Essayez Gratuitement
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui
DEVENEZ MEMBRE GRATUITEMENT

Accédez en illimité à tout l'écosystème EnBourse :

En plus de votre inscription,
Recevez gratuitement :
Formation d'initiation au trading
(d'une valeur de 450€)
Le journal de trading pour gérer vos portefeuilles
Graphiques de cotation en temps réel Crypto & Actions

La Russie, future nation crypto ?

Mis à jour le 12 Mai. 2022 à 11h16

La cryptosphère est en plein essor et nombres d’opportunités sont à pourvoir. C’est ce que la Russie voit dans son viseur économique. Après plusieurs revirements de situation, le pays semble vouloir tirer partie des cryptomonnaies et devenir un incontournable du secteur.

La Russie : 12% de la capitalisation totale des cryptos

Selon une estimation rapportée par Bloomberg, la Russie détiendrait sur son sol près de 12% du marché mondial de cryptomonnaies. Cela représente un équivalent de 214 milliards de dollars (16,5 milliards de roubles).

12%, c’est aussi le pourcentage de la population russe qui possèderait un portefeuille crypto, soit 17 millions d’habitants. La Russie se place au deuxième rang mondial en terme d’adoption par habitant.

Notons par ailleurs que ces chiffres sont probablement sous-évalués.

A titre de comparaison, la France compte 3,3 % de sa population détenant des cryptoactifs soit un peu plus de 2,2 millions de personnes.

L’étude rapporte également que les investisseurs crypto russes sont majoritairement issus de la tranche d’âge 25-45 ans.

Ces chiffres prennent encore plus d’ampleur quand on sait que la Russie génère un volume d’échanges de 5 milliards de dollars annuel sur les cryptomonnaies.

Une feuille de route pour la règlementation

Avec ces chiffres à l’appui, les rebondissements sur les cryptomonnaies n’ont cessé de marquer le paysage économique russe.

Début janvier, la Banque Centrale Russe souhaitait interdire l’investissement sur les actifs cryptographiques. Les risques pour les investisseurs dus à la volatilité étant le principal argument de l’institution.

Cependant, Vladimir Poutine a pris conscience de la puissance que pourrait tirer son pays de l’adoption (ou du moins de la règlementation) des actifs numériques. Ainsi, il a demandé à la Banque Centrale de mesurer ses propos en appelant à une étude plus approfondie du sujet.

Il a rappelé les « avantages compétitifs » que la Russie peut avoir face à d’autres nations, notamment en ce qui concerne le minage. L’excédent de production électrique du pays pourrait être exploité pour développer des « cryptofermes« .

Le Kremlin a publié une feuille de route détaillée qui permettra à la Russie de contrôler la circulation des cryptomonnaies sur son territoire.

Ce plan a été élaboré en collaboration avec les régulateurs. D’ici Mai 2022, le gouvernement russe va proposer des systèmes de contrôle de conformité. Le GAFI ( Groupe d’Action Financière) va mettre en place des mesures pour contrer les tentatives de blanchiment d’argent.

Binance voit une opportunité pour les cryptos

La plus grande plateforme d’échange de cryptomonnaie du monde a réagi à cette volonté du gouvernement russe de tirer partie des actifs numériques.

Le directeur Binance Europe de l’Est a qualifié ce premier pas d' »invitation au dialogue« .

D’après Binance, la volonté de la Russie à intégrer les cryptomonnaies, pouvait servir d’exemple aux autre nations encore indécises ou opposées.

Alors que le Kremlin s’était d’abord fermement opposé à leur utilisation, ce revirement de situation va peut être permettre d’ouvrir les portes aux investisseurs crypto.

Binance souhaite en réalité que le gouvernement de Russie aide l’exchange à s’implanter massivement sur ses terres.

Malgré un contexte géopolitique quelque peu compliqué, la Russie garde une forte influence financière sur le monde. Binance et le Kremlin pourront sans doute trouver des terrains d’ententes pour développer le secteur des cryptomonnaies.

C’est une certitude, les chiffres risquent d’évoluer à la hausse avec le temps au vue de la direction prise par son Président. SI vous aussi vous intéressez aux cryptomonnaies, EnBourse vous propose de suivre la formation CryptoRider pour comprendre ces actifs à succès.

Amandine B.
- Rédactrice financière
Il y a quelques années, j'ai découvert le trading et l'univers des investissements boursiers grâce à Sylvain. Mes actifs préférés ? Les cryptomonnaies. Je suis persuadée qu'elles vont apporter de grands changements dans nos sociétés. J'ai hâte de voir tout cela et de le partager avec vous ! Grande adepte du gaming, je m'intéresse aussi énormément aux évolutions du Play to Earn.
Commentaires
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous