Le money management c’est quoi ?

Le money management c’est quoi ?

Savoir gérer son capital est d’une très grande importance en trading. Cette gestion se base sur quelques méthodes à suivre scrupuleusement pour ne pas se retrouver ruiné après seulement quelques trades perdants, c’est ce qu’on appelle le « money management ».
Voici donc quelques bases que vous devez absolument connaître :

Apprendre à gérer le risque :

Quand vous ouvrez une position, vous devez définir le risque que vous voulez prendre, c’est-à-dire la somme que vous « acceptez » de perdre si jamais le trade se passe mal.
Je vous conseille vivement de vous tenir à 1 % du montant de votre capital sur chaque position.

Ex : si vous disposez de 2.000 €, vous ne risquerez que 20 € sur la position que vous ouvrirez.
Plus vous ouvrez de position, et plus vous vous exposez au risque.

Le meilleur moyen se rester sur 1 % est d’attendre de verrouiller à 0 la première position que vous avez ouverte.
Pour se faire, vous devrez attendre que le prix ait atteint un niveau que vous aurez défini à l’avance.
Si le trade se passe bien, vous pouvez ensuite indiquer à votre courtier que vous placez votre stop loss au niveau d’ouverture de votre position (breakeven).
Comme le risque devient nul, vous pouvez éventuellement ouvrir une nouvelle position.De cette manière, vous ne risquez jamais plus de 1 % de votre capital total.

Exemple :

risque et money management

Si vous respectez cette règle, vous protégez votre capital…

Apprendre à gérer les pertes et les profits :

Il vous arrivera quelques fois (surtout au début), d’accumuler les mauvaises séries de trades.
Sans un money management rigoureux, vous risquez d’y laisser quelques plumes.
D’où l’importance de vous imposer dès le départ un plan de money management et surtout, de vous y tenir.

Cela semble facile, comme ça, mais ça ne l’est pas du tout. Vous verrez que si vous avez une série de 10 ou 15 trades perdants, votre découragement et votre colère vous pousseront très facilement à prendre beaucoup plus de risques pour tenter de récupérer vos pertes.
Si vous voulez plus d’astuce pour apprendre à gérer une mauvaise série, vous pouvez consulter l’article que j’ai écrit à ce sujet.

Ne pensez pas que les profits n’ont pas besoin d’être gérés, car c’est tout le contraire.
Gérer vos gains fait aussi partie des règles de base du money management.
Vous pouvez par exemple réserver une partie de ces gains pour l’investir à nouveau, ou même en prévoir une partie pour vous, peu importe, mais il faut savoir à l’avance ce que vous allez en faire.
Déjà, parce que c’est motivant, et ensuite, parce que définir des objectifs vous aidera à avancer dans votre apprentissage.

Notez tout !

Quand vous avez décidé combien investir sur chaque trade, le risque que vous voulez respecter, etc. notez tout.
Si jamais vous êtes tenté de sortir de votre organisation, jetez à nouveau un coup d’œil à vos notes : cela vous évitera de faire des bêtises.
Vous pouvez même l’accrocher au-dessus de votre bureau pour ne jamais l’oublier.
Tout le reste du trading ne vaut pas grand-chose sans money management. C’est d’ailleurs aussi valable pour n’importe quel investissement financier et pas seulement pour trader

L’efficacité de votre trading dépendra grandement de votre capacité à respecter votre plan de money management.
Entraînez-vous à ouvrir des positions qui respectent vos règles et faites en sortes que cela devienne une sorte d’automatisme.
Avec un plan convenablement établi, vous n’aurez pas à craindre les mauvaises séries de trade et votre capital restera relativement protégé de vos erreurs ou d’un mouvement brusque sur le marché.

Et vous ? Suivez-vous des règles de money management rigoureuses ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.