Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...
Attendez !profitez de maformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Moyenne à la baisse : pourquoi c’est le pire ennemi du trader

3 septembre 2013 / Sylvain March

Je dis souvent que moyenner à la baisse est le meilleur moyen de « cramer » son compte de trading, c’est-à-dire le vider entièrement.

Mais pourquoi ? Comment ? Quelles solutions ? Suivez le guide :

 

En quoi consiste « moyenner à la baisse » :

Laissez-moi vous raconter une petite histoire. Cette histoire, c’est la mienne, et je l’ai vécue durant mes débuts en bourse :

Je boursicotais sur l’euro/dollar exclusivement à cette époque, et la matinée avait été très bonne: 2 trades rapides réussis coup sur coup.
J’avais l’impression d’avoir « pigé le truc ».

J’avais environ 1300€ sur mon compte de trading, ce qui représentait presque toutes mes liquidités disponibles, et j’utilisais un fort effet de levier, environ X20 (donc des ordres d’environ 20 000 €).

Je débute l’après-midi avec une position à l’achat, et un stop environ 20 pips en dessous. Pas de bol, le cours chute, et finit par s’approcher dangereusement de mon stop.
Frustré d’avoir à « rendre » les gains réalisés le matin, je me mets à réfléchir.
Et là, j’ai une idée.

Cette idée, c’est d’ouvrir une nouvelle position à l’achat, pour le même montant (20K euros) : il suffira donc que le cours remonte 10 pips au dessus, pour rembourser mon trade perdant (-10 pips pour le premier, +10pips pour le second).
Ainsi, le cours n’a besoin de remonter que de la moitié de ce que j’ai perdu, pour « rembourser mon erreur ».
Et si le cours remonte au niveau d’ouverture du trade précédent, je gagne de l’argent !

Voici un graphique pour l’illustrer :

exemple moyenne à la baisse

Le deuxième achat, s’il est pris, permet d’atteindre la rentabilité perdue, si le cours revient au niveau du pointillé orange (à mi-chemin des 2 positions, donc la fameuse « moyenne »).
Alors que sans, il faudrait logiquement espérer que le cours revienne au niveau de la ligne d’achat 1 en vert.

On peut même aller plus loin, et ouvrir un achat 2 avec un somme 2x fois plus élevée que l’achat 1, et il suffira de remonter de seulement 5 pips…

La descente aux enfers :

Suite de l’histoire…
Que s’est-il passé ? Je n’ai jamais ré-atteint le niveau des -10pips, et le cours a continué de chuter.

J’ai donc poursuivi dans ma logique : l’achat 2 atteignant lui aussi -20pips, je me suis positionné avec un 3ème achat.
Le problème, c’est que même si le cours remontait de 10pips, cela ne suffirait plus à atteindre la rentabilité :
L’achat 1 serait alors à -30pips, l’achat 2 à -10, et l’achat 3 à +10, donc un total de -30.

Il fallait donc que j’ouvre une 3ème position plus grosse que les deux précédentes : 3x plus grosse pour être exact, donc 60K euros…

exemple moyenne à la baisse

Que s’est-il passé ? Le prix a continué de chuter évidemment.
J’étais donc exposé à 100 000€ sur les marchés, avec seulement 1000€ sur mon compte. Soit un levier de x100…

Je peux vous dire que j’étais dans un état de stress pas possible.
Et pour couronner le tout, j’ai réalisé que je m’étais mis dans un piège dont je ne pouvais plus sortir : en effet je ne pouvais plus fermer mes positions, car la perte était devenue trop importante !
Et là, j’ai commencé à regretter de ne pas avoir clôturé mon tout petit trade à -20pips…

Je n’avais plus d’autre choix que prier que le prix se retourne, tout en continuant à moyenner à la baisse si le prix continuait de descendre.

À la fin de la journée, le courtier a coupé automatiquement toutes mes positions, du fait d’un appel de marge (margin call).

Il me restait 50€ sur mon compte de trading. J’avais perdu en une journée un an d’économies.

Un an de petits boulots ingrats, déménagements, inventaires…de repas exclusivement à base de pâtes…
J’étais à la limite de la dépression, et je me suis juré que cela ne m’arriverait plus jamais.

Le danger ultime de cette méthode, c’est celui de la spirale infernale : une fois qu’on a mis le doigt dedans, on est pris à la fois dans un piège financier, et dans un piège psychologique vicieux.
Tant que le prix se retourne -ce qui arrive 9 fois sur 10- on a l’impression d’avoir trouvé la martingale parfaite.
Mais atteint la 10ème fois -ce qui arrive fatalement- on perd tout, en plus de subir un traumatisme psychologique d’une grande violence.

Comment s’organiser pour éviter le piège :

Vous avez un avantage par rapport à moi : je ne connaissais pas les dangers de la moyenne à la baisse, car je l’avais découverte par moi-même.
Mais vous êtes maintenant avertis, et savez comment le piège fonctionne : c’est déjà une étape cruciale !

Ce genre de spirale fonctionne exactement comme l’addiction à la drogue :
on commence petit, puis on se drogue de plus en plus, car la sensation s’estompe et il faut augmenter les doses pour retrouver le même niveau de sensations qu’au début.

Je n’ai donc qu’un seul conseil à vous donner : ne commencez jamais.

Calculez votre risque maximum (1% de votre capital) placez un stop automatique au bon niveau, et N’Y TOUCHEZ PLUS.
Oui, c’est aussi simple que cela, mais il faut le faire.

Et vous, avez-vous déjà cramé un compte de trading ? Cela vous a-t-il servi de leçon ?
Répondez en commentaires ci-dessous !

Bons trades et bons investissements,

Sylvain March.

24 COMMENTAIRES

Trier par :
Trier par :
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
Dicy
3 septembre 2017 08:50

Bonjour Sylvain,

J’utilise une stratégie de scalping sur le Dax et j’aimerais que tu m’éclaires sur un point stp.

En effet, je fixe un SL à 10 points et je fais des mises de 100 dollars par position. Le problème est au niveau de l’EL

. pour un EL de 100, je dois utiliser 1 800 dollars (avec bien évidemment un SL à 100 dollars) ;
. EL de 50 —–> 3 600 dollars ;
. EL de 25 —–> 7 200 dollars.

Bien que je ne l’ai pas encore rencontré (pour le moment), je crains grandement le slippage (et perdre ainsi plus de 100 dollars sur une position).

As-tu des conseils à me fournir en ce qui concerne l’EL ?

Cordialement

cedric31
30 novembre 2016 21:27

Bonjour,
Alala… souvenirs pour moi aussi (plus récents, d’il y a quelques mois).
« Vous avez un avantage par rapport à moi : je ne connaissais pas les dangers de la moyenne à la baisse, car je l’avais découverte par moi-même. »… bienvenue au club, ou c’est plutôt moi qui suis rentré dans le tien lol, j’ai découvert cette «  » »merveilleuse » » » stratégie par moi-même, sans savoir que ça s’appelait comme ça… les termes que tu utilises, « traumatisme psychologique d’une grande violence », ne sont pas exagérés, je peux confirmer… quand on se lance dans une moyenne à la baisse, ça peut dégénérer extrêmement vite, d’autant plus qu’on agit sous le coup de l’émotion, sans prendre le temps de réfléchir…

utada
16 mars 2015 16:24

Fabien Labrousse de videobourse a ce problème mais lui ne s’en rends pas compte, malgré les membres du chat qui lui font remarqués il refuse de l’accepter et d’écouter, il continue encore et encore la moyenne à la baisse, il ne met pas de stop et laisse courir en mode espoir.

Je vais essayé qu’il lise ton témoignage mais je crois que ça servira à rien, il refuse de se remettre en question.

trackback

[…] je l’explique dans un autre article qui parle justement de ma propre expérience et sur ce que moyenner à la baisse a pu m’apporter comme désagréments à […]

felix
10 août 2014 10:29

Bonjour,

Oui le même problème m’est arrivé dans le cas d’un range au début de mon expérience en trading. En fait c’est toujours le même principe de prendre une nouvelle position en doublant le volume lorsque la position précédente ne va pas dans votre sens. La martingale système intéressant en théorie mais pas pour les petits comptes, il faut le dire!

dan P
9 septembre 2013 19:06

average up ou down cest un outil qui a sa place dans le daytrading.
un outil occasionnel.

yohan
8 septembre 2013 15:48

bonjour,

En effet moyenner à la baisse est très risqué, cela arrive dans des moments où l’on perd toute rationalité.
Lorsque le trader utilise cette méthode il vaut mieux qu’il perde car s’il a le malheur de gagner c’est à peu près sûr qu’il recommencera à la première occasion.
Enfin bref c’est une technique à bannir totalement sauf dans le cadre d’une stratégie préalablement définie .

bonne journée.

lepetitsuisse
5 septembre 2013 14:47

Merci pour ce retour d’expérience douloureuse! Je comprends que l’idée de vouloir se rembourser est tentant mais mieux vaut perdre peu que tout!

Ben de Bourse Ensemble
4 septembre 2013 15:52

Salut Sylvain,

Le principe du moyenne à la baisse ressemble en fait à une martingale! Il existe différentes formes de martingales, mais l’exemple le plus simple est celui de la roulette: elle consiste à doubler sa mise si l’on perd, jusqu’à ce qu’on gagne. En théorie, tout le monde peut devenir très riche… dans la pratique tout le monde perd tout son argent!

La solution est simple comme tu dis: risquer 1% de son capital total par position, placer un ordre stop et ne pas le déplacer. Simple mais difficile à faire mentalement…

Ben

Sébastien
4 septembre 2013 05:34

Merci pour ton blog pour tout les sujets que tu traites.

Interessant poste mais je suis pas d accord avec le fait qu il s’agit d une mauvaise technique.

J ai une autre approche que je suis en train de mettre en place (pas encore teste en reel):
Je pars du principe que lorsque la somme de toutes mes positions actives sur un instrument representent plus de 2% de pertes, alors toutes ces positions doivent etre fermees.
Ainsi cela me permet de faire des moyennes a la baisse et meme des martingales.
Biensur lorsque je place mon premier trade, les leviers sont toujours tres faibles afin d anticiper le cas ou je devrais moyenner a la baisse ou martingaler pour atteindre le plus lentement possible mes 2% de perte.

J avoue que pour mettre ca en place, il faut etre tres rigoureux et sans cesse recalculer ou on en est.

J ai commence a trader il y a 2 ans bientot et j ai trouve de maniere theorique de nombreuse strategies gagnantes. Etant hyper actif et super impatient, j ai jamais ete capable d en suivre une a la lettre. J ai ainsi perdu 2 comptes de 1000E chacun.

Je me suis ensuite promis que je ne traderai plus jamais et encore aujourd hui je n ai toujours pas encore ouvert un ordre.

Mon histoire est pas finie, comme je me suis interdit de trader, jai decider de coder mon propre robot de trading qui tradera a ma place. Etant developpeur de metier, il m a pas fallu longtemps pour coder ma strategie. Depuis mon compte se porte bien 🙂

Pour conclure, je trouve que moyenner a la baisser ou faire des martingales ne sont pas du tout des mauvaises idees. Il y a juste une seule chose d importante, c est de ne jamais laisser l ensemble de nos pertes depasser nos 2%.

ps: desole j ai pas les accents sur mon clavier.

philippe
3 septembre 2013 22:46

Décembre 2012, mon courtier conseille une position en hedging sur l’argent (xagusd) au trader débutant que je suis.
Le principe est de passer simultanément deux ordres contraires, un achat et une vente.
La particularité de son conseil est qu’il ne comporte pas de stop loss mais uniquement des take profit, l’hypothèse étant que le prix touche une borne puis l’autre.
Ainsi, on gagne sur les deux tableaux.

Les deux premiers jours, le prix évolue à la baisse et le take profit de l’ordre de vente est vite touché. Premier gain engrangé.
Il ne fallait plus que le prix remonte pour toucher le take profit de l’ordre d’achat et le tour était joué !
Oui mais voilà…… le prix n’est jamais remonté. Et je n’avais aucun stop loss.
Résultat : voyant le piège dans lequel j’étais pris, j’ai fini par couper sur une perte de 5000 euros (10% du compte de trading) avec de sérieux doutes quant à la fiabilité de mon courtier (basé à Chypre et qui ne cessait de m’inciter à passer des ordres démesurés, soit dit en passant).

Je l’ai quitté quelques semaines plus tard et me suis vraiment documenté et formé (notamment grâce à en-bourse)… et les résultats commencent à prendre forme avec des sommes beaucoup moins importantes.

S’il y avait une leçon à retenir, c’est de placer un stop en toute occasion.

Pierre
3 septembre 2013 21:10

Totalement d’accord avec Augustin.

Avec 5000€ sur mon compte de trading j’en ai perdu 3600 en quelques jours sur 3 positions dévastatrices. J’ai complètement perdu mon approche professionnelle de la finance et suis « passé en mode espoir ». La perde augmentant chaque heures de plus en plus je me suis résigné à prendre ma perte. Je crois qu’il est normal de tuer un ou plusieurs compte(s) à nos débuts. Mais il faut analyser ses erreurs et agir en conséquence… Ainsi le mois dernier : 100% de trade gagnants, parfois pour peu de pips, mais comme le dit si justement Augustin, la priorité en bourse ce n’est pas de gagné mais de ne pas perdre, à ce moment seulement il est possible de faire du profit.

Article très intéressant: merci!

Augustin
3 septembre 2013 12:59

Pour répondre à la question posée à la fin de l’article, il m’est arrivé une fois (il y a quelques mois) de « cramer » mon compte de trading. Je n’ai pas véritablement « moyenné à la baisse », mais j’ai reculé mes stops sur des positions trop importantes car je ne voulais pas perdre autant.

En une journée, j’ai perdu 60 % de mon capital de trading. Dieu merci, tout n’est pas parti en fumée. Mon capital ne représentait pas toutes mes économies, mais un bon 15 % tout de même. Soit plus d’un mois de travail harassant à l’usine l’été dernier.

Dans un premier temps, ma réaction face à ce choc psychologique fût de tout couper, et d’arrêter complètement avec la bourse. Puis, j’ai analysé calmement mon échec, et j’ai voulu en tirer des leçons, pour rebondir et m’améliorer. Depuis, je n’ai pas repris de positions, mais je me suis replongé dans les livres, dans les formations de Sylvain (j’attends la nouvelle avec impatience) pour peaufiner ma stratégie, et mieux gérer mon risque.

Avec le recul, je trouve que c’est une excellente leçon, et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord, on ne comprend vraiment quelque chose que lorsque l’on vit l’expérience soi-même. C’est chose faite. Mais aussi parce que cet accident m’a démontré que je n’étais pas encore prêt. Et mieux vaut perdre un peu maintenant que beaucoup plus tard.

Pour conclure, je dirais que l’échec est ce qu’il y a de plus formateur. J’ai compris que prendre plus de risques ne me ferait pas gagner plus d’argent, mais écourterait considérablement ma durée de vie. Et encaisser un stress aussi énorme aurait fini par me tuer psychologiquement. Et les meilleurs traders sont ceux qui prennent le moins de risques. Maintenant que j’en suis convaincu, j’ai à mon avis fait un pas en avant considérable vers la réussite sur les marchés.

Daniel Soumeyrou
3 septembre 2013 12:49

Exactement !!! C’est tellement vrai qu’il n’y a rien à rajouter…

QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE
DERNIÈRE FORMATION