Mieux connaître le secteur des technologies :

Mieux connaître le secteur des technologies :

Le secteur des technologies englobe à lui seul plusieurs secteurs d’activités et industries.
Alors, à quoi fait-on référence lorsque l’on en parle ? Quels sont les avantages que peut y trouver un investisseur particulier ?

Voici les principaux aspects d’un secteur qu’il est important d’apprendre à connaître pour tout investisseur

L’industrie des semi-conducteurs :

C’est la base du secteur.
Sans cette industrie, il serait impossible de développer les autres activités liées à la technologie, puisqu’elle fabrique tous les composants essentiels au bon fonctionnement des appareils électroniques (Ex : circuits imprimés).
Sans circuit imprimé, pas de technologie. Pas de technologie, pas de progrès. C’est aussi simple que ça.

De nos jours, tous nos dispositifs électroniques sont fabriqués à partir de ces circuits : télévision, téléphone portable, ordinateurs, etc. De même, nos véhicules contiennent toujours plus d’assistance électronique (Ex : Gps, vidéo pour se garer…)
Autant dire que l’on est toujours plus entouré de ce type d’appareils…

Cette évidence fait que les investisseurs considèrent souvent ce secteur comme l’un des plus porteurs actuellement et qui peut encore connaître un développement spectaculaire.

Les technologies de l’information et de la communication :

Qu’il paraît loin le temps où le seul moyen de s’informer sur ce qui se passe dans le monde était de lire les journaux, ou de regarder les informations nationales à la télé !

L’explosion d’internet a permis (entre autres choses), de mettre l’information à la portée de tous, n’importe quand et n’importe où.
Plus encore, les smartphones et les tablettes permettent de consulter n’importe quelle information en temps réel: que l’on ait besoin de savoir ce qui se passe dans le monde, ou que l’on ait besoin d’une simple recette de cuisine, ou d’une vidéo qui explique comment accrocher un lustre.

Les réseaux sociaux sont aussi un excellent moyen de partage de cette information, sans compter tous les supports de communication mis à notre disposition.
La technologie de l’information et de la communication regroupe énormément d’activités différentes : l’audiovisuel, la téléphonie, le multimédia, internet, les services informatiques…

Et ce n’est là qu’une fraction de tout ce que peut faire pour nous la technologie actuelle.

Les hautes technologies :

Un autre aspect du secteur des technologies est réservé aux technologies de pointe.

C’est ici que l’on retrouve plusieurs domaines bien spécifiques comme :

les biotechnologies

La nanotechnologie

L’aéronautique et l’aérospatial

La robotique…

Ce sont souvent les avancées obtenues dans ces différentes activités qui permettent ensuite de développer les systèmes plus simples et à la portée de tous.
D’ailleurs, beaucoup d’appareils électroniques que l’on utilise aujourd’hui trouvent leurs origines dans des inventions faites, au départ, pour l’armée.

Pourquoi les investisseurs s’intéressent-ils à ce secteur ?

L’une des premières raisons que l’on pourrait citer est qu’à moins de retourner à l’âge de pierre, le secteur des technologies continuera de se développer.
La nature humaine est telle qu’elle recherche toujours un moyen de progresser, même si ce sont parfois de mauvaises raisons qui l’obligent à trouver des solutions (les meilleures inventions ont souvent été trouvées en temps de guerre).
Il n’y a donc aucune raison de penser que cela s’arrête : le secteur des technologies est et sera toujours à la base du progrès.

De plus, beaucoup d’activités dépendent de ce secteur : c’est grâce au secteur des technologies que fonctionnent énormément d’autres secteurs.
Un exemple simple : une société, quelle qu’elle soit, même si son activité de base est l’agroalimentaire, nécessite aussi bien des machines pour fabriquer ses produits que des ordinateurs pour gérer ses stocks, ses comptes, etc.

Conclusion :

Donc même les entreprises qui ne fabriquent pas d’objets électroniques ont besoin de machines pour la fabrication de leurs produits, ou la diffusion de leurs services. Investir dans des entreprises qui proposent des biens ou des services liés à la technologie peut donc être assez judicieux.

Exemple : Microsoft
microsoft(Cliquer pour agrandir)

Attention toutefois à savoir éviter les bulles qui sont fréquentes dans ce secteur : l’effet de la nouveauté suppose bien souvent un trop plein d’enthousiasme de la part des investisseurs, qui s’en désintéressent aussitôt que le produit devient plus « commun »…

Et vous ? Avez-vous déjà investi dans le secteur technologique ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.