Essayez Gratuitement
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui
DEVENEZ MEMBRE GRATUITEMENT

Accédez en illimité à tout l'écosystème EnBourse :

En plus de votre inscription,
Recevez gratuitement :
Formation d'initiation au trading
(d'une valeur de 450€)
Le journal de trading pour gérer vos portefeuilles
Graphiques de cotation en temps réel Crypto & Actions

Polygon active le brûlage des frais de transaction

Mis à jour le 25 Avr. 2022 à 18h03

Cette nuit, le réseau Polygon a entamé son hard fork London avec plusieurs améliorations notamment le EIP-1559. Cette mise à jour va apporter quelques modifications pour la blockchain.

La mise en place du « Burn »

Ce hard fork a eu lieu au bloc 23 850 000. Il a mis en place un système de brûlage, « Burn », afin de mieux maîtriser les frais de transactions.

En effet, le token natif de Polygon, MATIC, est soumis à un plafond d’approvisionnement de 10 milliards de jetons. Aujourd’hui, plus de 7 milliards sont en circulation.

L’activation du système de brûlage va permettre de réduire le nombre de jetons et ainsi de devenir déflationniste.

Polygon prévoit un brûlage annuel de 0.27% de l’offre totale.

D’abord testé à Mumbai, le protocole a brûlé plus de 100 000 MATIC depuis décembre 2021.

Annonce Twitter du hard fork London

Objectif : prévoir les frais de transaction

Jusque là, le mécanisme de calcul des frais était basé sur le système d’enchère. L’EIP-1559 a supprimé ce système pour le remplacer par des frais de bases (calculés en fonction de l’encombrement du réseau).

Ainsi, les frais de bases ne seront pas forcément réduits mais mécaniquement plus prévisibles.

De plus, si le bloc est plein, les frais de bases augmentent. Polygon espère ainsi réduire le nombre de transactions spams et obtenir moins de congestion sur le réseau.

L’EIP-1559 prévoit des frais additionnels pour les transactions prioritaires. Ces frais reviendront aux validateurs et délégateurs sous forme de tokens MATIC. Les frais de bases seront brûlés.

Pour les développeurs, des inconvénients, avoués par Polygon, sont à noté dans ce fork : la diminution du nombre de MATIC du fait de la combustion et une courbe des frais de gaz plus élevée. Le réseau leur promet « un coup de pouce ».

Grâce à cette approche déflationniste, le cours du MATIC est susceptible de viser de nouveaux sommets. Si vous souhaitez discuter de cette opportunité avec d’autres traders expérimentés, rejoignez la 1ère salle de marché francophone.

Logo Elite Photo service Elite
1ÈRE SALLE DE MARCHÉS DIGITALE
POUR TRADERS INDÉPENDANTS
Je veux rejoindre l'Élite
Amandine B.
- Rédactrice financière
Il y a quelques années, j'ai découvert le trading et l'univers des investissements boursiers grâce à Sylvain. Mes actifs préférés ? Les cryptomonnaies. Je suis persuadée qu'elles vont apporter de grands changements dans nos sociétés. J'ai hâte de voir tout cela et de le partager avec vous ! Grande adepte du gaming, je m'intéresse aussi énormément aux évolutions du Play to Earn.
Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Commentaires
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous