Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...
Attendez !profitez de maformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Divergences : LA méthode pour utiliser le RSI (2/2)

5 novembre 2012 / Sylvain March

Dans l’article précédent, nous avons vu comment fonctionnaient les divergences simples. C’est un indicateur intéressant mais à mon sens insuffisant pour prendre une position. En revanche, les divergences cachées, plus difficiles à détecter et plus rares, sont particulièrement intéressantes. Go.

Qu’est-ce qu’une divergence cachée ?

On l’a vu, la divergence simple indique un ralentissement de tendance, qui peut éventuellement s’interpréter comme un signe de retournement. C’est hélas, un raisonnement un peu simpliste, qui fonctionne assez mal en pratique. Facile à détecter du grand public, votre avantage sur le marché sera faible.

La divergence cachée c’est tout le contraire : elle informe d’un renforcement de tendance plutôt que d’un essoufflement. Elle est plus difficile à repérer, car elle est assez contre-intuitive.
Voici deux exemples prix sur l’eurodollar (en h1) de divergence cachée.

Divergence cachée haussière :

Divergence cachée haussière
(Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Exemple sous forme de schéma :
Divergence cachée haussière

Comme on peut le voir, la divergence cachée haussière se produit quand le prix fait un creux plus haut, mais l’oscillateur lui effectue un creux plus bas dans le même temps. Cela indique que le prix prend de l’élan pour se propulser vers le haut (comme un athlète de triple saut qui fait un pas en arrière avant de lancer sa course de sprint).

Divergence cachée baissière:

Divergence cachée baissière
(Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Exemple sous forme de schéma :
Divergence cachée baissière

Comme on peut le voir, la divergence cachée baissière se produit quand le prix fait un sommet plus bas, mais l’oscillateur, lui, effectue un sommet plus haut dans le même temps. Cela indique que le prix prend de l’élan pour continuer vers le bas.

Comment s’en servir ?

L’interprétation de ce signal peut se faire de deux manières :

  1. Confirmation qu’une nouvelle tendance s’est bien amorcée. C’est ce que montrent les graphiques que j’ai créés. Le prix a déjà un peu commencé à s’inverser, et l’oscillateur vient nous le confirmer.
  2. Le prix « reprend son souffle » dans une tendance (il effectue une correction), pour repartir de plus belle. Il s’agit là d’une tendance qui est déjà clairement en place, mais qui opère un ralentissement, ou une « correction » comme on dit généralement, avant de continuer dans le sens initial. C’est généralement assez violent, et ce pattern piège de nombreux traders.
La divergence cachée est vraiment intéressante  -même si ce n’est pas ma technique favorite- pour ceux qui veulent spéculer avec les oscillateurs. Le double signal (prix + indicateur) de confirmation permet de rentrer en position avec un taux de réussite très correct, et peu de chasses aux stops.

Le prochain article sera vidéo ! Pour appuyer la compréhension de ce concept, je vous montrerai en live comment les détecter 😉

À très bientôt,
Sylvain.

10 COMMENTAIRES

Trier par :
Trier par :
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
Parelga
12 mai 2017 23:11

Bonjour,

Je ne comprends pas le principe des divergences cachées…

En effet, une divergence cachée haussière pourrait tout à fait être interprétée comme une divergence « normale » baissière. Et inversement, une divergence cachée baissière pourrait tout à fait être interprétée comme une divergence « normale » haussière.

Non?

Merci et bon trade à tous !

Zalmac
26 janvier 2014 14:23

bonjour, n’y aurrait t’il pas une erreur sur « Divergence cachée baissière »

vous ecrivez :
quand le prix fait un sommet plus bas,
mais l’oscillateur, lui, effectue un creux plus haut dans le même temps. »

par rapport au dessince serait plutot :

quand le prix fait un sommet plus bas,
mais l’oscillateur, lui, effectue un «  » »SOMMET » » » plus haut dans le même temps.

???

COMBES
13 février 2013 22:40

Bonjour Sylvain,

Ton blog est très intéressant. Tu as réussi à automatiser le principe des divergences cachés pour tes trades sur MT4? Sur un plan algorithmique, là comme ça à chaud je ne vois pas trop comment faire…

Cordialement,

cris
23 novembre 2012 03:04

Bonjour, qu elle est la période que vous utilisé….

Par avance merci.

Cordialement

Cris

Sovanna Sek from Gen
7 novembre 2012 01:51

Bonsoir,

Personnellement, je ne connaissais pas ce type de divergence cachée. En tout cas, merci pour la leçon !!

lysan
6 novembre 2012 10:12

Bonjour et merci pour la qualité de vos article.

trackback

[…] Nous verrons cela dans l’article suivant… […]

QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE
DERNIÈRE FORMATION