Essayez Gratuitement
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui
50% terminé !
C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous
Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...
DEVENEZ MEMBRE GRATUITEMENT

Accédez en illimité à tout l'écosystème EnBourse :

En plus de votre inscription,
Recevez gratuitement :
Formation d'initiation au trading
(d'une valeur de 450€)
Le journal de trading pour gérer vos portefeuilles
Graphiques de cotation en temps réel Crypto & Actions

L'Espagne pose des règles sur la promotion des cryptos

Mis à jour le 12 Mai. 2022 à 11h54

L’Espagne est un pays dont le coeur balance au sujet des cryptomonnaies. La semaine dernière, une politicienne soumettait l’idée d’accueillir les mineurs de bitcoin kazakhs sur le sol ibérique. Aujourd’hui, c’est le gouvernement qui pose les règles en matière de publicité sur les crypto.

Les influenceurs espagnols cadrés

Ces directives visent en particuliers les influenceurs les plus populaires comptant plus de 100 000 abonnés. Ces derniers sont largement à l’origine de l’engouement que connaissent les cryptomonnaies et les NFTs depuis quelques années.

C’est dans ce contexte que le gouvernement espagnol et la Commission Nationale des Valeurs Mobilières (CNMV) ont mis en place un cadre juridique. L’objectif est de reprendre le contrôle des publicités sur les cryptomonnaies et de surveiller l’activité autour des devises numériques.

Ainsi, les influenceurs et les entreprises faisant ce type de promotion auront l’obligation de notifier la CNMV au moins 10 jours avant la parution de la publicité.

Leurs messages devront également contenir des avertissements sur les risques liés à l’investissement sur les cryptomonnaies.

« Nouvelle circulaire sur la publicité des cryptoactifs présentés commes un objet d’investissement »

Des sanctions en cas de non-respect

Chaque contenu sera vérifié par la CNMV. Elle sanctionnera les publicités trompeuses qui ne respectent pas les règles et celles dont le message sera jugé « douteux« .

La circulaire entrera en vigueur dès le 17 février 2022. Les réfractaires encourront jusqu’à 300 000 euros d’amendes.

Cette annonce fait suite à de nombreuses mise en garde de la part de la CNMV. En effet, en novembre, l’ancien footballeur Andrés Iniesta avait été repris par la commission après avoir promu l’exchange Binance.

En outre, d’autres pays passent par ces restrictions promotionnelles. C’est le cas du Royaume-Uni et de son Autorité de Contrôle de la Publicité (ASA). Les britanniques ont clairement déclaré la guerre aux publicités relatives aux cryptoactifs dans l’espace public.

Les cryptomonnaies sont un sujet qui divise. D’un côté, les pays pro-crypto. De l’autre, les anti-crypto. Il n’en reste pas moins que ces investissements sont très intéressants pour les investisseurs de tous les horizons. Si vous souhaitez vous informer sur le sujet, rejoignez la formation CryptoRider.

Amandine B.
- Rédactrice financière
Il y a quelques années, j'ai découvert le trading et l'univers des investissements boursiers grâce à Sylvain. Mes actifs préférés ? Les cryptomonnaies. Je suis persuadée qu'elles vont apporter de grands changements dans nos sociétés. J'ai hâte de voir tout cela et de le partager avec vous ! Grande adepte du gaming, je m'intéresse aussi énormément aux évolutions du Play to Earn.
Hashtags :

Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Commentaires

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous