Les pullbacks : la meilleure façon de les utiliser

Les pullbacks : la meilleure façon de les utiliser Parfois ils énervent, surtout quand ils se produisent juste après une prise de position, d’autres ne jurent que par eux et les voient comme une sorte de filet de sécurité : ce sont les pullbacks.
Voyons ensemble quelle est la meilleure façon pour vous de les utiliser…



Le fameux pullback après-signal :

Il existe plusieurs types de pullbacks. Celui qui nous intéresse plus particulièrement dans cet article est celui qui se forme souvent juste après un signal d’achat ou de vente :

Pullback

C’est quelque chose de très frustrant pour un débutant qui a l’impression de toujours se tromper de sens.
Pour ne plus que ça arrive, on peut se dire qu’il vaut mieux attendre la formation du pullback et prendre position après.

Sur le papier, ça semble une bonne idée : plus besoin d’attendre que le prix revienne dans le bon sens, et fini la frustration.
Sauf qu’en réalité, ce n’est pas aussi simple.

Quand trader ou ne pas trader après la formation du pullback :

C’est vrai, les pullbacks de ce genre se forment souvent. Mais « souvent » ne veut pas dire « toujours » : et c’est bien là le problème.
Si vous vous mettez dans la tête que c’est plus sûr d’attendre le pullback, et que celui-ci ne se forme pas, vous avez bêtement loupé le départ :

Attendre Pullback

Si vous aviez pris position au signal, vous pouviez profiter de toute la poussée. Et comme vous n’avez aucun moyen de savoir ce qui va se passer, le plus sûr est de prendre le trade dès le signal.

Autre problème, le pullback peut se former, mais bien après le signal :

Pullback en retard (Cliquez pour agrandir)

Du coup, vous prenez position trop tard et vous avez amputé vos profits potentiels. Et comme vous le savez : l’argent qui n’est pas gagné est de l’argent perdu.

C’est pour ces deux raisons que je vous déconseille d’attendre systématiquement un pullback.

Par contre, il y a quelques rares fois où la formation d’un pullback après signal peut quand même vous être utile.
C’est le cas par exemple si vous êtes déjà en retard pour X raison : vous n’avez pas vu le signal, vous n’étiez pas devant les écrans à ce moment-là, etc.

Si quand vous arrivez, un pullback est en train de se former, ça peut éventuellement vous fournir une deuxième chance d’entrer sur le marché.
Mais attention, pour que ça fonctionne, il ne faut pas être trop loin du niveau du signal, sinon, vous vous retrouvez de nouveau dans la situation que j’ai décrite juste avant.

Exemple :

Deuxième chance Pullback(Cliquez pour agrandir)

Si vous voyez que vous êtes trop loin du signal d’entrée, il y a une autre solution.

Entrer sur l’unité de temps supérieure :

Si vous risquez d’entrer trop tard sur votre unité de temps habituelle, le mieux est encore de voir si vous ne pouvez pas attraper un signal bien propre sur l’unité de temps supérieure.
Par exemple vous arrivez trop tard en H1. Essayez alors de voir si vous n’êtes pas encore dans les temps pour attraper un signal en H4. Ça arrive plus souvent que vous ne pensez.

C’est d’ailleurs là tout l’avantage d’utiliser des stratégies comme Analyste Technique Pro ou Dark Trader : vous pouvez prendre position de la même façon, en suivant les mêmes règles, sur différentes unités de temps.

Mais rassurez-vous : bientôt, vous ne devrez même plus vous poser la question, puisque Autosignal sortira d’ici peu.

Et vous pourrez (enfin) entrer en position à chaque fois, au bon moment !

De quelle façon travaillez-vous avec les pullbacks ?
N’hésitez pas à donner vos astuces dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant et Formateur pour mieux investir en bourse.