Essayez Gratuitement
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui
DEVENEZ MEMBRE GRATUITEMENT

Accédez en illimité à tout l'écosystème EnBourse :

En plus de votre inscription,
Recevez gratuitement :
Formation d'initiation au trading
(d'une valeur de 450€)
Le journal de trading pour gérer vos portefeuilles
Graphiques de cotation en temps réel Crypto & Actions

Mozilla Firefox stoppe ses dons en cryptomonnaies

Mis à jour le 24 Mai. 2022 à 12h55

Acceptés depuis 2014, l’éditeur a décidé d’arrêter les dons en cryptomonnaies face à la pression de sa communauté.

La pollution en cause, selon Zawinski

Hier, le co-fondateur de Mozilla, Jamie Zawinski a vivement critiqué les cryptomonnaies via son blog, les qualifiant de « catastrophe écologique apocalyptique ». Il s’indignait de voir son ancienne compagnie accepter encore aujourd’hui les dons en cryptomonnaies.

D’après lui, Mozilla a toujours eu à cœur de défendre l’écologie et combattre la pollution quelle qu’elle soit. Il a interpelé Mozilla pour savoir si ces convictions étaient toujours au cœur de l’entreprise.

Zawinski ne cache pas l’intention de sa critique. Il a affirmé vouloir « créer une désastre de relations publiques pour l’équipe de communication », forçant Mozilla à réagir.

Suite à ces critiques, la communauté de Mozilla a réagit sur les réseaux sociaux. En relayant le message du cofondateur, les followers de l’éditeur lui ont mis la pression pour faire changer les choses.

« A partir d’aujourd’hui, nous examinons si et comment notre politique actuelle sur les dons cryptographiques correspond à nos objectifs climatiques. Et pendant que nous effectuons notre examen, nous mettrons en pause la possibilité de faire un don de crypto-monnaie.« 

Mozilla suspend ses relations aux cryptomonnaies

Un peu hors de la tendance actuelle, Mozilla a donc été forcé de calmer le jeu et de revoir sa politique.

Ce retournement de situation prouve que l’impact environnemental est un paramètre qui risque d’être un frein à l’expansion des cryptomonnaies.

Malgré tout, la technologie blockchain n’est pas insensible à ce problème majeur. Certaines blockchains ont déjà pensé à réduire leur emprunte pollution. En modifiant leur fonctionnement, elles n’ont de choix que de s’adapter aux tendances environnementales actuelles.

C’est le cas notamment de Zilliqa qui réduit sa consommation énergétique en se basant sur un système sharded. D’autres comme Tezos, qui améliore son efficacité énergétique grâce au consensus Liquid Proof of Stake (LPoS).

Mozilla va donc revoir sa copie et se tourner probablement vers des devises numériques plus raccord avec ses convictions.

Les alternatives ne manquent pas quand on parle de cryptomonnaie. Chaque devise a ses particularités propres. Pour comprendre comment et pourquoi, EnBourse vous propose de suivre la formation complète CryptoRider.

Amandine B.
- Rédactrice financière
Il y a quelques années, j'ai découvert le trading et l'univers des investissements boursiers grâce à Sylvain. Mes actifs préférés ? Les cryptomonnaies. Je suis persuadée qu'elles vont apporter de grands changements dans nos sociétés. J'ai hâte de voir tout cela et de le partager avec vous ! Grande adepte du gaming, je m'intéresse aussi énormément aux évolutions du Play to Earn.
Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Commentaires
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous