OPCVM

Définition de OPCVM

Les Organismes de Placement Commun en Valeurs Mobilières sont des sociétés de gestion (agréées par l’AMF) qui permettent aux investisseurs de mettre leurs capitaux en commun pour obtenir des parts de valeurs mobilières cotées en Bourse.

La gestion des fonds est confiée à un « gérant de portefeuille’ » souvent spécialisé dans un ou plusieurs systèmes particuliers de placements (actions, obligations…), et qui s’occupera de les investir sur les marchés financiers.

Les OPCVM existent de diverses formes et sont accessibles au travers d’un intermédiaire financier qui s’appuiera sur le « profil d’investisseur » (aversion au risque, recherche de profit, âge…)de son client afin de lui proposer les placements les plus adaptés pour diversifier son portefeuille.

Différents types d’OPCVM.

Parmi les OPCVM, on retrouve les Fonds Communs de Placements (FCP), destinés aux investisseurs souhaitant effectuer des placements dans des actifs spécifiques (représentant des secteurs d’activités particuliers, ou des zones géographiques déterminées…).

Les SICAV (Société d’Investissement à Capital Variable) sont aussi des OPCVM. Elles fonctionnent de manière similaire aux FCP mais sur des investissements moins caractéristiques.

Les OPCVM peuvent aussi appartenir à différentes catégories, selon les titres financiers qu’elles ont l’habitude de gérer :

• Monétaire : ces OPCVM sont spécialisées dans les placements court terme (voire très court terme) à faible rendement mais à risques limités

• Obligataire : plus de la moitié de leur portefeuille est composé d’obligations qui peuvent être des emprunts d’Etat, ou des obligations d’entreprises publiques et privées

Action : Ces OPCVM gèrent un portefeuille majoritairement composé d’actions (placements plus rentables mais aussi plus risqués)

• De fonds alternatifs : ici, l’objectif est d’atteindre une très grande rentabilité. Leur niveau de risques est donc plus élevé que pour les autres catégories d’OPCVM et ils sont réservés aux investisseurs les plus expérimentés.