Patrimoine

Définition de Patrimoine

Le patrimoine est constitué de l’ensemble des placements financiers que possède un investisseur.
Cela peut être des biens immobiliers dont il est propriétaire, des titres financiers (actions, obligations..), ou des comptes épargnes (livret A, assurance vie…).

L’évaluation de la valeur du patrimoine se fait en fonction des prix du marché, on parle alors de « patrimoine brut ».
Pour obtenir le « patrimoine net », on soustrait toutes les dettes éventuelles que doit encore payer l’investisseur (comme les emprunts bancaires par exemple).

Selon sa valeur totale, le patrimoine est soumis à un certain nombre de taxes : impôts sur la fortune, taxes foncières…

De plus, les sommes perçues grâces aux placements qui le composent sont également soumises à l’impôt sur le revenu, selon les tranches correspondantes.
Enfin, la transmission du patrimoine fait parfois l’objet de « droits de succession » selon la situation (lien de parenté du bénéficiaire, montant perçu…).

Organiser la gestion de son patrimoine.

Pour optimiser ses placements, l’investisseur peut faire appel à un « conseiller en gestion du patrimoine ».

Celui-ci établit le « profil d’investisseur » de son client afin de lui proposer les meilleurs instruments financiers destinés à accroître son patrimoine. Son rôle est ensuite de centraliser toutes les opérations de gestion qui nécessitent le concours de différents professionnels comme par exemple :

• Des gérants de portefeuilles : pour les titres financiers

• Des notaires : pour le côté juridique

• Des assureurs : en cas de placement dans une assurance vie

• Des entités bancaires

• Des experts comptables

Le conseiller peut s’occuper de gérer la totalité du patrimoine de son client, ou seulement une part de celui-ci.

On sépare alors le patrimoine « immobilier » (qui regroupe l’ensemble des biens immobiliers de l’investisseur), du patrimoine « financier » (qui concerne tous les autres types de placements : titres financiers, objets d’art, contrats d’assurances vie…).