Dash (DASH)

AinCaractéristiques du DASH

Le DASH est une cryptomonnaie open-source. Son nom est une combinaison des mots « digital » et « cash ».

A l’origine, basée sur le projet Litecoin, Dash a migré pour s’appuyer sur Bitcoin en 2015.

Cette devise numérique est régie par sa propre DAO (Organisation Autonome Décentralisée) grâce à un ensemble de smart contracts.

Le slogan de Dash résume l’ambition de la cryptomonnaie : « Dash, c’est de l’argent liquide numérique »

En effet, son objectif est de contourner les limitations de Bitcoin pour devenir « la cryptomonnaie de paiement la plus accessible et scalable au monde ». Elle veut être à la fois rapide, simple à utiliser et plus confidentielle.

Quelle est l’histoire du DASH ?

Dash a été créé et lancé par Evan Duffield sous le nom de « Xcoin » en janvier 2014.

Evan Duffield souhaitait proposer des améliorations à Bitcoin pour devenir plus rapide et respecter l’anonymat des utilisateurs.

Mais, se heurtant aux développeurs de Bitcoin Core, il a décidé de développer son propre projet.

Dans le but de créer une monnaie digitale aussi confidentielle, simple et rapide que le cash, Duffield développe des outils spécifiques tels que PrivateSend et InstantSend.

Quelques jours après son lancement, « Xcoin » est devenu « Darkcoin« . Avec ce changement de nom, son créateur voulait insister sur l’aspect confidentiel de sa crypto.

L’effet obtenu n’a pas été celui espéré puisque le Dash est rapidement devenue la monnaie d’échange préférée sur le dark net.

Ainsi, un an après sa création, elle s’affranchit de son côté obscur pour partir en quête de légitimité. Elle adopte son nom actuel : Dash.

Le 7 septembre 2015, elle devient la première DAO au monde après l’extraction de son premier superbloc.

Les Tokenomics du projet

Initialement, le nombre de Dash en circulation devait avoisiner les 84 millions.

Cependant, 48h après son lancement, près de 2 millions de tokens avaient déjà été minés. En cause, un problème sur l’algorithme d’ajustement de la difficulté identique à ce qu’avait subi Litecoin à ses début. Le calendrier de minage établi au départ a donc été complètement bousculé.

Suite à cet incident, l’offre maximum de DASH a été revue à la baisse à 18 921 005 jetons.

La création de nouveaux jetons est basée sur le consensus de Preuve de Travail. L’utilisation de ce protocole permet de réduire l’émission de 7% tous les 210 240 blocs.

En outre, la création monétaire se répartit entre 3 destinataires dans les proportions suivantes :

Quelle technologie utilise Dash?

Dash propose un fonctionnement atypique vis à vis de ses concurrentes. Elle propose un réseau à deux niveaux, un hybride, qui utilise à la fois le consensus de Preuve de Travail (PoW) et la Preuve d’Enjeu (PoS).

Tout comme Bitcoin, Dash se repose sur les mineurs et la Preuve de Travail pour réaliser leurs tâches et fonctionner.

En effet, ils dépensent de l’électricité pour permettre à leurs ordinateurs de générer la puissance de calcul nécessaire au minage.

Afin de sécuriser les blocs, les mineurs appliquent l’algorithme de hachage X11. Cet algorithme, propre à Dash, se base sur 11 méthodes de hachages différentes. Cette approche rend le scellé des blocs plus rapide (2,5 minutes en moyenne).

Par ailleurs, Dash a mis en place son algorithme Dark Gravity Wave. Ce dernier permet d’ajuster la difficulté de minage des nouveaux blocs. Ainsi, Dash maintient une certaine cohérence dans le processus. Egalement, il empêche les attaques de time warp, où les mineurs modifient volontairement l’horodatage d’un bloc.

De plus, Dash se démarque avec le concept de Masternode, « nœud maître » en français.

Ces super nœuds possèdent un droit de vote sur les propositions d’évolution du réseau. Mais ils interviennent surtout sur différents services de Dash.

Le système de Proof of Service (PoSe), la Preuve de Service, incite les masternodes à fournir ces services de base au réseau. A défaut, ils sont pénalisés et peuvent même être privé de leur éligibilité au paiement.

Enfin, afin de devenir un masternode, les utilisateurs doivent prouver leur intérêt à protéger et faire évoluer le réseau. Dans ce but, ils doivent disposer à minima de 1 000 DASH.

C’est la Preuve d’Enjeu.

Les masternodes obtiennent 45% des récompenses globales à chaque nouveau bloc ajouté à la chaîne.

 

Graphique sur la répartition des récompenses
Graphique sur la répartition des récompenses du réseau Dash

 

Les points forts du Dash

Acceptation en tant que moyen de paiement

Le contrat est en partie rempli pour Dash et sa cryptomonnaie. Ses outils comme InstantSend facilitent les paiements sur Internet. De plus en plus de boutiques en ligne adoptent les paiements en DASH.

Une DAO entièrement décentralisée

C’est une des spécificités de Dash. Les masternodes votent de manière sûre et décentralisée les grandes orientations du projet. Ainsi, le réseau Dash est totalement maîtrisé par les acteurs du projet et aucune entité supérieure ne peut en prendre le contrôle. Toute décision est ainsi prise de façon transparente par l’ensemble du réseau.

Elle est la première à avoir instaurer ce système de gouvernance.

Des projets pour toucher le grand public

Le système de répartition des récompenses permet à la DAO de se créer une trésorerie et ainsi de pouvoir investir dans la communication et le marketing.
Ainsi, Dash possède sa propre chaîne Youtube dans le but de proposer du contenu éducatif à l’intention des utilisateurs novices dans le monde des cryptomonnaies.
Dash met également en place des action de partenariat et de sponsoring. Elle permettent à Dash de se faire connaître du grand public.
Les investissements prennent également la forme de développement logiciel et de mises à niveau de son réseau grâce à des sporks.

Membres de l’équipe

Evan Duffield

Evan Duffield est le fondateur de Dash. Développeur de logiciels, il s’est spécialisé sur les technologies blockchain après avoir lu le livre blanc de Bitcoin. Duffield a proposé des améliorations sur le réseau mais elles n’ont pas été entendues. Il a alors décidé de créer sa propre cryptomonnaie qui contournerait les limitations de la reine de crypto.
En 2014, il a lancé Dash et tout son écosystème.

Ryan Taylor

Ryan Taylor est le PDG de Dash Core Group, la société de développement de Dash. Il a intégré le poste en 2017 après avoir passé quelques années en tant que directeur financier.
Il est un expert de l’investissement et de l’industrie des paiements. Avant d’intégrer Dash, il évoluait au sein d’un fond spéculatif en tant qu’analyste.

Cours Dash (DASH) en direct - Cotation bourse Dash (DASH)

Accédez à la cotation en direct Accédez à la cotation en direct