VeChain (VET)

Caractéristiques de VeChain

VeChain est la première plateforme supply chain basée sur la technologie blockchain.

Son objectif est très axé sur la protection du consommateur. En effet, en créant VeChain, ses fondateurs ont souhaité combattre la contrefaçon, assurer une traçabilité des actifs, diversifier l’offre dans le monde et permettre aux consommateurs et utilisateurs d’avoir des informations précises et infalsifiables sur leurs produits ou actifs.

Pour cela, VeChain tend à numériser des actifs physiques pour faciliter les échanges entre le monde physique et virtuel.

Elle voit son application dans tous les domaines et notamment celui du transport et de l’alimentation.

VeChain offre la particularité de fonctionner grâce à deux tokens : VeChain (VET) et VeChainThor (VTHO). Tous deux permettent le fonctionnement de la blockchain et sont intimement liés l’un à l’autre.

Quelle est l’histoire de VeChain?

VeChain a été lancé en juin 2016. Son créateur se nomme Sunny Lu, il est l’ancien directeur informatique des usines Louis Vuitton en Chine.

En créant VeChine, Lu avait pour objectif de contourner les problèmes de transparence de certaines blockchains, mettant en avant une structure « trust-free » où la corruption ne pourrait sévir.

Il s’est associé à Leon Shang pour créer la fondation VeChain.

VeChain a eu recours à une ICO peu après son lancement. Grâce à elle, le projet a récolté 20 millions de dollars.

A sa création, le projet reposait sur la blockchain Ethereum. En 2018, il a migré sur sa propre chaîne de bloc baptisée VeChainThor. C’est à cette occasion que le jeton ERC-20 VEN s’est mué en VET.

Cette migration a été un passage obligé pour VeChain qui avait pour ambition de développer des projets commerciaux à grande échelle. Ethereum s’est trouvée trop contraignante pour cette ambition et a décidé de créer sa propre blockchain plus adaptée à ses besoins.

Le modèle tokenomics du VeChain

Comme évoqué plus haut, la blockchain VeChain possède possède un système unique à deux jetons pour assurer son fonctionnement. L’objectif est d’optimiser les coûts d’utilisation tout en les séparant de la volatilité du marché.

Ainsi, VeChain permet plus de transparence et de visibilité en terme de coût lors des échanges effectués sur son réseau.

Le premier se nomme VET et fait référence à la smart money, c’est à dire la crypto dont le cours fluctuer en fonction du marché global. Il est utiliser comme support pour les échanges et les transactions. Son offre maximale est de 86 712 634 466 jetons.

Suite à l’ICO, des jetons ERC-20 VEN ont été distribués comme suit :

Cependant, il est à noter que VeChain a été contraint de rembourser les investisseurs particuliers chinois. A cette époque, le gouvernement chinois a interdit l’accès aux ICO et à la vente de cryptomonnaies à ses citoyens.

Le second est le VeThor (VTHO). Il est similaire au GAS pour Ethereum puisqu’il fonctionne comme carburant pour faire fonctionner la blockchain. Il sert également de moyen de paiement des frais de transaction.

Les jetons de VTHO sont générés automatiquement lors de l’utilisation de VET et manière linéaire. 0,00000005VTHO est généré par VET et par bloc.

Il sont également détruit à 70 % une fois les opérations terminées. Les 30% restants sont reversés à l’Autorité du Masternode qui produit le bloc.

L’offre totale de VTHO est donc dynamique et s’autorégule. Ainsi, il n’existe pas de maximum.

Quelle technologie utilise VeChain?

VeChain mise sur la traçabilité des produits échangés ou transportés.

Pour cela, elle a mis en place un système d’étiquetage (à puce ou à code) permettant à tout moment de connaître toutes les données du dit produit. Ces informations étant inscrites sur la blockchain, elles sont infalsifiables, non modifiables, sécurisées et rendue publique.

VeChain a choisi de fonctionner sur les bases du consensus de Preuve d’Autorité (PoA). Ce protocole s’appuie sur la réputation des masternodes (les validateurs) pour sécuriser mais aussi faire évoluer la blockchain.

Avant de devenir un masternode, le validateur a l’obligation de se faire répertorier par la Fondation VeChain. Elle a mis en place une procédure très stricte de KYC (Know Your Customer, traduit par Connaitre son client). Une fois le sérieux validateur vérifié, cette dernière va alors publier l’identité et la réputation de ce validateur.

Ainsi, les masternodes sont incités à maintenir la sécurité du réseau au risque de voir leur réputation baisser et perdre leur chance d’engranger des récompenses. Plus la réputation est forte, plus le masternode a de chance d’être sélectionné pour générer le prochain bloc.

A réputation égale, un processus pseudo-aléatoire est mis en place afin de donner la même chance à tous les masternodes susceptibles d’être sélectionné.

En outre, les récompenses versées aux validateurs sont payées en VTHO.

Son système de gouvernance repose sur une structure démocratique dont le comité directeur définit les stratégies critiques et sélectionne les présidents de chaque comité fonctionnel. Le pouvoir de vote est réparti en 3 catégories:

Chaque catégorie et chaque sous niveau détient un certain pouvoir de vote comme ceci :

vechain vet gouvernance
Poids de vote de chaque catégorie
(EFP désigne le token VET)
Source : vechain.org

Les partie prenantes peuvent être des particuliers, des entreprises ou toute institution qui participe à l’écosystème.

Le projet VeChain, la supplychain version blockchain

Le moteur de la blockchain VeChain réside dans la transparence et la traçabilité des produits ou actifs.

Les fondateurs ont repensé les chaînes d’approvisionnement tout en intégrant le modèle émergeant de la blockchain. Ainsi, ils répondent aux problèmes liés à la contrefaçon, à la chaîne du froid pour l’alimentation mais aussi au transport dans son ensemble.

Vechain permet aux clients d’obtenir une traçabilité précise des produits et ainsi d’instaurer une confiance producteur/consommateur.

Grâce à ses gages de sécurité, VeChain s’engage à offrir une nouvelle vision du secteur tertiaire. C’est d’ailleurs dans cette optique que de nombreuses entreprises se sont laissées séduire par le concept.

Son fonctionnement à double jeton est également un atout non négligeable.

En effet, elle permet de séparer l’aspect spéculatif procuré par le VET et l’aspect fonctionnel plus stable et plus prévisible représenté par le VTHO.

Les membres de l’équipe

Sunny Lu

Il est le cofondateur de la blockchain et CEO de la fondation VeChain. Il est également ingénieur spécialisé dans les communications. Avant de créer VeChain, il occupait le poste de CIO chez Louis Vuitton Chine.

Jay Zhang

Il est le directeur financier de la Fondation VeChain. Jay Zhang est responsable de la gestion financière mais également de la structure mondiale de la fondation. Il a occupé le poste de senior manager chez Deloitte au Royaume Uni et PwC Chine pendant 15 ans.

Cours VeChain (VET) en direct - Cotation bourse VeChain (VET)

Accédez à la cotation en direct Accédez à la cotation en direct