Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement

Attendez ! profitez de notre formation offerte

Box initiation
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Les cryptomonnaies, un instrument politique en Inde

27 décembre 2021 / Amandine B. / Dernière mise à jour : 27 décembre 2021

C’est un véritable bras de fer qui se joue en Inde. Il oppose le nationaliste, Rashtriya Swayamsevak Sangh, et le premier ministre, Narendra Modi. L’objet de leur querelle : les cryptomonnaies.

Le nationaliste souhaite interdire les cryptos

Par le biais de sa filiale, la Swadeshi Jagran Manch, Rashtriya Swayamsevak Sangh, appelle à une interdiction « totale, pure et simple » de toutes les devises numériques. Par ailleurs, le nationaliste demande également à fermer toutes les plateformes d’achats.

En effet, la peur de Sangh est de voir le bitcoin détrôner la roupie indienne. Il défend l’argument que les cryptomonnaies ne soit qu’une porte ouverte vers le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

De plus, il est largement soutenu par la Banque Centrale Indienne (RBI) qui travaille en parallèle sur un projet de MNBC (Monnaie Numérique de Banque Centrale). En retour, Sang soutient le projet MNBC de la RBI, défendant un système sécurisé et stable.

« SJM appelle à interdire le crypto trading, laissant un délai court, à ceux en détenant déjà, pour les vendre ou les échanger »

Un gouvernement plus souple ?

De son côté, le gouvernement indien n’est pas aussi catégorique sur la question des cryptomonnaies.

Après avoir été contre, puis pour, puis… le parlement doit étudier un projet de loi régulant l’utilisation des actifs numériques. Ce projet de loi a été remanié plusieurs fois par le gouvernement et est toujours en construction.

Aussi, le premier ministre, Narendra Modi, s’est récemment positionné sur une adoption des cryptomonnaies. Il a déclaré que la technologie blockchain « devrait être utilisée pour la démocratie ». Les deux opposants ont pris le sujet des cryptoactifs pour se déclarer une guerre politique.

Ces discours ont déjà été entendues cette année, dans la bouche du président salvadorien. La suite s’est conclue par une adoption pure et simple du Bitcoin.

Rien d’étonnant à cela, lorsqu’on sait que les pays les plus gros utilisateurs de cryptomonnaies sont les pays en voie de développement.

L’Inde sera-t-elle le prochain pays à adopter les devises numériques ou se contentera-t-elle de tolérer leur utilisation ? Pour vous faire une idée précise du fonctionnement des cryptomonnaies et de la façon de les trader, EnBourse a créé la formation CryptoTrader.

Avatar autheur

Rédactrice financière

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE
  • Logo presse Le Parisien
  • Logo presse Le Figaro
  • Logo presse L'Express
  • Logo presse Votre Agent
  • Logo presse Sputnik
  • Logo presse Les Echos
  • Logo presse Le nouvel Economiste
  • Logo presse Portail del'IE
  • Logo presse Economie Matin
  • Logo presse La lettre des Placements

Ouverture Elite