Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement

Attendez ! profitez de notre formation offerte

Box initiation
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

La consommation des mines locales de BTC interroge l’Argentine

4 janvier 2022 / Amandine B. / Dernière mise à jour : 4 janvier 2022

Le gouvernement argentin se demande si la consommation électrique du pays n’aurait pas augmenter à cause du minage du BTC.

Des coupures électriques à répétition

La société d’Etat qui fournit l’électricité en Argentin se prénomme Cammesa. Elle a été la première a soulevé un problème majeur qui affecte plus de 80 000 utilisateurs.

Devant la multiplication de manifestation, le gouvernement a pris le dossier et a lancé des alertes.

En effet, des « fermes » à cryptomonnaies seraient la cause de pannes d’électricité à répétition. Ces fermes seraient hébergées dans des entreprises. Il en existerait 200 en Argentine.

On le sait, le minage de Bitcoin est très énergivore du fait de son utilisation de l’algorithme PoW (Preuvre de Travail).

En avril 2021, l’Université de Cambridge a estimé que Bitcoin utilisait environ 114,66 TWh par an. Cela représente une augmentation de près de 292 % par rapport à 2019.

Pire encore, elle aurait dépassé les 200 TWh par an fin 2021 d’après le site bitcoinenergyconsumption.com

Estimation de la consommation d’électricité du minage BTC

Un mauvais timing pour l’adoption de cryptomonnaie

Ce problème lié à la consommation d’énergie n’arrive pas dans le bon timing pour le gouvernement argentin.

En effet, le gouvernement est actuellement en train d’étudier l’adoption officielle d’une cryptomonnaie, tout comme le Salvador. Néanmoins, les argentins privilégieraient l’Ethereum au Bitcoin.

Cependant, il a trouvé des solutions pour palier au problème. La principale d’entre elles, serait de créer une politique tarifaire pour faire payer plus les mineurs de cryptos. Ainsi, ils participeraient à l’évolution du système électrique du pays.

Certains pays n’hésitent pas à envisager de couper l’électricité aux mineurs. Contrairement à eux l’Argentine propose une solution immédiate. Cependant, devant l’engouement auquel les cryptomonnaies font face, des solutions alternatives devront être prises.

Cela passe notamment par de nouveaux consensus ou de nouvelles manières d’appréhender les cryptomonnaies comme Zilliqa l’a mis en place grâce à son réseau sharded, moins énergivore.

Vous souhaitez comprendre pourquoi les cryptomonnaies connaissent un essor fulgurant? La formation CryptoTrader vous explique tout et surtout comment entrer sur le marché des cryptos.

Avatar autheur

Rédactrice financière

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE
  • Logo presse Le Parisien
  • Logo presse Le Figaro
  • Logo presse L'Express
  • Logo presse Votre Agent
  • Logo presse Sputnik
  • Logo presse Les Echos
  • Logo presse Le nouvel Economiste
  • Logo presse Portail del'IE
  • Logo presse Economie Matin
  • Logo presse La lettre des Placements

Ouverture Elite