Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...
Attendez !profitez de maformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

La loi des séries en trading

9 mai 2013 / Sylvain March

La loi des séries en trading, est un piège dans lequel tombent beaucoup de traders, et pas que les débutants !
Voici comment elle fonctionne, pour mieux l’éviter :

Les séries gagnantes en trading

Chez les optimistes, après un bon trade, on a naturellement tendance à penser que le suivant le sera aussi.
Et si le suivant l’est aussi (bon) alors on pense qu’on est entré dans « une bonne série » et que cela va continuer.
La conséquence ? On risque de miser de plus en plus gros très rapidement pour profiter de cette bonne série…
C’est généralement à ce moment-là qu’on se casse la figure, et que le trade de perte efface tous les gains des bons trades précédents !

Chez les pessimistes, c’est le contraire : après un bon trade, le suivant sera mauvais.
Et si on enchaîne 2 ou 3 bons trades, alors là le risque devient encore plus grand…
La conséquence ? On arrête de trader pendant un moment sans aucune raison rationnelle.
Évidemment c’est souvent ce moment que notre titre préféré choisit pour s’envoler…

Les séries perdantes en trading

C’est ce qu’on appelle en anglais le fameux « drawdown » : une série de pertes consécutives, qui arrivera fatalement de temps à autre, et qui ne doit surtout pas nous liquider (d’où l’importance de ne pas miser plus de 1% à chaque trade.)

Chez les optimistes, après un mauvais trade, la probabilité que le suivant soit bon est supérieure.
Et si l’on enchaîne plusieurs mauvais trades, alors là c’est sûr, le suivant va être exceptionnel.
C’est ce biais psychologique que nous amène à « moyenner à la baisse », avec les conséquences catastrophiques que l’on connait.

Chez les pessimistes, c’est bien sûr le contraire : après un mauvais trade, le suivant sera mauvais aussi.
Et si l’on enchaîne plusieurs mauvais trades, alors on est entré dans une mauvaise série, et il faut arrêter.
Évidemment, le marché se reprend à ce moment-là, et on loupe l’opportunité de rattraper ses pertes…

La vérité…

Vous l’aurez compris, la vérité est qu’il n’y a aucune logique derrière les séries gagnantes ou perdantes.
Si vous tirez à pile ou face, vous avez une chance sur deux de tomber sur pile (ou face). La logique voudrait donc qu’on tire un coup pile, et un coup face.
En réalité, il se peut que vous tiriez plusieurs fois pile d’affilé, et pourtant, au prochain lancer, les chances de tirer face ne sont pas plus élevées : elles sont toujours d’une sur deux.
C’est pareil avec les bonnes ou mauvaises journées en trading.

Il y a cependant bien une chose à prendre en compte avec les séries : c’est son impact psychologique.
En effet, les séries gagnantes ont tendance à nous rendre euphoriques, et les séries perdantes, dépressifs.
Mais si vous suivez votre flux émotionnel comme les moutons, les pros vont s’en servir pour vous prendre à contre-pied.

Il faut par conséquent se surveiller, et s’en tenir à ses règles de money management préétablies.
Si malgré tout vous succombez à l’euphorie, ou la dépression, dans un cas comme dans l’autre, faites une pause !

Vous laissez-vous souvent piéger par les séries ? Comment les gérez-vous ?
Partagez votre expérience avec les autres lecteurs en commentaires !

À très bientôt,
Sylvain.

3 COMMENTAIRES

Trier par :
Trier par :
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
Charles
11 mai 2013 12:47

Marrant de voir comment les optimistes et pessimistes réagissent de façon opposées en cas de pertes ou de gains : retour à la moyenne dans un cas, et bonne/mauvaise série dans l’autre cas.
Mais les deux oublient qu’on est toujours à 50% + la probabilité supplémentaire que nous donne notre système, dans un cas comme dans l’autre, et que le marché, tout comme la pièce de monnaie, n’a pas de « mémoire » de nos trades passés

Flo
10 mai 2013 13:28

Pour ma part, je ne mise pas plus gros quand je suis dans une bonne série de trade.
Cependant, j’ai remarqué que les fois où je commence une journée (je suis en intraday graph de 5min) avec un trade négatif, j’ai tendance à partir pessimiste dès le début de la journée et il m’est arrivé certaines fois de ne plus ouvrir de trade par la suite (compte démo) alors que c’est à ce moment là que le marché se reprend et que l’analyse technique s’applique très facilement…
Et effectivement, là je rate plusieurs occasions de rattraper une seul perte… Heureusement que le compte démo existe pour se faire la main avec le logiciel mais surtout pour analyser ses réactions par rapport au mouvement du marché ! 🙂

QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE
DERNIÈRE FORMATION