Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement

Attendez ! profitez de notre formation offerte

Box initiation
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Facebook et son projet Metaverse : vers une hausse du titre ?

28 octobre 2021 / Arnaud - Rédacteur Financier / Dernière mise à jour : 31 octobre 2021 Logo Facebook sur un ordinateur

Facebook a annoncé lundi qu’il commencerait à publier les résultats financiers de ses laboratoires de réalité augmentée et virtuelle en tant qu’unité distincte. Le réseau social a investi des milliards dans ce projet avec pour ambition de construire le « metaverse » alors qu’il a signalé que sa principale activité publicitaire est confrontée à une « incertitude significative ». Le concept du métaverse devient rapidement un mot à la mode dans la technologie et les affaires. Mais qu’est-ce que cela signifie ?

Qu’est-ce que le projet de Metaverse de Facebook ?

Le terme « metaverse » est très large. Il fait généralement référence à des environnements de mondes virtuels partagés auxquels les gens peuvent accéder via l’internet. Ce terme peut désigner des espaces numériques rendus plus réalistes par l’utilisation de la réalité virtuelle (VR) ou de la réalité augmentée (AR).

Certaines personnes utilisent également le mot « metaverse » pour décrire les mondes du jeu, dans lesquels les utilisateurs ont un personnage qui peut se promener et interagir avec d’autres joueurs.

Il existe également un type spécifique de metaverse qui utilise la technologie blockchain. Les utilisateurs peuvent y acheter des terrains virtuels et d’autres actifs numériques en utilisant des crypto-monnaies.

De nombreux livres et films de science-fiction se déroulent dans des metaverse à part entière, des mondes numériques alternatifs qui ne se distinguent pas du monde physique réel. Mais cela reste du domaine de la fiction. Actuellement, la plupart des espaces virtuels ressemblent davantage à l’intérieur d’un jeu vidéo qu’à la vie réelle.

C’est un peu comme si l’internet prenait vie, ou du moins était rendu en 3D. M. Zuckerberg l’a décrit comme un « environnement virtuel » dans lequel vous pouvez entrer, au lieu de le regarder sur un écran.

Il s’agit essentiellement d’un monde de communautés virtuelles infinies et interconnectées où les gens peuvent se rencontrer, travailler et jouer, à l’aide de casques de réalité virtuelle, de lunettes de réalité augmentée, d’applications pour smartphones ou d’autres dispositifs.

Cotation de l'action Facebook en USD du 01 janvier 2020 au 27 octobre 2021 en UT Weekly
Cotation de l’action Facebook en USD du 01 janvier 2020 au 27 octobre 2021 en UT Weekly.

Il intégrera également d’autres aspects de la vie en ligne, comme le shopping et les médias sociaux. Il s’agit de la prochaine évolution de la connectivité, où toutes ces choses commencent à se rassembler dans un univers homogène, un univers de sosies, de sorte que vous vivez votre vie virtuelle de la même manière que vous vivez votre vie physique.

Facebook change de nom : vers une révolution mondiale ?

Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, a annoncé jeudi qu’il changeait le nom de sa société en Meta Platforms Inc. ou Meta en abrégé. C’est peut-être la plus grande nouveauté du metaverse depuis que l’écrivain de science-fiction Neal Stephenson a inventé le terme pour son roman « Snow Crash » en 1992.

Mais Zuckerberg et son équipe ne sont pas les seuls visionnaires de la technologie à avoir des idées sur la façon dont le metaverse, qui utilisera un mélange de réalité virtuelle et d’autres technologies, devrait prendre forme.

Et certains de ceux qui y réfléchissent depuis un certain temps s’inquiètent d’un nouveau monde lié à un géant des médias sociaux qui pourrait avoir accès à encore plus de données personnelles et qui est accusé de ne pas réussir à arrêter la prolifération de fausses informations dangereuses et d’autres méfaits en ligne qui exacerbent les problèmes du monde réel.

Les adeptes du metaverse le considèrent comme la prochaine étape du développement de l’internet. Actuellement, les gens interagissent en ligne en se rendant sur des sites web tels que les plateformes de médias sociaux ou en utilisant des applications de messagerie.

L’idée du metaverse est de créer de nouveaux espaces en ligne dans lesquels les interactions peuvent être plus multidimensionnelles, où les utilisateurs peuvent s’immerger dans le contenu numérique plutôt que de simplement le regarder.

L’intérêt accéléré pour le metaverse peut être considéré comme le résultat de la pandémie de COVID-19. Comme de plus en plus de personnes ont commencé à travailler et à étudier à distance, il y a eu une demande accrue de moyens pour rendre l’interaction en ligne plus réaliste.

Un soutien pour le cours de l’action Facebook ?

L’idée du métavers suscite beaucoup d’intérêt de la part des investisseurs et des entreprises qui souhaitent participer à la prochaine grande révolution.

M. Zuckerberg mise beaucoup sur ce qu’il considère comme la prochaine génération d’Internet, car il pense qu’il s’agira d’une part importante de l’économie numérique.

Les critiques se demandent si ce pivot potentiel ne serait pas un effort pour détourner l’attention des crises que traverse l’entreprise, notamment les mesures antitrust, les témoignages d’anciens employés qui dénoncent les abus et les inquiétudes quant à sa gestion de la désinformation.

Il semble clair que Facebook souhaite porter son modèle économique, qui repose sur l’utilisation des données personnelles pour vendre des publicités ciblées, dans le metaverse. Si ce projet va à son terme et que le succès est au rendez-vous, Facebook pourrait bien avoir trouvé un nouveau soutien pour le cours de son action.

Pour aller plus loin :
Est-il trop tard pour acheter l’action Netflix ?

Avatar autheur

Rédacteur financier

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE
  • Logo presse Le Parisien
  • Logo presse Le Figaro
  • Logo presse L'Express
  • Logo presse Votre Agent
  • Logo presse Sputnik
  • Logo presse Les Echos
  • Logo presse Le nouvel Economiste
  • Logo presse Portail del'IE
  • Logo presse Economie Matin
  • Logo presse La lettre des Placements

Ouverture Autosignal