Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...
Attendez !profitez de maformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Salle de marché

La salle de marché est le point central de toutes les transactions effectuées par les institutions financières (banques, courtiers, sociétés spécialisées).

Ici se regroupent tous les services appartenant à différents segments de marché. Ils sont séparés les uns des autres en desk : forex, marché interbancaire, taux d’intérêts, matières premières.

Les brokers se chargent d’exécuter les ordres d’achats et de ventes d’actifs des investisseurs particuliers et les traders se chargent de la gestion des ordres qu’ils reçoivent de la part des institutions (entités bancaires par exemple).

Sommaire :

Salle de marché

La salle de marché historique du New-York Stock Exchange.

La salle de marché

On dit de la salle de marché qu’elle représente le « front office » de l’institution à laquelle elle appartient. Cela fait référence au rapport direct des opérateurs avec la clientèle.
Le middle office s’occupe de surveiller les prises de risque et le « back office » se charge du côté administratif et comptable des opérations.

Le fonctionnement d’une salle de marché peut être détaillé en plusieurs étapes.

Dans un premier temps, les informations financières arrivent dans la salle de marché par l’intermédiaire des différents supports de communications mis à la disposition des opérateurs : informatique, téléphone.

Les informations sont alors diffusées le plus rapidement possible sur les différents marchés concernés.

Les investisseurs réagissent aussitôt en ouvrant des positions d’achats et de ventes. Les ordres sont acheminés par informatique dans les segments de marché correspondant et sont directement traités par les opérateurs.

Dans le cas d’investissements de particuliers, des ingénieurs financiers peuvent éventuellement conseiller leurs clients.
Des analystes financiers sont aussi présents pour tenter de définir une vue d’ensemble de l’évolution des cours que les traders et les brokers retransmettront à leur clientèle.

Enfin, des experts sont chargés de vérifier la fluidité du flux d’informations qui arrive en continu au travers du système informatique. Ils s’assurent également de la mise à jour permanente et en temps réel de ces données.

Les brokers et traders transmettent généralement au marché les ordres provenant des clients particuliers et institutionnels (couverture, swaps, liquidités entre établissements financiers).

Les traders peuvent également opérer sur les marchés financiers en achetant et vendant tous types de produits pour le compte propre de l’institution pour laquelle ils travaillent (activités de marché pour une banque).

Des équipes de maintenance informatiques et des analystes quantitatifs complètent les effectifs. Les traders sont souvent spécialisés dans un desk (actions, forex, futures…). La cloche qui sonne l’ouverture et la fermeture du marché est un des symboles qui représente la salle de marché.

Les origines des salles de marché

Les salles de marché sont devenues populaires à la fin des années soixante et au début des années soixante-dix.

Avant cela, les marchés des capitaux comptaient plusieurs départements répartis sur différents sites en fonction des segments de marché comme les marchés obligataires, les marchés des changes, les marchés des devises et les marchés monétaires.

Le concept de la salle des marchés était basé sur le besoin d’un espace unique où tous ces différents produits financiers pouvaient être négociés en même temps.

Le but de réunir ces départements sur un seul site était de rendre la diffusion des informations de marché plus efficaces afin que les opérateurs puissent réagir plus rapidement aux derniers changements et tendances.

Données boursières

Les salles de marché offrent aux traders de nombreux écrans où défilent les cours boursiers en temps réel.

Les opérateurs voulaient également améliorer la coordination entre les bureaux afin de fournir une meilleure expérience de négociation aux clients.

Popularité et développement des salles de marché

Les salles de marché ont été créées aux États-Unis en 1971 lors de la création de l’indice NASDAQ. C’est entre 1982 et 1987 que les salles de marché ont gagné en popularité dans toute l’Europe.

Deux réformes de l’organisation des marchés financiers introduites simultanément en France et au Royaume-Uni ont favorisé la croissance des salles de marché sur le continent.

Plusieurs nouvelles possibilités de négociation sont apparues, et le besoin d’un plus grand nombre de négociateurs travaillant ensemble a donné naissance à l’idée des salles de marché.

Les entreprises disposant de salles de marché

Il existe deux types d’entreprises qui utilisent les salles de marché :

  • Les investisseurs institutionnels, les sociétés de gestion d’actifs et les sociétés de gestion de portefeuille qui interviennent du côté des achats.
  • Les banques d’investissement, les courtiers et les autres entreprises d’arbitrage et de négoce qui interviennent du côté de la vente.

Les technologies, systèmes et logiciels utilisés dans les salles de marché varient en fonction du type d’entreprise qui les exploite. C’est le côté vendeur qui a été le premier à établir des salles de marché, suivi par les sociétés acheteuses.

Particuliers et fonctionnement actuel

Certaines salles de marché sont ouvertes aux investisseurs particuliers. Ces derniers peuvent y louer un poste de trading et bénéficier des équipements informatiques de pointe, connexions très rapides, flux de données et d’informations.

Toutefois, le coût est souvent important et la majorité des salles de marché reste la propriété d’entreprises et institutions financières.

Aujourd’hui, la structure des salles de marché a beaucoup changé par rapport à ce qu’elle était il y a quelques années.

L’introduction de plateformes de négociation en ligne a donné naissance au concept de salles de marché virtuelles, où les traders ne se réunissent pas dans un espace réel unique, mais utilisent une plateforme en ligne unique, appelée salle de marché.

Aujourd’hui, dans les salles de marché, les transactions peuvent être effectuées de plusieurs manières, soit électroniquement, soit personnellement. Les appels téléphoniques, les plateformes en ligne et la communication verbale en face à face font tous partie des salles de marché de nos jours.

La salle des marchés est couverte d’un certain nombre d’écrans de télévision qui permettent aux traders de se tenir au courant des dernières nouvelles et des derniers événements à tout moment.

Une salle de marché pendant les heures d’ouverture est un endroit très animé.

Avec des centaines de traders impliqués dans des activités de trading en continu, l’effervescence est permanente. Pour un trader, c’est la salle où il peut faire ou défaire sa fortune.