La bourse ou la vie ? La bourse ET la vie ! [Photos]

La bourse ou la vie ? La bourse ET la vie !

Ce weekend, j’étais à Biarritz pour mes fiançailles. Aller-retour Air France, Hotel 4 étoiles au bord de l’océan.
Étant issu de la classe (très) moyenne, je n’oublie jamais le bonheur de cette liberté.


J’en ai profité pour réfléchir sur le rôle de la bourse dans cette nouvelle vie, et vous livre 2 conseils pour y arriver :

Oui, on peut Vivre de la Bourse :

Le premier conseil, c’est d’être bien convaincu qu’il est possible de vivre de cette activité : je le fais moi-même depuis plus de cinq ans, et je suis loin d’être le seul.
Mes activités de formateur/rédacteur complètent mes revenus, mais ce n’est nullement un besoin vital.

Évidemment, il ne faut jamais rester sur ses acquis, et ne jamais vouloir cesser d’avancer : c’est pourquoi je continue de chercher des sources de revenus :
L’homme qui s’arrête est un homme mort !

Quand je repense à mes débuts, si j’avais le pouvoir de voyager dans le temps pour retourner me donner un seul conseil, ce serait certainement celui-là.
Et pas un truc ou une « astuce ». Car même le meilleur conseil d’investissement au monde ne vaudra pas un centime s’il tombe dans l’oreille d’un non-croyant.

hotel biarritz
(une photo que j’ai prise du patio de l’Hotel, c’est le Regina pour ceux que ça intéresse, je le recommande)

La bourse n’est pas une fin en soi, mais un chemin vers vos objectifs :

C’est notamment pour cette raison qu’il ne faut pas rester sur ses écrans 15 heures par jour, quand 3 ou 4 peuvent suffirent pour un résultat à peine moindre.
Vous devez vivre pour profiter de votre travail, profiter de la vie à pleins poumons, trouver des idées et vous ressourcer.

moi biarritz
(Ma fiancée qui prend une photo de moi à mon insu, pendant que je réfléchis à ma prochaine stratégie…ou non en fait je regardais plutôt une mouette :p)

Sans cela, vos résultats baisseront, vous vous enfermerez, sans vision long terme de vos projets. Si vous vous êtes lancé comme trader indépendant (ou souhaitez le faire), ce n’est pas pour troquer l’esclavagisme de votre patron contre celui de votre courtier !

Pensez à vous fixer de vrais objectifs de vie (« gagner de l’argent » n’est pas un objectif de vie), puis mettez tout en oeuvre pour les atteindre.
La recette du succès n’a rien de compliqué, mais beaucoup refusent de le croire.

Et vous, quels sont vos objectifs de vie ?
Discutons-en dans les commentaires !

Boursicotez bien ET vivez bien,

Sylvain March.