Prenez RDV
Lancez-vous
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui
DEVENEZ MEMBRE GRATUITEMENT

Accédez en illimité à tout l'écosystème EnBourse :

En plus de votre inscription,
Recevez gratuitement :
Formation d'initiation au trading
(d'une valeur de 450€)
Le journal de trading pour gérer vos portefeuilles
Graphiques de cotation en temps réel Crypto & Actions

FUD Binance : 1 milliard de dollars de retraits sur les dernières 24h

FUD Binance
Mis à jour le 14 Déc. 2022 à 12h34

Un mois après la déchéance de l’exchange FTX, son principal rival, Binance, est entré ces dernières heures dans ce qu’on pourrait qualifier de dangereux FUD.

Les accusations tombent les unes après les autres. Ces pics arrivent de toutes parts et CZ tente tant bien que mal à contenir ce vente de panique.

Cependant, les répercussions commencent à se faire ressentir sur l’exchange et l’ensemble de son écosystème.

FUD Binance : les accusations s’accumulent

Binance impliqué dans la faillite de FTX ?

Dans une interview diffusée sur la chaîne américaine CNBC, l’investisseur à succès Kevin O’Leary a répondu à des questions sur l’effondrement de la plateforme FTX pour laquelle il avait été payé 15 millions pour en faire la promotion.

Il a avoué sa faute et se pose en victime puisque dans l’affaire, il aurait perdu la totalité de ses investissements ainsi que l’ensemble de son portefeuille crypto, bloqué sur l’exchange.

Toutefois et contre toute attente, ce dernier a révélé avoir été en contact avec Sam Bankman-Fried. Durant la discussion, SBF aurait avoué à O’Leary que l’affaire était bien plus complexe qu’elle n’y paraissait.

Selon ses allégations, Binance détenait 20% de la société FTX avant son effondrement. Ainsi, la plateforme de CZ avait tout le loisir d’espionner sa concurrente et de fouiller dans les comptes.

Devant une situation de concurrence déloyale, FTX a racheté ses propres parts et Binance dispose désormais d’une partie des fonds de l’exchange déchu.

Dans ce contexte, Kevin O’Leary a décidé de témoigner en faveur de Sam Bankman-Fried et de jeter la responsabilité sur Binance et ses dirigeants.

Le PDG de Binance n’a pas attendu pour se défendre et rappeler qu’il était curieux qu’un homme qui a perdu 15 millions de dollars de défendre « un fraudeur ».

Tweet CZ sur le FUD Binance
CZ : « Il semble que 15 millions de dollars aient changé l’avis de @kevinolearytv […] mais l’aient également amené à s’aligner sur un fraudeur. Prend-il sérieusement la défense de SBF ? »

CZ a également pointé du doigt les trop grands investissements opérés par FTX en terme de marketing, d’investissements immobiliers et les dons à des partis politiques. Ces derniers, selon lui, seraient les réelles causes du déclin de la plateforme.

La Preuve de Réserves mise en doute

Un autre foyer fumant s’est également déclaré autour de la Preuve de Réserves (PoR) affichée par Binance.

Deux lanceurs d’alertes contestent l’audit réalisé et avancent des arguments intéressants contre l’exchange. L’un est journaliste au Wall Street Journal, l’autre, Jesse Powell, est le fondateur et ancien CEO de Kraken.

Ces derniers ont analysé la PoR et ont recensé des anomalies qui remettent en cause la validité du rapport de l’audit.

Tweet Jess Powell sur les PoR
Jess Powell reprend les éléments incohérents de la PoR de Binance

Parmi ces anomalies, le fait que les actifs soient interchangeables. En d’autres termes, le système ne fait pas de différence entre les actifs natifs et les wrapped tokens.

Par exemple, les USDC, USDT ou BUSD sont interchangeable. Ainsi, un montant affiché en USDC sur un wallet Binance peut être en réalité des BUSD.

Enfin, il s’étonne qu’avec les avancées technologiques apportées par la blockchain, Binance n’ait pas recours à la signature cryptographique. Cette dernière permettrait de valider, sans aucun doute possible, la détention de réserves.

Cette absence de transparence est donc, selon lui, relativement louche. Elle tend à penser que Binance ne jouerait pas totalement cartes sur table.

Ces suspicions attisent également le FUD.

La justice Américaine porte des accusations de blanchiment

Enfin, le Département de la Justice américaine (DJO) serait sur le point de rendre son verdict sur une enquête visant Binance et ses représentants. Ces derniers sont accusés de blanchiment d’argent.

L’enquête en question a été initiée en 2018. D’après Reuters, quatre sources proches de l’enquête auraient dévoilé que le DJO aurait regroupé tous les éléments nécessaires pour « agir de manière agressive contre l’exchange ».

Selon les charges qui pèsent sur l’exchange, il semblerait que ce dernier ait aidé certains pays sous sanctions internationales comme l’Iran. Ainsi, Binance aurait participé à financer des groupes terroristes.

Si tel était le cas, Binance et CZ pourraient être poursuivis pour des crimes et les conséquences pourraient être très lourdes.

Le PDG de l’exchange a rédigé un billet sur le blog du site où il présente son équipe chargée de lutter contre ce type d’opérations.

Ici, il prône la transparence et assure que ses équipes sont de classe mondiale. Selon lui, il n’existe aucune preuve concrète entre les mains du Département de la Justice US.

FUD Binance : un second séisme sur la crypto ?

Devant toutes ces accusations, Binance se pose dans une position très peu confortable. Et bien que CZ tente par tous les moyens d’éteindre les incendies, il semble que la panique commence à gagner les utilisateurs.

En 24h, c’est presqu’un milliard de dollars de retraits qui s’est opéré sur l’exchange. Ce chiffre s’entend en termes de sorties nettes.

Tweet Nansen FUD Binance
Nansen a publié sur Twitter les activités clients sur Binance. La plateforme a connu près d’1 milliards de dollars de retraits. Une première depuis Juin dernier.

Parmi ces retraits massifs, le token USDC a représenté l’un des plus gros volumes. Ceci a conduit l’exchange à suspendre les retraits de ce token pendant quelques heures.

La raison de cette suspension : du fait de l’interchangeabilité des tokens, certains wallets affichaient de l’USDC alors qu’en réalité, il pouvait s’agir d’USDT ou de BUSD.

Ainsi, la réserve d’USDC chez Binance s’est retrouvée à zéro et les équipes ont dû renflouer les caisses d’USDC.

Ceci donne donc raison à Jesse Powell sur le fait que le système de tokens interchangeables n’est pas une bonne option.

Cette panique a eu pour effet de dépeg brièvement ces trois stablecoins d’environ 2%.

De son côté, le BNB Coin, natif de Binance, a subi une correction de 10% en 24h avant de remonter

Cours BNB Coin
Le BNB Coin a chuté de 10% avant de se reprendre

Bien que difficile, l’issue de l’affaire devrait être différente de celle de FTX.

En effet, la chute de Binance engendrerait un cataclysme très important dans le monde des crypto-monnaies. La crédibilité du secteur sombrerait et l’adoption massive des monnaies digitales reculerait.

L’ensemble de l’écosystème crypto doit donc éviter de nourrir le FUD puisqu’aujourd’hui, rien ne présage fondamentalement que l’exchange Binance puisse sombrer à son tour.

Les attaques qui le visent semblent être maîtrisées par CZ et ses équipes. Et les tensions semblent se calmer du côté des retraits de la plateforme.

Nous continuons à vous informer de l’avancée de l’affaire. Restez connecté à Stradoji.

Le FUD autour de Binance ne prive pas les cryptos d’opportunités. L’algorithme de trading développé par Stradoji a été pensé pour vous offrir les meilleures d’entres elles. Rejoignez-nous dès maintenant et commencer à utiliser cet outil !

Amandine B.
- Rédactrice financière
Il y a quelques années, j'ai découvert le trading et l'univers des investissements boursiers grâce à Sylvain. Mes actifs préférés ? Les cryptomonnaies. Je suis persuadée qu'elles vont apporter de grands changements dans nos sociétés. J'ai hâte de voir tout cela et de le partager avec vous ! Grande adepte du gaming, je m'intéresse aussi énormément aux évolutions du Play to Earn.
Commentaires
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous