Et si la finance comportementale vous aidait à anticiper les mouvements du marché ?

Et si la finance comportementale vous aidait à anticiper les mouvements du marché ?

La finance comportementale permet sans aucun doute de mieux comprendre les réactions des investisseurs sur le marché boursier.
Je vais vous expliquer pourquoi vous devez vous y intéresser même si vous n’êtes pas un pro de la psychologie






Trading et anticipation :

Être capable d’anticiper la réaction des autres investisseurs du marché peut vous aider à avoir « un temps d’avance », un peu comme aux échecs.

Vous avez déjà remarqué que peu importe la valeur que vous observez, le prix évolue toujours par vague. Et vous savez que ce n’est pas par hasard.
Le plus compliqué reste de savoir à quel moment le prix va baisser, et à quel moment il va monter : une bonne stratégie vous permet d’entrer au bon moment sur le marché, parce que vous avez anticipé les prochains mouvements.

En réalité, vous appliquez des théories de finance comportementale sans même vous en rendre compte.
En analysant un graphique, vous cherchez à anticiper la réaction des autres investisseurs.
Par exemple, après une poussée, vous savez qu’une correction aura probablement lieu, suivie (en principe…) d’une nouvelle poussée.

Mais les nouvelles économiques peuvent venir perturber ces mouvements et le prix évolue alors de manière irrationnelle : un peu trop d’optimisme, et le prix s’envole. Un peu trop de pessimisme et il chute d’un coup.

Savoir anticiper devient alors plus difficile et c’est là que la psychologie comportementale peut vous être utile.

Repérez les comportements des autres investisseurs :

L’un des aspects les plus intéressants de la psychologie comportementale, c’est qu’elle permet de classer par catégorie les comportements les plus courants observés sur le marché.

La première catégorie est celle qui touche aux émotions. La finance comportementale étudie de près les réactions des investisseurs sous l’effet du stress, de la peur, ou au contraire, de l’excès de confiance.

La deuxième catégorie concerne les capacités cognitives des investisseurs : chacun peut interpréter les informations de manière différente. Mais dans ce qui semble être un immense chaos, vous remarquerez rapidement qu’il existe au contraire certains « patrons » qui ne cessent de se répéter.

Sur le marché, l’effet de masse est aussi un comportement très courant et beaucoup de ceux qui l’ont suivi ont perdu de l’argent.
C’est ce même effet de masse qui provoque ce que l’on appelle des prophéties autoréalisatrices :

Monsieur X vous dit que la valeur Y va augmenter. Vous l’achetez, ainsi que tous ces autres clients à qui il a conseillé la même chose. Le prix de la valeur augmente : non parce que l’entreprise est subitement plus solide, mais parce que les investisseurs lui donnent plus d’importance.

Vous vous demandez sûrement comment faire pour repérer ces comportements et les réactions qu’ils entraînent et vous allez être surpris de la simplicité de la réponse : observez encore et encore les graphiques !
La volatilité d’un cours, la violence des mouvements, ou encore la forme des bougies sont autant d’informations à prendre en compte et qui trahissent l’état d’esprit des autres investisseurs.

Évidemment, ce n’est pas une science exacte, mais si vous êtes capable d’anticiper, vous pouvez gagner de l’argent (ou éviter d’en perdre en entrant au pire moment).

Vous initier à la finance comportementale :

Pour entrer dans le monde passionnant de la finance comportementale, je vous conseille un excellent ouvrage : les esprits animaux de George Akerlof et Robert Shiller.

Mais avant, vous pouvez aussi consulter un article que j’ai écrit à l’époque pour tendance.com et dans lequel j’évoque également la psychologie de masse.

Enfin, rappelez-vous toujours que :

Les gens agissent de la même façon sur les marchés

Vous êtes vous déjà intéressé à la finance comportementale ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.