Moyenne à la baisse : pourquoi c’est le pire ennemi du trader

Moyenne à la baisse : pourquoi c'est le pire ennemi du trader

Je dis souvent que moyenner à la baisse est le meilleur moyen de « cramer » son compte de trading, c’est-à-dire le vider entièrement.

Mais pourquoi ? Comment ? Quelles solutions ? Suivez le guide :

 

En quoi consiste « moyenner à la baisse » :

Laissez-moi vous raconter une petite histoire. Cette histoire, c’est la mienne, et je l’ai vécue durant mes débuts en bourse :

Je boursicotais sur l’euro/dollar exclusivement à cette époque, et la matinée avait été très bonne: 2 trades rapides réussis coup sur coup.
J’avais l’impression d’avoir « pigé le truc ».

J’avais environ 1300€ sur mon compte de trading, ce qui représentait presque toutes mes liquidités disponibles, et j’utilisais un fort effet de levier, environ X20 (donc des ordres d’environ 20 000 €).

Je débute l’après-midi avec une position à l’achat, et un stop environ 20 pips en dessous. Pas de bol, le cours chute, et finit par s’approcher dangereusement de mon stop.
Frustré d’avoir à « rendre » les gains réalisés le matin, je me mets à réfléchir.
Et là, j’ai une idée.

Cette idée, c’est d’ouvrir une nouvelle position à l’achat, pour le même montant (20K euros) : il suffira donc que le cours remonte 10 pips au dessus, pour rembourser mon trade perdant (-10 pips pour le premier, +10pips pour le second).
Ainsi, le cours n’a besoin de remonter que de la moitié de ce que j’ai perdu, pour « rembourser mon erreur ».
Et si le cours remonte au niveau d’ouverture du trade précédent, je gagne de l’argent !

Voici un graphique pour l’illustrer :

exemple moyenne à la baisse

Le deuxième achat, s’il est pris, permet d’atteindre la rentabilité perdue, si le cours revient au niveau du pointillé orange (à mi-chemin des 2 positions, donc la fameuse « moyenne »).
Alors que sans, il faudrait logiquement espérer que le cours revienne au niveau de la ligne d’achat 1 en vert.

On peut même aller plus loin, et ouvrir un achat 2 avec un somme 2x fois plus élevée que l’achat 1, et il suffira de remonter de seulement 5 pips…

La descente aux enfers :

Suite de l’histoire…
Que s’est-il passé ? Je n’ai jamais ré-atteint le niveau des -10pips, et le cours a continué de chuter.

J’ai donc poursuivi dans ma logique : l’achat 2 atteignant lui aussi -20pips, je me suis positionné avec un 3ème achat.
Le problème, c’est que même si le cours remontait de 10pips, cela ne suffirait plus à atteindre la rentabilité :
L’achat 1 serait alors à -30pips, l’achat 2 à -10, et l’achat 3 à +10, donc un total de -30.

Il fallait donc que j’ouvre une 3ème position plus grosse que les deux précédentes : 3x plus grosse pour être exact, donc 60K euros…

exemple moyenne à la baisse

Que s’est-il passé ? Le prix a continué de chuter évidemment.
J’étais donc exposé à 100 000€ sur les marchés, avec seulement 1000€ sur mon compte. Soit un levier de x100…

Je peux vous dire que j’étais dans un état de stress pas possible.
Et pour couronner le tout, j’ai réalisé que je m’étais mis dans un piège dont je ne pouvais plus sortir : en effet je ne pouvais plus fermer mes positions, car la perte était devenue trop importante !
Et là, j’ai commencé à regretter de ne pas avoir clôturé mon tout petit trade à -20pips…

Je n’avais plus d’autre choix que prier que le prix se retourne, tout en continuant à moyenner à la baisse si le prix continuait de descendre.

À la fin de la journée, le courtier a coupé automatiquement toutes mes positions, du fait d’un appel de marge (margin call).

Il me restait 50€ sur mon compte de trading. J’avais perdu en une journée un an d’économies.

Un an de petits boulots ingrats, déménagements, inventaires…de repas exclusivement à base de pâtes…
J’étais à la limite de la dépression, et je me suis juré que cela ne m’arriverait plus jamais.

Le danger ultime de cette méthode, c’est celui de la spirale infernale : une fois qu’on a mis le doigt dedans, on est pris à la fois dans un piège financier, et dans un piège psychologique vicieux.
Tant que le prix se retourne -ce qui arrive 9 fois sur 10- on a l’impression d’avoir trouvé la martingale parfaite.
Mais atteint la 10ème fois -ce qui arrive fatalement- on perd tout, en plus de subir un traumatisme psychologique d’une grande violence.

Comment s’organiser pour éviter le piège :

Vous avez un avantage par rapport à moi : je ne connaissais pas les dangers de la moyenne à la baisse, car je l’avais découverte par moi-même.
Mais vous êtes maintenant avertis, et savez comment le piège fonctionne : c’est déjà une étape cruciale !

Ce genre de spirale fonctionne exactement comme l’addiction à la drogue :
on commence petit, puis on se drogue de plus en plus, car la sensation s’estompe et il faut augmenter les doses pour retrouver le même niveau de sensations qu’au début.

Je n’ai donc qu’un seul conseil à vous donner : ne commencez jamais.

Calculez votre risque maximum (1% de votre capital) placez un stop automatique au bon niveau, et N’Y TOUCHEZ PLUS.
Oui, c’est aussi simple que cela, mais il faut le faire.

Et vous, avez-vous déjà cramé un compte de trading ? Cela vous a-t-il servi de leçon ?
Répondez en commentaires ci-dessous !

Bons trades et bons investissements,

Sylvain March.