Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement

Attendez ! profitez de notre formation offerte

Box initiation
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Le Bahreïn ou le Canada pour Binance ?

28 décembre 2021 / Amandine B. / Dernière mise à jour : 28 décembre 2021

Binance est en quête d’une nouvelle place pour implanter son siège international. Après avoir été en discussion avec Dubaï et l’Irlande, la plateforme d’échange cryptographique se voit au Bahreïn et au Canada.

Bahreïn à contre-courant

Situé dans le Golfe Persique, ce petit pays du Moyen Orient a tout compris pour plaire à Changpeng Zhao, fondateur et PDG de Binance.

Alors que la plateforme se voit fermer quelques portes, notamment en Europe, la Banque Centrale du Bahreïn (CBB) part à contre-courant en donnant un accord de principe à Binance.

En effet, cet accord de principe permettrait Binance de s’implanter légalement sur le territoire Bahreïnien. La Banque Centrale autorise à Binance de devenir le « fournisseur de services crypto-actifs » du Royaume du Bahreïn.

Le processus n’est pas encore terminé et que quelques formalités restent à être complétées, comme le souligne la CBB. Cependant, c’est un grand pas et une nouvelle étape pour le projet Zhao.

« Bahreïn et une petite entreprise crypto »

Le Canada dans les starting-blocks Binance

Les rumeurs courent depuis plusieurs semaines. Alors que le projet d’un hub est clairement bien avancé avec les Emirats Arabes Unis, le cas du Bahreïn confirme que rien n’est encore acté. Tout s’enchaîne pour la plateforme d’échange.

Parallèlement, c’est le Canada qui a donné son approbation pour le développement de Binance dans le pays. C’est une décision surprenante. En effet, la plupart des pays dits « développés » ont tendance à tourner le dos à tout ce qui touche aux cryptomonnaies.

En outre, cet accord a été donné très rapidement. Binance a avoué avoir déposé une demande la veille de Noël. La réponse a été donné Lundi 27 Décembre. Le Canada n’attendait-il que cela ? C’est une question que l’on peut se poser.

Quoiqu’il en soit, Zhao n’a pas manqué de féliciter et remercier ses deux nouveaux alliés pour « leur confiance ».

Alors que beaucoup restent contre l’utilisation des technologies blockchains, certains pays avancent avec leur temps et voient une opportunité en accueillant Binance, le géant de la cryptosphère. Les cryptomonnaies représentent l’actif monétaire du futur. Ne passez pas à côté de ces opportunités, apprenez à trader les cryptomonnaies avec la formation CryptoTrader.

Avatar autheur

Rédactrice financière

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE
  • Logo presse Le Parisien
  • Logo presse Le Figaro
  • Logo presse L'Express
  • Logo presse Votre Agent
  • Logo presse Sputnik
  • Logo presse Les Echos
  • Logo presse Le nouvel Economiste
  • Logo presse Portail del'IE
  • Logo presse Economie Matin
  • Logo presse La lettre des Placements

Ouverture Elite