Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement

Attendez ! profitez de notre formation offerte

Box initiation
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Le Royaume-Uni tire à vue sur la publicité des crypto-monnaies

16 décembre 2021 / Amandine B. / Dernière mise à jour : 16 décembre 2021 Métro Londres

L’histoire d’amour entre les crypto-monnaies et le Royaume-Uni n’est pas un long fleuve tranquille. Depuis quelques années, le gouvernement britannique fait la chasse aux publicités, visibles dans l’espace publique, prônant l’achat de monnaies numériques.

Au commencement, deux pizzas et des Bitcoins…

Tout a commencé le jour où Papa John’s, chaîne de pizzeria, s’est vu régler une note de deux pizzas pour 10 000 bitcoins en 2010. Un gros coup de pub pour la chaîne qui célèbre ce jour comme le « Bitcoin Pizza Day« .

L’ASA (Advertising Standards Authority) britannique n’avait pas apprécié déclarant que cette publicité était « irresponsable ». Elle a également déclaré que cela incitait à « investir dans les crypto-monnaies sans avertir du risque que cela représente ». Depuis, l’agence de surveillance traque sans relâche les publicités à ce sujet sortant régulièrement la carte de « publicité mensongère ».

Déjà en 2020, elle avait interdit une publicité dans le métro londonien arguant « Si vous voyez Bitcoin dans le métro, il est temps d’en acheter ». Cette a annonce avait fait bondir l’ASA qui, suite à 4 plaintes, l’avait fait retirer très rapidement.

L’ASA interdit la publicité à 7 entreprises

Aujourd’hui, ce n’est pas moins de 7 entreprises qui sont interdites de publicité liée aux crypto-monnaies, sur le territoire britannique. Parmi elles, on retrouve notamment eToro, Coinbase Europe, Payward ou encore Papa John’s (évidemment).

L’agence de surveillance ne va sûrement pas s’arrêter là. Un de ses responsables a rappelé hier que les dossiers de publicités « suspectes » concernant les crypto-monnaies seraient une priorité absolue.

En effet, le but de l’ASA est de protéger les personnes inexpérimentées dans le domaine. Cependant, dans un monde où les crypto-monnaies connaissent un essor fulgurant, cela peut être perçu comme un frein à l’ouverture du monde digital.

Pour bien débuter dans le trading et comprendre les différents marchés, comme celui des crypto-monnaies, rejoignez l’équipe EnBourse. Intégrez la formation StarterTrading:

Avatar autheur

Rédactrice financière

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE
  • Logo presse Le Parisien
  • Logo presse Le Figaro
  • Logo presse L'Express
  • Logo presse Votre Agent
  • Logo presse Sputnik
  • Logo presse Les Echos
  • Logo presse Le nouvel Economiste
  • Logo presse Portail del'IE
  • Logo presse Economie Matin
  • Logo presse La lettre des Placements

Ouverture Elite