Essayez Gratuitement
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui
DEVENEZ MEMBRE GRATUITEMENT

Accédez en illimité à tout l'écosystème EnBourse :

En plus de votre inscription,
Recevez gratuitement :
Formation d'initiation au trading
(d'une valeur de 450€)
Le journal de trading pour gérer vos portefeuilles
Graphiques de cotation en temps réel Crypto & Actions

Le Dogecoin est décentralisé : mensonge ?

Dogecoin Elon Musk Crypto
Mis à jour le 12 Mai. 2022 à 13h31

Tout est partie d’une blague. Le Dogecoin est né de l’idée de Jack Palmer et Billy Markus. Pour se moquer de la multiplication des altcoins, ces deux informaticiens ont créé l’un des plus populaires altcoins. Depuis, le token à la tête de chien n’a cessé de progresser, affichant régulièrement des hausses intéressantes. Cependant, aujourd’hui, il est difficile de dissocier cette cryptomonnaie avec les prises de positions du PDG de Tesla, Elon Musk. Au point de se poser la question si Dogecoin est réellement décentralisé.

DOGE : la crypto Elon Musk

La crypto DOGE a été lancée en décembre 2013 par Jack Palmer et Billy Markus. A ses débuts, le cours Dogecoin se négociait à 0,002 $. Aujourd’hui, cette cryptomonnaie en vaut 0,14 et a atteint son ATH de 0,74 $ en mai 2021.

C’est dire de l’évolution de cette crypto blague qui n’en est manifestement plus une. Elle est vite devenue populaire auprès des investisseurs grâce à son logo plein d’humour mais aussi de part la sympathie qu’elle dégage et son côté « en marge ».

Durant ses années de progression, cette crypto a vu apparaitre dans son écosystème un allier de poids prénommé Elon Musk. Fondateur de Tesla et de SpaceX, il a dans un premier temps loué les forces de Bitcoin, affirmant même qu’il avait investi plus d’un million de dollar. Puis il s’est ravisé, critiquant la reine des cryptomonnaies et dénonçant son impact écologique négatif.

Rapidement, il s’est tourné vers Dogecoin. Son trait d’humour allié à sa forte popularité ont séduit le milliardaire. A tel point qu’il est devenu, petit à petit, un véritable influenceur Dogecoin.

Depuis, chaque tweet et chaque prise position affecte positivement ou négativement le cours du Dogecoin. Il est en quelques sortes, le métronome du token.

En décembre dernier, il a annoncé que sa société Tesla accepterait les paiements en crypto DOGE pour les articles de marchandising. Le cours avait bondi au dessus des 0,20 $.

Ainsi, DOGE est devenu un instrument dépendant du marché des cryptomonnaies et des tweets du milliardaire. Dès lors, il n’est pas faux de qualifier le DOGE de crypto Elon Musk.

Le réseau d’Elon Musk : Tesla, Dogecoin, Twitter…

Après cette annonce pour Tesla, une autre nouvelle vient de bouger les lignes du cours du Dogecoin.

En effet, le PDG de Tesla a annoncé le 4 avril dernier avoir racheté 9,2% des parts du réseau social Twitter. Cette acquisition représente 73 486 938 actions de Twitter (soit 2 890 millions de dollars). Elle fait donc de lui l’actionnaire majoritaire. L’action TWTR a vu son cours partir en flèche. Il a affiché une hausse de 30% en quelques heures après l’ouverture des marchés américains.

Le cours de l’action de Twitter n’est pas le seul à avoir réagi à la hausse. Pourtant non concerné par cette annonce, DOGE a également entamé une ascension de près de 24% en un peu plus de 24h.

Cependant, l’affaire ne s’arrête pas là, puisque le 13 Avril, Elon Musk a envoyé une nouvelle demande à la SEC (Securities and Exchange Commission)

« J’ai investi dans Twitter car je crois en son potentiel d’être la plate-forme de la liberté d’expression dans le monde entier, et je crois que la liberté d’expression est un impératif sociétal pour une démocratie qui fonctionne. Cependant, depuis que j’ai fait mon investissement, je réalise maintenant que l’entreprise ne prospérera ni ne servira cet impératif sociétal dans sa forme actuelle. Twitter doit être transformé en une entreprise privée. En conséquence, je propose d’acheter 100 % de Twitter pour 54,20 $ par action en espèces […].Mon offre est ma meilleure et dernière offre et si elle n’est pas acceptée, je devrai reconsidérer ma position d’actionnaire. Twitter a un potentiel extraordinaire. Je vais le débloquer. »
-Elon Musk, dans sa demande de privatisation de Twitter / Source : sec.gov

Cet investissement intervient alors qu’Elon Musk avait émis l’idée de voir Twitter explorer les possibilités du Web3. Si Twitter devient une de ses entreprises privées, alors il se pourrait que Twitter et Dogecoin soient liés par un destin dessiné par Elon Musk.

Dans certaines de ses ambitions, le fondateur de Tesla pourrait mettre en avant la cryptomonnaie sur le réseau social. Cela pourrait prendre la forme de services payables via Dogecoin.

Jusqu’ici rien n’est annoncé officiellement en ce sens mais il est sûr qu’Elon Musk a de réelles ambitions pour « sa » crypto.

Graphique du cours Dogecoin
Le cours du Dogecoin a bondi suite à l’annonce d’Elon Musk sur l’achat de part dans Twitter

Le Dogecoin est décentralisé : mensonge ?

Dans ce contexte, on peut se poser la question du conflit d’intérêt exercé par Elon Musk.

Ce constat est pose évidemment des questions, notamment auprès de la communauté Dogecoin. Des protestations se font de plus en plus fortes sur les réseaux sociaux, notamment Twitter. Beaucoup reprochent au PDG de Space X d’être bien trop impliqué dans l’écosystème DOGE.

Pour preuve, un hashtag « #F*ckMusk » et une micro-monnaie du même nom ont été créés. L’objectif est de dénoncer la trop grande influence dont jouit le milliardaire sur le DOGE.

Les arguments notent le fait que le fondateur de Tesla est désormais impliqué dans 3 entités. Chacune tourne autour des autres pour finalement servir des intérêts communs.

Pour autant, rien n’est illégal dans les faits. En effet, les Etats-Unis n’ont encore mis en place aucune mesure ni garde-fou pour encadrer juridiquement ces cas de figures.

Cependant, cela remet en cause l’indépendance et la décentralisation de la crypto Dogecoin.

D’autant que d’après une étude, les 100 plus gros portefeuilles Dogecoin détiennent plus de 60% des jetons DOGE en circulation. Nul doute que parmi eux figure Elon Musk. Cela vient appuyer les craintes de la communauté Dogecoin sur la potentielle centralisation du jeton.

Toutefois, rappelons que le Dogecoin, tout comme les altcoins de type Shiba Inu ou encore Floki Inu, ne reposent pas sur des bases solides et n’ont qu’un objectif spéculatif pour le moment. Ceci même s’il est vrai que Dogecoin se développe et a dévoilé une feuille de route convaincante avec l’ambition de mettre en place une forme de staking.

Si Elon Musk arrive à imposer Dogecoin comme une monnaie dont l’impact pèsera sur le monde réel, alors la question de la réelle décentralisation du Dogecoin devra effectivement se poser et être cadrée.

Les cryptomonnaies offrent des opportunités incroyables pour ceux qui arrivent à les percevoir. La formation CryptoRider vous donnera les clés de cet écosystème riche en vous proposant une stratégie qui a fait ses preuves.

Amandine B.
- Rédactrice financière
Il y a quelques années, j'ai découvert le trading et l'univers des investissements boursiers grâce à Sylvain. Mes actifs préférés ? Les cryptomonnaies. Je suis persuadée qu'elles vont apporter de grands changements dans nos sociétés. J'ai hâte de voir tout cela et de le partager avec vous ! Grande adepte du gaming, je m'intéresse aussi énormément aux évolutions du Play to Earn.
Commentaires
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous