : minerai de fer, charbon, cuivre…constituent une part importante du marché.

Les investisseurs apprécient aussi particulièrement le secteur agricole. Ce pays de plus de 7 millions de km2 abrite une très grande variété de produits agricoles : viande, laine, mais aussi blé et coton…
Ces deux secteurs dominent d’ailleurs également les exportations.

Quelques inconvénients à connaître :

Si l’Australie semble posséder tous les atouts nécessaires, il faut quand même souligner quelques petits inconvénients.

Premièrement, même si le pays exporte dans le monde entier, les pays asiatiques et notamment, la Chine, sont ses principaux clients.
Cette forte dépendance peut rapidement devenir un problème si la Chine décidait de revoir à la baisse ses commandes de produit en Australie.
C’est d’ailleurs ce qui s’est passé en 2013 : le ralentissement de la croissance chinoise a eu un impact plus important que prévu sur l’économie australienne.
Certaines entreprises ont vu, cette année-là, leur chiffre d’affaires chuter de plus de 30 % (Ex : BHP Billiton).

Selon les périodes, le pays est aussi pénalisé par la force de sa devise, ce qui ralentit forcément les exportations, dont dépend pourtant fortement le pays.

Exemple :

cours aud
Depuis le pic du mois de janvier, le dollar australien revient à des niveaux raisonnables, permettant le retour des exportations.

Conclusion :

L’Australie est à la fois très éloignée géographiquement et très proche des pays occidentaux sur sa manière de fonctionner. Mais avec une différence de taille : elle possède une économie équilibrée et une croissance régulière (ce qu’on a bien du mal à retrouver chez nous).

Les problèmes européens et américains ne la concernent que très peu, ce qui lui permet d’être à peine ébranlée par la crise financière.
Même si la croissance de la Chine ralentit, l’Australie ne sombrera pas du jour au lendemain. Sa solidité lui assure une certaine marge de confort pour s’adapter à la nouvelle situation.

Il n’est donc pas étonnant que ce pays soit l’un des plus rassurants du monde aux yeux de certains investisseurs…

Avez-vous déjà investi sur le marché australien ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.