Indicateurs économiques : 5 théories vraiment étranges

Indicateurs économiques : 5 théories vraiment étranges

Dans la recherche désespérée d’indicateurs économiques efficaces, certains se sont employés à établir les théories les plus curieuses.
Comme vous allez le voir, la plupart de ces indicateurs font franchement sourire. D’autres en revanche accumulent les preuves de leur possible validité : incroyable, mais vrai.

Voici une petite liste de quelques-uns d’entre eux…

1) Les variations de consommation de bière :

La logique est simple : les gens vont plus souvent boire une bière après le travail quand l’économie se porte bien.

S’il l’on y réfléchit un peu, ce n’est pas impossible : déjà, parce qu’en période de croissance, ces personnes ont probablement un travail (ce qui n’est malheureusement pas forcément le cas en période de récession), du coup, elles peuvent se permettre un petit extra au bar.

Mais dans ce cas, la bière est loin d’être le seul produit de consommation concerné.

2) Les recherches Google :

D’après une étude très sérieusement menée par la Fed, les recherches menées sur Google peuvent refléter l’atmosphère économique du moment. Pourquoi ? Parce que la majorité des gens cherche des informations sur internet : de la demande de crédit, au paiement des dettes, en passant par les modifications des conditions de prêts.

En période de récession, ces recherches sont donc logiquement plus nombreuses que lorsque l’économie se porte bien.
Cette relation entre recherches et conjoncture économique est très plausible si l’on considère les milliards de recherches effectuées chaque jour. Reste à trouver comment l’exploiter.

3) Les ventes de rouge à lèvres :

C’est le président de la marque de cosmétique Estée Lauder qui en a eu l’idée : créer un indice reflétant les ventes de rouge à lèvres pour savoir si l’économie se porte bien.

Selon lui, les femmes achètent plus de rouge à lèvre en période de récession, ceux-ci étant moins chers que d’autres produits de luxe.

Mesdames, qu’en pensez-vous ?

4) Les résultats du Super bowl :

Vous connaissez sûrement le Super bowl, ce championnat de football américain qui a lieu chaque année. Certains ont trouvé une relation entre le gagnant du dernier match, et la tendance générale des marchés pour le reste de l’année.

Vous souriez ? Eh bien, sachez que cette théorie rassemble de nombreux adeptes, car en 40 ans, elle a fonctionné 8 fois sur 10 ! Probablement une simple coïncidence, mais les faits sont là…

5) Le volume de déchets :

Selon deux économistes américains (Carl Riccadonna et Michael McDonough) il est possible de définir la santé économique d’un pays en mesurant le volume des déchets ramassés.

En période de croissance, les gens consomment plus, donc « jettent »plus. En période de récession, c’est le contraire.
Les économistes ont même réalisé une étude prouvant la relation entre le nombre de wagons utilisés pour acheminer les déchets et le Produit Intérieur Brut du pays.
Il faudrait mener des études dans un panel représentatif de pays pour voir s’il y a vraiment une relation, mais le raisonnement est tout à fait logique.

Il existe bien d’autres théories plus bizarres les unes que les autres. Certains sont plutôt logiques et mériteraient d’être mieux étudiées, alors que d’autres sont vraiment fantaisistes.
Ce qui est sûr, c’est que vous pouvez constatez par vous-même à quel point l’économie peut être divertissante !

Et vous ? Connaissez-vous d’autres théories économiques étranges ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.