Essayez Gratuitement
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui
DEVENEZ MEMBRE GRATUITEMENT

Accédez en illimité à tout l'écosystème EnBourse :

En plus de votre inscription,
Recevez gratuitement :
Formation d'initiation au trading
(d'une valeur de 450€)
Le journal de trading pour gérer vos portefeuilles
Graphiques de cotation en temps réel Crypto & Actions

Le Royaume-Uni tire à vue sur la publicité des crypto-monnaies

Métro Londres
Mis à jour le 26 Mai. 2022 à 17h49

L’histoire d’amour entre les crypto-monnaies et le Royaume-Uni n’est pas un long fleuve tranquille. Depuis quelques années, le gouvernement britannique fait la chasse aux publicités, visibles dans l’espace publique, prônant l’achat de monnaies numériques.

Au commencement, deux pizzas et des Bitcoins…

Tout a commencé le jour où Papa John’s, chaîne de pizzeria, s’est vu régler une note de deux pizzas pour 10 000 bitcoins en 2010. Un gros coup de pub pour la chaîne qui célèbre ce jour comme le « Bitcoin Pizza Day« .

L’ASA (Advertising Standards Authority) britannique n’avait pas apprécié déclarant que cette publicité était « irresponsable ». Elle a également déclaré que cela incitait à « investir dans les crypto-monnaies sans avertir du risque que cela représente ». Depuis, l’agence de surveillance traque sans relâche les publicités à ce sujet sortant régulièrement la carte de « publicité mensongère ».

Déjà en 2020, elle avait interdit une publicité dans le métro londonien arguant « Si vous voyez Bitcoin dans le métro, il est temps d’en acheter ». Cette a annonce avait fait bondir l’ASA qui, suite à 4 plaintes, l’avait fait retirer très rapidement.

L’ASA interdit la publicité à 7 entreprises

Aujourd’hui, ce n’est pas moins de 7 entreprises qui sont interdites de publicité liée aux crypto-monnaies, sur le territoire britannique. Parmi elles, on retrouve notamment eToro, Coinbase Europe, Payward ou encore Papa John’s (évidemment).

L’agence de surveillance ne va sûrement pas s’arrêter là. Un de ses responsables a rappelé hier que les dossiers de publicités « suspectes » concernant les crypto-monnaies seraient une priorité absolue.

En effet, le but de l’ASA est de protéger les personnes inexpérimentées dans le domaine. Cependant, dans un monde où les crypto-monnaies connaissent un essor fulgurant, cela peut être perçu comme un frein à l’ouverture du monde digital.

Pour bien débuter dans le trading et comprendre les différents marchés, comme celui des crypto-monnaies, rejoignez l’équipe EnBourse. Intégrez la formation StarterTrading:

Amandine B.
- Rédactrice financière
Il y a quelques années, j'ai découvert le trading et l'univers des investissements boursiers grâce à Sylvain. Mes actifs préférés ? Les cryptomonnaies. Je suis persuadée qu'elles vont apporter de grands changements dans nos sociétés. J'ai hâte de voir tout cela et de le partager avec vous ! Grande adepte du gaming, je m'intéresse aussi énormément aux évolutions du Play to Earn.
Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Commentaires
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous