Apecoin (APE)

Caractéristiques de l’Apecoin

L’Apecoin (APE) a été lancé par la DAO du même nom. L’Apecoin DAO est un projet décentralisé soutenu par l’Ape Foundation qui est elle-même dirigée par l’entreprise Yuga Labs. Yuga Labs n’est autre que la société qui est derrière le Bored Ape Yacht Club (BAYC), le Mutant Ape Yacht Club (MAYC) mais aussi les Meebits et les CryptoPunks qu’ils ont racheté en mars 2022.

Autant dire que l’entreprise pèse très lourd dans le secteur des NFT avec pas moins de 4 collections placées dans le top 10. A elles seules ces 4 collections pèsent plusieurs millions d’ethers.

Les créateurs de l’Apecoin surfe ainsi sur le succès retentissant que connaissent les NFT du Bored Ape Yacht Club (BAYC). Pour rappel, le BAYC est une collection NFT de 10 000 illustrations de singes à l’air nonchalant. Ceux-ci se distinguent les uns des autres par la couleur de leur pelage, la nature de leur tenue ou par des accessoires divers et variés générés de manière aléatoire.

Ils sont devenus célèbres ans la cryptosphère en devenant la 1ère collection NFT en terme de capitalisation. Actuellement (printemps 2022) les moins chers se vendent autour de 250 000-300 000 $.

Cette euphorie autour du projet est alimentée entre autres choses par un nombre de plus en plus élevé de stars qui s’intéressent au BAYC. Pour ne citer qu’eux, les chanteurs Snoop Dogg et Eminem ou encore la star de NBA Steph Curry ont déjà tous leur propre Ape.

L’objectif de l’Apecoin est donc de soutenir le développement de l’écosystème autour du BAYC en devenant la monnaie de référence pour tous les membres de la communauté.

Ainsi, la détention de tokens APE donne un droit de vote à ses possesseurs. Les propriétaires d’Apecoins peuvent voter eux-mêmes, au travers de l’Apecoin DAO, pour les décisions qu’ils souhaitent prendre quant à l’orientation future du projet.

A ce titre, un conseil d’administration au sein de l’Ape Foundation est chargé d’exécuter les décisions prises par la DAO. Là encore ce sont les membres de la DAO, donc les détenteurs d’Apecoins, qui élisent les membres de ce conseil. Au total ce sont 5 membres qui se voient élus pour une durée de 6 mois.

En plus de donner ce pouvoir de vote, l’Apecoin donne accès à certains contenus exclusifs, comme des jeux, des produits ou des services liés au BAYC.

Quelle est l’histoire de l’Apecoin ?

Le projet voit le jour en 2021. C’est au printemps, en avril, que le célèbre Bored Ape Yacht Club est lancé par l’entreprise Yuga Labs, elle même créée seulement 2 mois plus tôt.

Puis en août 2021, c’est au tour de sa petite soeur, la collection Mutant Ape Yacht Club, d’être lancée par Yuga Labs. En moins d’une heure les 10 000 NFT proposés à la vente ont été vendus pour une somme totale de 96 millions de $.

C’est finalement le 17 mars 2022 que l’Apecoin est officiellement lancé. Dès le début, le token a été suivi par les plus gros exchanges au monde qui ont décelé l’engouement qu’il pourrait y avoir autour de sa sortie. Ainsi, dès le premier jour du listing, Binance, FTX ou encore Kucoin* s’étaient déjà positionnés et le APE était disponible à l’achat sur ces plateformes dès la première heure.

Par la suite, les équipes qui gravitent autour du projet ont continué d’innover pour étoffer cet univers. C’est ainsi que logiquement un metaverse lié à l’Apecoin a vu le jour le 30 avril 2022 : The Otherside.

Pour l’occasion, Yuga Labs est parvenu à lever 450 millions de $, ceux-ci étant utilisés en partie pour le financement et la création du metaverse.

The Otherside est compatible avec un très grand nombre de NFT, en commençant par les pensionnaires du BAYC, du MAYC ou encore les CryptoPunks.

Les Tokenomics du projet

Tous les tokens existants ont été minté dès le début. Il y a une offre maximale de 1 milliard d’unités qui est déjà créée, bien qu’une partie seulement soit pour le moment en circulation.

La répartition des jetons a été effectuée comme suit :

Au total, le jour du lancement ce sont 26% des APE qui ont été déverrouillés. Le reste des tokens sera distribué de manière continue selon un calendrier s’étalant sur 4 ans. En moyenne cela équivaut à déverrouiller chaque mois 1,5% des tokens.

Tokenomics de l'Apecoin
Les Tokenomics de l’Apecoin

Comme évoqué plus haut, chaque token APE donne droit à un vote de gouvernance auprès de l’Apecoin DAO. En parallèle les Apecoins seront aussi utilisés comme monnaie virtuelle dans différents jeux liés au projet.

Quelle technologie utilise l’Apecoin ?

L’APE est un token standard ERC-20 disponible sur Ethereum. Il est ainsi sécurisé par le consensus de proof of work du réseau qui passera d’ici la fin d’année 2022 en proof of stake.

La conséquence d’utiliser Ethereum est que les frais y sont relativement élevés et la vitesse de création des blocs reste relativement faible comparé à d’autres blockchains.

L’Apecoin est donc présent sur la blockchain Ethereum sous la forme d’un smart contract. La désignation de ce dernier est disponible sur des plateformes officielles telles que CoinMarketCap ou CoinGecko.

Etant un standard ERC-20 l’Apecoin est ainsi disponible sur tous les portefeuilles classiques qui supportent Ethereum. Il suffit pour cela d’importer le contrat du token sur son interface en utilisant l’adresse du contrat évoquée ci-dessus.

L’Apecoin, un projet vraiment décentralisé ?

Bien que le projet se défend d’être totalement décentralisé, sa répartition initiale atteste du contraire. Effectivement, au total ce sont 18% des tokens qui sont entre les mains des membres de Yuga Labs.

C’est déjà plus que ceux qu’ont reçu les détenteurs de NFT BAYC ou MAYC. Sans compter les 7 NFT du BAYC et les 10 NFT du MAYC que l’entreprise détenait au moment de l’airdrop et dont elle a logiquement pu bénéficier.

Les membres de Yuga Labs ont ainsi un gros pouvoir de décision puisqu’ils possèdent une part non négligeable de tokens APE.

En fait, il est fort probable que l’Apecoin ait été lancé de manière « décentralisée » par l’Apecoin DAO pour passer sous les radars de la SEC ( Securities and Exchange Commission). En effet, si un token est émis de manière suffisamment décentralisée, il n’est pas obligé d’être enregistré comme un « security token ».

Ainsi, grâce à ce lancement par une DAO, Yuga Labs n’a pas eu besoin d’enregistrer son token auprès de la SEC puisque la DAO n’est pour le moment pas considérée comme une entité ayant des obligations légales aux yeux de la réglementation.

Tout ceci ne signifie pas nécessairement que le projet soit mal intentionné. Il est parfois nécessaire et plus simple de lancer un projet de manière plus centralisé avant de le laisser gagner en décentralisation par la suite.

Membres de l’équipe

L’Apecoin se veut être un projet communautaire lancé par la DAO du même nom. Toutefois, nous avons vu que dans les faits Yuga Labs détenait une part importante des APE et avaient de gros intérêts à défendre le token.

Parmi les personnes les plus influentess du projet nous pouvons aussi nommer les tous premiers membres du conseil d’administration de l’Apecoin DAO :

Cours Apecoin (APE) en direct - Cotation bourse Apecoin (APE)

Accédez à la cotation en direct Accédez à la cotation en direct